Samedi 17 novembre 2018
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MICRO-TROTTOIR - Elections en Hesse, Le compte à rebours a commencé

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 27/10/2018 à 22:53 | Mis à jour le 30/10/2018 à 14:11
Photo : Photo Arnaud Jaegers, Unsplash
arnaud-jaegers-253360-unsplash

Après les élections régionales en Bavière du 14 octobre dernier, vient maintenant le tour de la Hesse. Ce dimanche 28 octobre, 110 députés de la 20e législature du Landtag seront élus pour un mandat de cinq ans. A cette occasion, nous avons rencontré quelques Français et Allemands qui nous ont fait part de leur vision, leurs attentes, leurs craintes dans une Allemagne au climat politique tendu.

Le parti de la CSU, parti allié de la CDU d’Angela Merkel n’a pas obtenu le score souhaité lors des élections en Bavière, la percée des Verts et la montée de l’AfD en région pourraient remettre en cause la Groko CDU-CSU-SPD de Merkel à Berlin. En Hesse, où les pronostics  annoncent une perte de 10 points par rapport à 2013 pour la CDU et le SPD, l’actuel ministre-président de la Hesse, Volker Bouffier (CDU) affrontera entre autres Thorsten Schäfer-Gümbel (SPD) et Tarek Al-Waziz des Verts. La gauche, le FPD et l’AfD seront aussi dans le peloton.

On voit bien que les élections régionales 2018 sont organisées dans une Allemagne divisée, où, lassés par les partis traditionnels, beaucoup se tournent vers de nouveaux horizons espérant une meilleure prise en compte de leurs considérations. Qu’elles sont les attentes et appréhensions face aux élections en Hesse des Allemands mais aussi des Français vivant dans le pays ? Quel regard portent les habitants sur une Allemagne tiraillée entre la montée du populisme et une extrême gauche au discours proche de celui de l’extrême droite ? Martine, Loris, Fabian, Vera, Lea et Baptiste nous ont donné leurs avis.


1/ Comment expliquez-vous la montée de l’extrême droite ces dernières années en Allemagne ?

Fabian, étudiant allemand de 22 ans : “Je pense que la montée de l’extrême droite est due à une sur-médiatisation de l’immigration, les médias se sont beaucoup focalisés sur la question des migrants qui fuient leurs pays pour venir ici. Les gens ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas et la télévision les maintient dans ce climat angoissant.”. Loris 29 ans, Allemand, barman, serveur :Les gens qui votent extrême droite sont souvent des gens qui sont déjà eux même dans le besoin et ils expriment leur précarité et leurs craintes de ne pas pouvoir s’en sortir en rejetant la faute sur ce qu’ils ne connaissent pas, bien souvent les étrangers.“


2/ L’immigration est-elle le seul sujet qui pousse les Allemands vers l’extrême droite ?

Martine, Allemande de 48 ans, professeur : “Non je ne pense pas que ce soit la seule raison, il y a aussi le chômage, la précarité et la médiatisation de la guerre, les attentats… tout ce mélange fait que les gens ont peur.” Loris évoque d’autres raisons : “Pas seulement, je mettrais plus cela sur le manque d’ouverture d’esprit, le manque de culture, l’immigration n’est qu'un prétexte.” Et Lea, étaudiante allemande de 22 ans d’ajouter :Malheureusement je pense que c'est l'un des sujets principaux , le score de l’extrême droite n'a cessé d'augmenter depuis que la politique d'immigration de l’Allemagne a changé. Certaines personnes n'ont pas la même ouverture d'esprit face aux droit des immigres et c'est bien dommage.


3/ L’AfD à récemment créé un groupe juif à Wiesbaden au sein de son électorat. Qu’en pensez-vous ? Quel lien pouvez-vous faire entre un parti d’extrême droite comprenant une entité juive et un parti d’extrême gauche qui a lancé le mouvement « Aufstehen » en réaction à l’immigration ?

Fabian : “Effectivement j’ai pu lire cela dans les journaux, l’intégration d’un groupe juif au sein de l’AfD  est à mon avis surtout un beau coup de publicité pour attirer plus de monde chez eux. En ce qui concerne « Aufstehen », je n’ai pas trop suivi, mais je fais aucun lien dans ma tête entre ces deux partis.” Pour Martine cela n’as pas de sens, “c’est seulement un moyen de polir leur image aux yeux du grand public. Concernant « Aufstehen », je pense qu’ils remettent en cause la politique d’immigration imposée par Merkel, c’est une manière pour eux de se différencier et aussi dans le même temps d’endiguer l’extrême droite. Des similitudes dans la forme peut être mais pas dans le fond.”


4/ Apres les élections en Bavière où la CSU a connu une déculottée, ce dimanche auront lieu les élections en Hesse. Pensez-vous que les résultats seront différents ?

Vera 23 ans, étudiante allemande espère une nouvelle percée des verts. ”Peut-être bien que les résultats en Hesse seront proches de ceux de Bavière, je pense que les gens veulent du changement et si les “Verts” pouvaient faire un aussi bon score qu'en Bavière j’en serai ravie.” Pour Baptiste, Français, travaillant dans un laboratoire, il ne faut pas s’attendre à trop de changement : "Je pense que ce seront les mêmes partis en tête oui, sauf peut-être pour l’AfD, de plus je ne serai pas étonné que la CDU fasse un bond dans une ville comme Francfort ville économique européenne ça ne m’étonnerait pas.”


5/ Selon vous l’extrême droite pourrait-elle devenir une très grande force politique dans quelques années ?

Martine :“Non je ne pense pas, car une grande majorité de gens ne se reconnaissent pas dans ces idées.” Alors que pour BaptisteIl y’a de quoi s’inquiéter un peu je pense, même si au fond de moi, je ne crois pas qu’on en arrive à ce point.”

Jordan Chaboy (www.lepetitjournal.com/francfort), samedi 27 octobre 2018

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Francfort ?

Heidelberg Mannheim Appercu
ÉVÉNEMENT

Coup d’envoi du Festival international du film de Mannheim-Heidelberg

Le 67ème Festival international du film de Mannheim-Heidelberg se tiendra du 15 au 25 novembre 2018. C'est le film franco-marocain Tazzeka qui fera l'ouverture.