Vendredi 19 octobre 2018
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ROTHSCHILD-S’affranchir du ghetto de Francfort pour conquérir l’Europe

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 17/09/2018 à 07:00 | Mis à jour le 17/09/2018 à 07:00
Photo : (Photo AB lepetitjournal.com/francfort)
ROTHSCHILD - S’affranchir du ghetto de Francfort pour conquérir l’Europe

« Riche comme Rothschild ». Un nom si familier qu’il en est devenu proverbial. Banquiers les plus puissants et influents d’Europe, les Rothschild figurent au rang des plus grandes fortunes mondiales. Après 200 ans et sept générations, ils n’ont cessé d’accroître leur pouvoir et leur richesse. 1ère banque d’Europe avec 1,589 milliards d’euros de chiffre d’affaire, la banque emploie plus de 2 800 personnes dans 43 pays. Petit à petit, les Rothschild se sont également tournés vers les milieux politiques. Comment cette famille juive du ghetto de Francfort a-t-elle brisé les normes pour s’ériger en leader de la finance ?

Une famille juive venue de Francfort

Cinq flèches sur le blason des Rothschild = cinq frères. Pères fondateurs de la dynastie des Rothschild, les cinq frères se sont expatriés dans cinq pays d’Europe afin d’élargir les activités bancaires entreprises par leur père.

Tout a commencé au 18ème siècle dans le ghetto de Francfort. Le nom leur vient de leur lieu d’habitation, une maison à l’écusson rouge (zum Roten Schild), qui deviendra alors Rothschild. En effet, il était courant dans la communauté juive de faire de son adresse son patronyme. Mayer Amschel Rothschild, sa femme et leurs dix enfants vivent dans le ghetto de Francfort. Leur confession juive ne leur permet pas de détenir des biens et certains métiers leurs sont interdits. Cependant, ils sont autorisés à faire des activités de change. Le change est une activité très importante en Allemagne à cette époque, car beaucoup de villes allemandes ont des monnaies différentes. Mayer Amschel Rothschild saisit donc cette opportunité et se lance dans le commerce, dévoilant un instinct sans pareil pour le monde des affaires. Très vite, il tisse des liens avec le prince Guillaume de Hesse-Cassel et devient son agent. Face à la prospérité de l’activité, il est rejoint par ses cinq fils : Amshel, Salomon, Nathan, James et Carl, qui s’occupent des relations avec les clients. Les cinq filles travaillent aussi, mais à la maison, gérant ainsi les livres de compte. Mayer Amshel Rothschild va alors fonder la base des valeurs actuelles de la banque Rothschild : une honnêteté irréprochable sans jamais être à découvert afin de ne pas entacher leur nom. Dès 1796, Mayer Amshel Rothschild est un des dix juifs les plus riches de Francfort.

Une extension vers le reste de l’Europe

Rapidement, les ambitions de la famille vont s’étendre hors de Francfort et hors d’Allemagne. Nathan, le plus audacieux des cinq fils, veut quitter Francfort pour étendre le commerce. Il s’installe à Londres pour ouvrir la première branche anglaise de l’entreprise familiale : M A Rothschild und Söhne. Bientôt, il mène la famille vers des sommets de richesse, en saisissant une opportunité sur laquelle peu auraient parié.

Le blocus continental de Napoléon pour empêcher les marchandises et les fonds de quitter l’Angleterre pour aller en Europe sont pour lui l’occasion de faire du commerce. Il s’attèle à la création de bateaux rapides pour traverser la Manche. Une fois la marchandise ou l’information arrivée à destination, des coursiers l’acheminent le plus rapidement possible. Rothschild se présente alors comme un réseau rapide et efficace. Dans le même temps, l’Angleterre est cernée par Napoléon et arrive à court de ressource. Le sort de l’Europe est alors aux mains des Rothschild. Grâce à leur réseau de coursiers, l’Angleterre parvient à acheminer l’argent qui leur est nécessaire pour poursuivre la guerre, et gagne la bataille de Waterloo face à Napoléon. Ces événements assurent à la famille un essor international et une excellente réputation. Il permet également la création du premier réseau bancaire multinational. Seul Amschel reste à Francfort, ses autres frères préfèrent s’expatrier pour ouvrir les horizons du commerce familial.

Jüdisches Museum © Jüdisches Museum Frankfurt, Foto: Uwe Dettmar
Jüdisches Museum © Jüdisches Museum Frankfurt, Photo Uwe Dettmar

 

La famille Rothschild face à l’antisémitisme

Le succès de la famille Rothschild va susciter bien des jalousies, et ces derniers sont victimes d’antisémitisme. S’ils révolutionnent le monde de la banque et montrent leur efficacité, ils ne parviennent pas à faire consensus, et leur nom fait d’eux une cible.

Pendant la seconde guerre mondiale, les Allemands essayent de déposséder la famille en s’adonnant au pillage de leur mobilier, collection de tableaux… Ils se réfugient à l’étranger, mais ils sont victimes, en France, du régime de Vichy qui fait tout pour dépouiller la banque.

Dans les années 1980’, avec l’arrivée de la gauche au pouvoir en France, les Rothschild doivent faire face à la nationalisation de leur banque. Bien qu’ils ne l’aient jamais avoué, cette nationalisation est en réalité une aubaine, car les comptes de la banque n’étaient plus gérés correctement, et l’indemnisation leur a permis de redorer leurs finances.

Le patronyme, relique familiale

Être un Rothschild n’est pas donné à tout le monde, et tout est fait pour que le nom ne soit pas sali. C’est, pour la famille, un bien qu’il faut protéger plus que tout. Ainsi, chez les Rotschild, c’est l’entre-soi qui règne, même pour les mariages, afin que la fortune ne s’éparpille pas. Il a donc fallu créer une dynastie familiale : entre 1824 et 1877, 15 mariages sur 21 sont célébrés entre descendants directs ! En matière de succession, il n’y a pas de place pour les femmes, et la celle-ci passe uniquement par les fils.

Parc Rotschild
Le parc Rotschild, (Photo © AB lepetitjournal.com/francfort)

La ville de Francfort sous le signe des Rothschild

Francfort reste le berceau de la puissante famille Rothschild, et la ville en a conservé quelques symboles. En plein cœur de l’Altstadt se situe la banque Rothschild spécialisée en conseil financier. Le musée juif de Francfort se trouve quant à lui à l'emplacement de l'ancien Palais Rothschild et met en avant l’histoire de la famille. Le parc Rothschild de Francfort ne doit pas sa position géographique au hasard. Si vous levez la tête, vous apercevrez les tours du quartier des banques.

Enfin, à une vingtaine de kilomètres de Francfort, à Königstein im Taunus, se trouve la Villa Rothschild qui, avant d’être transformée en hôtel de luxe, était la maison de vacances de la famille.

Agathe Bossard (www.lepetitjournal.com/francfort), jeudi 20 septembre 2018

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter

Suivez-nous sur facebook

Suivez-nous sur twitter

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

ALLEMAGNE- Des étudiants sans toit en début d'année universitaire

Alors que le premier semestre universitaire vient de commencer, de nombreux étudiants se demandent encore où ils vont pouvoir dormir. A Francfort, un campement de fortune provisoire a même vu le jour.