Vendredi 19 juillet 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le musée du flipper et des arcades à Seligenstadt à tester en famille

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 30/11/2018 à 00:30 | Mis à jour le 30/11/2018 à 00:30
Photo : (© Pixabay)
Flipper- und Arcaden Museum

Vous ne savez pas quoi faire de votre week-end ? Lepetitjournal.com/francfort vous invite à aller faire un tour du côté de la pittoresque ville de Seligenstadt à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Francfort et de visiter son musée des arcades et du flipper. Entre nostalgie pour ceux qui ont connu la grande épopée des flippers et découverte amusée pour les plus jeunes habitués aux jeux vidéo, le musée du flipper saura divertir et réconcilier toutes les générations.


Petit retour dans le temps

Les premiers flippers sont apparus dans les années 30, le flipper est le descendant de la bagatelle, un jeu où la balle devait aller dans des trous qui représentaient une certaine valeur. C’est après la Seconde Guerre mondiale que la machine connait un véritable essor et c’est dans les années 70 que les premiers flippers électroniques font leur apparition. Autrefois présents dans les bars et cafés des commerçants, aujourd’hui ils sont légèrement démodés. Le flipper fait moins parler de lui, depuis l’arrivée des consoles de jeux vidéo au début des années 1990.


Entre musée et salle de jeux

Presque 30 ans après les premières sorties des consoles de jeux, tous les premiers samedis du mois, les amateurs de flipper et de jeux d’arcades se retrouvent au musée de Seligenstadt pour jouer sur leurs consoles favorites. Les machines exposées qui semblent venir d’un autre temps sont utilisées par les visiteurs nostalgiques des jeux qui ont baigné leur enfance. Ce sont plus de 200 appareils représentés dans un musée de 700 m2. La grande majorité des machines appartient à des collectionneurs ce qui, de part ce fait, n’arrête pas de changer le visage de l’exposition car en plus de jouer certains fans achètent de nouvelles pièces pour parfaire leurs collections.

Un véritable musée à remonter le temps, certains jeux peuvent paraitre complètement obsolètes aujourd'hui pour les nouvelles générations, cependant c'est en famille que se déplacent de nombreux visiteurs dans cette exposition où il est recommandé de ne pas toucher qu’avec les yeux afin de montrer aux plus jeunes que l’on pouvait aussi s’amuser avant l’ère de la 3D.


Un parallèle avec les jeux d’argent

De manière générale, la législation en Allemagne est à peu près la même qu’en France en ce qui concerne les jeux d’argent. Comme tous les pays de l’Union européenne, la loi encadre de façon stricte ces activités. Le flipper ne fait pas l’objet d’encadrement particulier puisqu’il ne représente pas de réels problèmes de pertes de gains ou de fortes addictions pour les joueurs. En France les machines à sous sont interdites dans les espaces publics et seulement implantées dans un espace autorisé à cet effet, comme les casinos. La Française des jeux, les bars Pmu et les casinos sont les seuls opérateurs terrestres avec lesquels les joueurs de l’hexagone ont officiellement le droit de jouer. En Allemagne il est nécessaire de détenir une autorisation pour pouvoir pratiquer les jeux d’argents, sauf exception pour les paris hippiques, autrement la pratique des jeux est essentiellement limitée aux machines installées à l'extérieur des casinos.

Le musée de Seligenstadt ouvre ses portes chaque 1er samedi du mois.

Flipper- und Arcaden Museum
Wilhelm-Leuschner-Straße 6, 63500 Seligenstadt

Jordan Chaboy (www.lepetitjournal.com/francfort), vendredi 30 novembre 2018

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Francfort ?

COMMUNIQUÉ

La présence française de la Révolution à l’Empire

Saviez-vous que 204 corps de soldats napoléoniens ont été découverts à Rödelheim ? L’expo du Consulat « La présence française de la Révolution à l’Empire » retrace cette période mouvementée.