Mercredi 17 octobre 2018
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TOURISME – L’Allemagne a la cote

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 09/10/2018 à 02:24 | Mis à jour le 09/10/2018 à 02:34
Photo : (Photos © Pixabay)
scenic-1843209_960_720

Selon Till Palme, directeur France de l’Office national allemand du tourisme (ONAT), « L'Allemagne a le vent en poupe ». A Lyon récemment (ville jumelée à Francfort), l’ONAT a fait la promotion de la destination Allemagne, à commencer par sa gastronomie qui ne se limite pas aux saucisses, bretzels et à la bière et qui a fait l’objet de la campagne 2018 de l’ONAT « L’Allemagne gourmande ».

Les statistiques montrent que l’Allemagne séduit de plus en plus. Les 6 premiers mois de 2018 enregistrent notamment une augmentation de 4,5 % des nuitées internationales (83,9 millions de nuitées sur toute l'année 2017) ; + 3,8 % pour les nuitées françaises. Deuxième destination touristique des Européens après l’Espagne, troisième des Français devant l’Italie et le Portugal, l’Allemagne dont les villes les plus visitées restent Berlin, Munich et Hambourg, regorge de trésors méconnus. C’est ce que l’ONAT a souhaité mettre en lumière en présentant des villes comme Nuremberg qui invite aussi bien au tourisme d’agrément avec ses richesses patrimoniales et son Marché de Noël qu’au tourisme d’affaires lors des salons internationaux comme Biofach, IWA OutdoorClassic, EUROGUSS. La cité est notamment reliée à Lyon par des vols Air France réguliers.

VK (www.lepetitjournal.com/francfort), mardi 9 octobre 2018

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

ALLEMAGNE- Des étudiants sans toit en début d'année universitaire

Alors que le premier semestre universitaire vient de commencer, de nombreux étudiants se demandent encore où ils vont pouvoir dormir. A Francfort, un campement de fortune provisoire a même vu le jour.