Lundi 19 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

JACMEL - Le carnaval de cette ville touristique

Par Lepetitjournal Haiti | Publié le 05/02/2016 à 20:55 | Mis à jour le 07/02/2016 à 09:57

 

   On y vient de tout le pays et de l'étranger pour assister aux défilés, qui commencent près d'un mois avant les trois jours gras.

Dès le début du mois de janvier, le dimanche est le jour consacré aux festivités Pré-Carnavalesques.

En raison de son importance, il est consacré « carnaval national » comme celui de Port-au-Prince et bénéficie à ce titre des subsides de l'Etat. Il a lieu une semaine avant celui de Port-au-Prince, ce dernier se déroulant les trois jours précédant le Mardi gras.

 

Le samedi soir, des « bandes à pied » circulent les rues et des groupes se produisent dans les discothèques où des soirées déguisées sont organisées. Le carnaval proprement dit commence le dimanche à 13 h pour s'achever à 18 h.

 

Le défilé voit se succéder de nombreux déguisements : enfants-chats, morts-vivants, Amérindiens, « chaloskas », hindous, jambes de bois, Marie-Rose aux fesses rebondies, b?ufs, lamayot, Arabes et groupes carnavalesques à pied avec le plus souvent, des déguisements très originaux et les célèbres masques en papier mâché.

     

Les personnages les plus spectaculaires, les Zailes Mathurin, sont des diables aux couleurs vives et aux ailes métalliques qui claquent, actionnées par d'ingénieux mécanismes.

Le tout sur un fond musical apporté par les groupes « racines » juchés sur les chars.

Les masques des différentes espèces d'animaux (girafe, tigre, etc) sont étonnants de beauté et sont très prisés par les touristes.

 

           

En soirée, de grands bals populaires sont organisés dans les quartiers. L'ambiance est bon enfant et le carnaval très coloré.

(www.lepetitjournal.com/haiti) vendredi 5 février 2016 

alliancefrancaise-haiti.org

lepetitjournal.com haiti

Lepetitjournal Haiti

L'édition d'Haïti de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet