Lundi 20 mai 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

PSYCHOBAR DE L’EXPAT - L’expatriation, une transition ?

Par Johanna Keyser | Publié le 04/05/2019 à 01:15 | Mis à jour le 04/05/2019 à 01:31
Photo : (Photo © Pixabay)
psychobar expatrié expatriation Allemagne transition Français étranger

Dans la série "Psychobar de l'Expat", lepetitjournal.com/francfort s'intéresse aux enjeux psychologiques de l'expatriation, aux questionnements existentiels qui y sont liés, incompréhensions, joies et peines, satisfactions... Aujourd'hui penchons-nous plus particulièrement sur le phénomène de "l'U-curve".
 

De la lune de miel à l'adaptation en passant par le choc des cultures : le phénomène de "l'U-curve"

C'est parti pour l'aventure ! La découverte de ce nouveau pays sera riche de découvertes culinaires, olfactives, visuelles, sonores, climatiques ! Ce "changement d'air" sera aussi une aventure psychologique inédite.
Car l'expatriation va constituer une nouvelle phase dans la vie, au même titre que l'adolescence (passage de l'enfance à l'âge adulte), l'arrivée d'un enfant, la retraite. 

Il s'agit donc d'une période de transition au cours de laquelle la personne concernée va vouloir s'adapter à cette nouvelle réalité. Et il s'agit notamment d'une adaptation à une nouvelle culture.
Le modèle très populaire de "l'U-curve" décrit d'ailleurs plusieurs étapes par lesquelles les personnes passeraient pour s'ajuster aux enjeux inter-culturels qu'elles vivent lors d'une expatriation. Le premier à décrire ce processus fut le norvégien Syverre Lysgaard en 1955.
 

  • Phase "Lune de miel" : tout fascine, intéresse dans ce nouveau pays. Seules les différences les plus importantes sont perçues.
     
  • Phase "Choc culturel" : la désillusion. La réalité est bien différente de ce que l'on avait imaginé auparavant. L'expérience des premiers incidents - problèmes administratifs, difficultés à se faire comprendre, - et des feed-back négatifs va remettre en cause son identité et ses valeurs personnelles. Cela peut occasionner de l'anxiété et du découragement. L'expatrié peut alors être moins motivé à essayer de nouveaux comportements.
     
  • Phase "Adaptation" : la personne identifie plus facilement les comportements adéquats à la culture locale. Elle ajuste donc ceux-ci et vit alors davantage d'expériences positives.
     
  • Phase "Maîtrise" : l'aisance est plus importante  dans cette nouvelle culture.
     

Image de l'U-curve


Une expérience individuelle

Mais il est à noter que l'expatriation reste avant tout une expérience individuelle. En effet, tout le monde ne passe pas par ces mêmes étapes, dans le même ordre. Tout cela va dépendre de nos attentes, notre personnalité, nos soutiens familiaux, amicaux, professionnels.... Cette expérience de l'expatriation n'aura donc pas forcément la forme d'un U.  Par exemple, il est possible de ne pas vivre la phase "Lune de miel" et finalement ne pas se sentir heureux lors de nos premiers jours à l'étranger.  Ou bien après plusieurs années de "maîtrise" dans ce nouveau pays, on peut être confronté à nouveau au choc culturel qui nous amènera à nous questionner et nous engagera à nouveau dans un processus d'adaptation.


Cette trajectoire d'expatriation pourrait ressembler à cela :




Et vous ? Amusez-vous à dessiner votre courbe.

1-    A quoi ressemblerait votre courbe ?
2-    Quelles sont les expériences qui vous ont fait vous questionner ?
3-    Et quelles sont celles qui vous ont fait envisager un éventuel retour ?
4-    Quelles sont les expériences qui vont ont aidé ?
5-    Quelles ressources personnelles avez vous utilisées ?
 

(Lysgaard, Sverre (1955). "Adjustment in a foreign society: Norwegian Fulbright Grantees Visiting The United States" in International Social Science Bulletin 7: 45-51.)

Mise à jour de l’article du mercredi 23 septembre 2015
 

Johanna Keyser

Johanna Keyser

Diplômée en psychologie, Johanna s’intéresse entre autres aux enjeux psychologiques et aux phénomènes liés à l’expatriation. Expatriée elle-même, elle a rédigé des articles dans la série « PSYCHOBAR DE L’EXPAT » pour lepetitjournal.com/francfort.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Heidelberg Mannheim Appercu

PAROLE DE BLOGUEUR – Histoire du soir pour minis philosophes

Ce mois-ci, dans notre série « Parole de blogueur », nous vous présentons notre blogueuse coup de cœur du jour, Christine (alias Sophie) et son blog de BD en français et allemand "Die Miniphilosophen"

Que faire à Francfort ?

TRADITIONS

Les Straßenfeste ou fêtes de rue de Francfort

Les vacances arrivent déjà à grand pas ! Et pour se sentir déjà un peu en vacances, rien de tel que de flâner dans les rues lors des fêtes typiquement allemandes qui vont égayer vos sorties.

Vivre à Francfort

TRADITIONS

Les Straßenfeste ou fêtes de rue de Francfort

Les vacances arrivent déjà à grand pas ! Et pour se sentir déjà un peu en vacances, rien de tel que de flâner dans les rues lors des fêtes typiquement allemandes qui vont égayer vos sorties.

Sur le même sujet