Mardi 22 juin 2021
Le Caire
Le Caire

CINÉ - Le Festival international du film ouvre ses portes

Par Lepetitjournal Le Caire | Publié le 27/11/2007 à 01:00 | Mis à jour le 13/11/2012 à 11:20

Pour la 31ème année, le Festival International du film du Caire sera inauguré ce soir dans la grande salle de l'Opéra du Caire. Le plus ancien festival du cinéma du monde arabe est considéré comme le plus important événement consacré au septième art en Egypte.{mxc}

Avec la participation de plusieurs pays arabes et européens, la 31ème édition du Festival international du film du Caire aura lieu du 27 Novembre au 7 Décembre. Le directeur du festival, l'acteur Ezzat Abou Auf, a déclaré que 151 films de 55 pays participeront dans les compétitions du festival.
Parmi les participants figurent la France, les États-Unis, la Chine, la Russie, l'Inde, le Mexique, l'Argentine etc. La Grande-Bretagne est l'invité d'honneur de cette 31ème édition et vingt fims britanniques sont à l'affiche. Death at a funeral (Joyeuses Funérailles) de Frank Oz, inaugurera le festival.
Le Maroc, invité d'honneur de la section du cinéma arabe, participera avec six films. La France sera présente avec sept films dont La disparue de Deauville de et avec Sophie Marceau, et Michou d'Auber de Thomas Gilou. Le palmarès sera divisé cette année en trois catégories : La compétition officielle internationale, celle des films arabes et une troisième pour les films numériques. Une section pour les films qui ont suscité des débats a été créée au sein du festival depuis trois ans. Dans ce cadre, le film américain  Amerian East de Hicham Issawi, qui traite du rapport entre les Américains et les Arabes musulmans aux États-Unis après le 11-Septembre sera projeté.

Clair-obscur
Le festival dédie sa 31ème édition à l'âme du célèbre comédien Nagib Al Rihany, star du cinéma égyptien des années 30 et 40. Cette année, le festival coïncide avec la célébration du centenaire du cinéma égyptien. A cette occasion, les chefs d'?uvre du cinéma égyptien depuis les années 60 jusqu'à la fin des années 80 seront projetés. Le paradoxe est la présence symbolique du cinéma égyptien contemporain, deux films seulement étant en compétition internationale : Les sept couleurs du ciel de Saad Hindawy et En direct de Ihab Lamei, ainsi qu'un film dans la catégorie film arabe, La fôret d'Ahmed Atef.
En effet, depuis quelques années le festival trouve une difficulté à sélectionner des productions égyptiennes. Quarante films sont produits chaque année en Égypte, mais la direction du festival considère la plupart comme étant purement commerciaux. Aucun film égyptien n'a participé au festival du cinéma d'Alexandrie en septembre dernier. La situation a déclenché des questions sur la condition de l'industrie du cinéma en Égypte ainsi que sur la qualité des films produits. Cette situation rejaillit sur la réputation du festival de plus en plus concurrencé. "L'augmentation du nombre des festivals de cinéma dans le monde arabe exige un rôle plus fort de la part du festival du Caire pour pouvoir guarantir sa position pionnière", estime Ahmed Morsy, étudiant à l'Institut du cinéma.
Marwa HELMY. (www.lepetitjournal.com - Le Caire) mardi 27 novembre 2007

http://www.cairofilmfest.org/

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet