Mercredi 21 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LA VILLE EN FÊTE: 40 artistes internationaux au stade olympique

Par Lepetitjournal Haiti | Publié le 06/11/2017 à 17:12 | Mis à jour le 08/11/2017 à 14:43
festival presidente 2017

Juan Luis Guerra et Ricky Martin ont clôturé le festival après trois jours de spectacles interprétés par les plus grands artistes latinos. Le stade olympique, d’une capacité de 50,000 spectateurs, a vu défilé en ouverture l’espagnol Enrique Eglesias et le portoricain Marc Anthony.

 

festival-haïti
Le stade olympique de Santo domingo d’une capacite de 50,000 spectateurs

 

Juan Luis Guerra et Ricky Martin ont clôturé le festival après trois jours de spectacles interprétés par les plus grands artistes latinos. Le stade olympique, d’une capacité de 50,000 spectateurs, a vu défilé en ouverture l’espagnol Enrique Eglesias et le portoricain Marc Anthony.

Une quarantaine de chanteurs de renommées internationales accompagnés de plus de trois cent artistes pour les seconder comme par exemple le groupe « 4-40 » de Juan Luis Guerra, des danseuses et autres musiciens. Etaient de la partie le premier jour des festivités, le groupe cubain « Gente de Zona », ainsi que le colombien Maluma les portoricains Ozuna, Bad Bunny et Bryant Myers, sans oublier les dominicains El Alfa, El Lápiz et Gabriel.

festival
El Lapiz Gabriel Marc Anthony Chiquito Team Band

 

Le vendredi, jour de l’inauguration, Enrique Iglesias n’était pas au meilleur de sa forme et les artistes Bryant Mayers et Bad Bunny furent bien acceptés, malgré que certains n’aient pas bien reçu la grivoiserie de leurs lyriques, surtout en présence de milliers de jeunes enfants dominicains.

La prestation de Enrique Iglesias n’a donc pas été très applaudi, certains disent qu’il aurait intérêt à renouveller son répertoire et à se reposer avant une prestation. Quant à Maluma, ce fut une autre déception pour beaucoup ; il prit trop de temps pour commencer son spectacle et se montra très impatient. Caprice de star ?

Le samedi, le public a beaucoup apprécié les prestations des dominicains Revolución Salsera y Chiquito Team Band, des portoricains Nicky Jam, Wisin et Zion & Lenox, et surtout l’américain Justin Timberlake. Le quotidien « El Dia » le qualifie d’Idole et dans son reportage nous dit qu’il fut la sensation du samedi, le public était en liesse quand il fit son apparition sur la scène. Il parla un peu espagnole et devint le roi de la soirée. Mais c’était surtout grâce à son grand talent qui fait de lui actuellement l’un des plus grand artiste au niveau mondial. Le quotidien rapporte que malgré qu’il chantât totalement en anglais, le public ne cessa jamais de l’accompagner. Son orchestre, très impressionnant, composé pour la plupart de musiciens afro-américains, avec des voix de chœurs évangéliques, l’accompagnèrent dans les interprétations comme « Cry me a River », la chanson qu’il composa pour Britney Spears quand ils se séparèrent.

festival
Justin Timberlake

 

Le Dimanche, jour de la clôture du festival, était celui de Juan Luis Guerra et de Ricky Martin qui termina sa prestation au petit jour le lundi matin, mais bien avant, on remarquait la présence du portoricain Farruko et du colombien J Balvin. La journée du dimanche commença avec la Reine du Merengué dominicain Milly Quezada et la participation de « Fefita La Grande » et l’ancienne chanteuse du groupe de Juan Luis Guerra, « 4-40 », Maridalia Hernández.

Ont aussi accompagné Juan Luis Guerra, le populaire interprète de la Bachata Anthony Santos et la chanteuse de Merengué, Juliana. Apres ces présentations le grand chanteur dominicain Johnny Ventura qui fête cette année ses soixante ans de carrière, monta sur la scène et toute l’assistance se mit debout comme un seul homme. Ce fut un moment d’intense émotion.

 

festival
Juan Luis Guerra, au Festival Presidente

 

Le Festival Presidente a été célébré pour la première fois il y a dix ans, en 1997. Au cours de cette décennie, ont défilé des artistes comme les mêmes Enrique Iglesias et Marc Anthony mais aussi les espagnoles Alejando Sanz et David Bisbal, les colombiens Juanes et Shakira, les mexicains Mana et Alejandro Fernandez et les portoricains Chayanne et Daddy Yankee.

Beaucoup de spectateurs ont fait le déplacement de l’étranger, on remarquait en effet des Portoricains, des haïtiens, des vénézuéliens pour assiste à l’un des plus grands spectacles de l’année pour la région.

 

 

 

festival

 

 

Lundi 6 novembre 2017

Sources variées

avec www.acento.com.do

www.lepetitjournal.com/republique-dominicaine

lepetitjournal.com haiti

Lepetitjournal Haiti

L'édition d'Haïti de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 CommentairesRéagir

Communauté

Buenos Aires Appercu
FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER

P. Forteza: "On ne peut pas gagner toutes les batailles en six mois"

Paula Forteza, députée de la deuxième circonscription de l’étranger (Amérique Latine, Caraïbes) revient sur les premiers mois de son mandat. A 31 ans, cette novice de la politique entend bien ne...

Vivre à Haïti

FORMALITES ADMINISTRATIVES - Petit guide pratique

Retrouvez dans cet article un petit récapitulatif des différentes démarches administratives lors de votre arrivée à Haïti.