Mardi 13 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CULTURE - Le Salon de Lecture de Marie Vieux Chauvet

Par Lepetitjournal Haiti | Publié le 24/05/2016 à 17:16 | Mis à jour le 25/05/2016 à 08:10

 

Dans le cadre de la Quinzaine du Livre organisée du 11 au 29 mai autour de la 22e édition de Livres en Folie, FOKAL accueille et programme plusieurs manifestations autour de l'écrivaine Marie Vieux Chauvet, invitée d'honneur de cette édition à l'occasion du centenaire de sa naissance.

Le mercredi 25 mai, de 3 h à 5 h pm, « Le Salon de Lecture de Marie Vieux Chauvet » vous propose d'écouter pendant deux heures d'affilée une douzaine de lecteurs et lectrices ? écrivains, comédiens et amoureux de la littérature ? qui liront à tour de rôle les extraits de son ?uvre qu'ils préfèrent : Michèle Duvivier Pierre-Louis, Michèle Lemoine, Lorraine Mangonès, Elizabeth Pierre-Louis, Lucie Couet, Erick Toussaint, Yanick Lahens, Katiana Milfort, Miracson St Val, Magali Comeau Denis, Sachernka Anacassis, Gaëlle Bien-Aimé.

Cette lecture se déroule à l'ancien Cyber café de Fokal, au-dessus de la cafeteria, qui sera réaménagé pour l'occasion en salon de lecture intime. Lecteurs, lectrices et auditeurs partageront ces moments privilégiés autour d'un café, d'un thé, d'un jus de fruits et de quelques gâteaux, dans une atmosphère hospitalière et conviviale.

La liberté est un pouvoir intime. C'est pourquoi la société y a tracé une limite. Mises à jour, nos pensées feraient de nous des fous et des monstres. Le moins imaginatif cache en lui quelque chose d'effrayant. Nos innombrables anomalies suffiraient à prouver notre origine primitive monstrueuse. Brouillons que nous sommes. Et nous le resterons tant que nous n'aurons pas le courage de tailler notre route dans la broussaille enchevêtrée de la vie, pour marcher les yeux fixés sur la vérité.

(Amour, p.101)

 Marie Vieux Chauvet est née à Port-au-Prince (Haïti) le 16 septembre 1916, fille de Constant Vieux, homme politique (sénateur et ambassadeur), et de sa femme Delia Nones, juive originaire des Îles Vierges. Marie Vieux fait ses études à l'Annexe de l'École Normale d'Institutrices. Elle obtient son brevet élémentaire en 1933. Elle épouse le médecin Aymon Charlier, puis à la suite de son divorce, se marie avec l'agent de voyages, Pierre Chauvet.

Nourrie des grands principes égalitaires qui ont marqué des auteurs tels Brun Ricot, Seymour Pradel et Jacques-Stephen Alexis, Marie Chauvet s'insurge, comme Marie-Thérèse Colimon, contre les abus de tous genres dont sont victimes les femmes, les malheureux, les déshérités et tous les faibles. Déjà, dans sa première ?uvre, La Légende des fleurs (publiée sous le pseudonyme de Colibri), Marie Chauvet explore à travers un conte allégorique le rêve de fraternité et de solidarité qui motive son écriture. Elle publie plusieurs romans, tous dominés par la question de l'égalité et de la justice.

Tout au long de sa vie, Marie Chauvet a mené une lutte ouverte contre la misère dans laquelle vit un grand nombre de ses compatriotes. Le vaudou, l'esclavage, le colonialisme (externe et interne) et l'érotisme font d'ailleurs partie de ses thèmes privilégiés. Empreinte d'un idéalisme certain, son ?uvre est toutefois marquée par un existentialisme qui, déployé dans des structures textuelles de plus en plus complexes, lui donne une voix politique puissante. Fille d'Haïti évoquait en arrière-plan un mouvement révolutionnaire pouvant préfigurer ce qui allait se passer après l'avènement au pouvoir de François Duvalier. La Danse sur le volcan (1957) est l'un des rares romans haïtiens sur la période révolutionnaire, roman dans lequel on retrouve les figures historiques telles que Vincent Ogé. Dans Fonds des Nègres, paru en 1960, Marie Vieux Chauvet démontre les corruptions de la classe paysanne par le pouvoir. Amour, colère et folie va plus loin dans sa critique très poussée des milieux bourgeois haïtiens.

Au début des années 1960, Marie Chauvet fait figure de proue au sein d'Haïti Littéraire. Seule femme dans le groupe d'écrivains ? en compagnie d'auteurs tels que Davertige, Serge Legagneur, Roland Morisseau, Anthony Phelps et René Philoctète ? elle ouvre sa maison de Bourdon au groupe le dimanche pour des réunions sociales et littéraires très animées.

Avec le durcissement du régime de François Duvalier, Marie Chauvet se retire chez elle pour écrire ; en six mois, elle rédige une première version d'Amour, colère et folie. Quand elle le termine, elle envoie le manuscrit à Simone de Beauvoir qui, en reconnaissant la valeur, soutient sa publication aux Éditions Gallimard en 1968. Jugeant le risque que peut encourir les proches de Marie Chauvet, sa famille intervient auprès des éditions Gallimard pour en racheter tout le stock et en interdire la vente. Pendant plus d'une génération, le triptyque ne circulera qu'en quelques rares copies qui se vendent très chères ; il sortira même dans une édition clandestine et non-autorisée en 2003.

Suite au retrait d'Amour, colère et folie des librairies, Marie Chauvet décide de s'exiler à New York et de divorcer. En troisième noces, elle épouse à New York un américain, Ted Proudfoot. Son dernier livre, Les Rapaces ? écrit entre 1971, date de la mort de François Duvalier, et 1973, date de la mort de Marie Vieux Chauvet ? est une fable magnifique sur le rôle de l'écrivain, engagé jusqu'au sacrifice de sa vie, ainsi qu'un commentaire sobre mais décapant sur les classes sociales haïtiennes, et sur les relations de dépendances entre le pouvoir haïtien et les puissances étrangères. Le livre est édité à titre posthume en Haïti en 1986 sous le nom de Marie Vieux, aux éditions Henri Deschamps, après le départ de Jean-Claude Duvalier. Marie Chauvet meurt à New York le 19 juin 1973.

source :

 Parler de la romancière Marie Chauvet c'est parler d'un seul livre, mais quel livre ! Son roman Amour, Colère et Folie est devenu avec le temps le grand roman des années noires de la dictature de Duvalier, communément appelé Papa Doc...

Voilà que quarante-six ans après qu'on l'a réduite au silence (l'horreur absolue pour un écrivain), la voix claire et pure de cette romancière lucide et indomptable refait surface.

Dany Laferrière de l'Académie française

Oeuvres principales :

Romans :

Fille d'Haïti. Paris: Fasquelle, 1954; Paris: Zellige, 2014.

La Danse sur le volcan. Paris: Plon, 1957; Paris / Léchelle: Maisonneuve & Larose / Emina Soleil, 2004 (réédition avec une préface de Catherine Hermary-Vieille); Léchelle: Zellige, 2008, 2009.

Fonds des Nègres. Port-au-Prince: Henri Deschamps, 1960; Paris: Zellige, 2015.

Amour, colère et folie. Paris: Gallimard, 1968; Paris / Léchelle: Maisonneuve & Larose / Emina Soleil, 2005; Léchelle: Zellige, 2007, 2011; Paris: Zulma, 2015.

Les Rapaces. Port-au-Prince: Deschamps, 1986.

Théâtre

Amour, colère et folie, adaptation de José Pliya. Paris :  Avant-Scène Théâtre, 2008.

Le roman Amour, colère et folie par Marie Vieux-Chauvet, a été adapté pour la scène par José Pliya. Amour a été mis en scène par Vincent Goethals, avec Magali Comeau-Denis) et Cyril Viallon et joué à l'Artchipel (Scène National de Guadeloupe), sur la Scène nationale d'Evry et au Tarmac de la Villette, 2007-2008; Colère a été mis en scène par François Rancillac, avec Nicole Dogué, à l'Artchipel en octobre 2008. Folie a été mis en scène par José Exélis en octobre 2009 à l'Artchipel.

La Légende des fleurs. Port-au-Prince: Henri Deschamps, 1947; Port-au-Prince: Éditions Marie Vieux, 2009.

Samba. Mise en scène vers 1948 à Port-au-Prince. Inédit.

Nouvelle :

Ti-Moune nan bois. Optique 7 (septembre 1954): 57-60.

Distinctions littéraires :

1954 - Prix de l'Alliance Française, pour Fille d'Haïti.

1960 - Prix France-Antilles, pour Fonds des Nègres.

1986 - Prix Deschamps (à titre posthume), pour Amour, colère et folie.

Sur le web

Marie Vieux Chauvet, témoignages (The Person and the Writer)

Témoignages de Lilian Vieux Corvington et de Marie-Cécile Corvington, soeur et nièce de Marie Vieux Chauvet.

Filmé à New York en 2001. Musique : Marcelino Thompson.

 

Communiqué FOKAL, mercredi 25 mai

lepetitjournal.com haiti

Lepetitjournal Haiti

L'édition d'Haïti de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet