Dimanche 25 octobre 2020
Francfort
Francfort

Sylvie Roberty, nouvelle présidente de Francfort Accueil

Par Valérie Keyser | Publié le 08/12/2015 à 23:00 | Mis à jour le 14/11/2019 à 21:24
Photo : (© Valérie Keyser lepetitjournal.com/francfort)
Sylvie Roberty présidente Francfort Accueil

Membre du bureau de Francfort Accueil e.V. depuis 2004 en tant que trésorière puis vice-présidente, Sylvie Roberty assure depuis le début de l'été 2015, la présidence de l'association aux côtés d'une quinzaine de bénévoles. Lepetitjournal.com/francfort a eu le plaisir de rencontrer Sylvie Roberty, une femme dynamique et souriante, dont les projets de développement devraient permettre à davantage de familles francophones de s'intégrer.
 

Originaire de Poitiers, mère de deux garçons de 17 et 19 ans, Sylvie Roberty a suivi son mari français en 2002 à Francfort. Elle remplace dans ses fonctions de présidente de l'association Francfort Accueil e. V., Danielle Robert, décédée fin avril 2015 des suites d'une longue maladie.
Difficile de reprendre le flambeau après le départ d'une femme remarquable, appréciée de tous, qui faisait tout pour que les familles françaises et plus généralement les nouveaux arrivants prennent leurs repères et se sentent très vite chez eux à Francfort. Sylvie Roberty qui semble pleine de ressources avec des projets plein la tête, a décidé cependant de relever le défi et pérenniser l'action de son amie Danielle.


Lepetitjournal.com/francfort : en quoi consiste Francfort Accueil ?

Sylvie Roberty : Francfort Accueil e.V. est une association à but non lucratif fondée en 1968. Elle est affiliée à la Fédération Internationale des Accueils Français et francophones à l'Etranger (FIAFE) à Paris et a pour mission d'accueillir les Français et francophones (Suisses, Belges, etc) mais aussi des Allemands francophiles cherchant à s'intégrer ou tisser des liens avec des Français à Francfort. Le café accueil que nous organisons chaque 1er jeudi du mois pour les nouveaux arrivants, représente un moment d'échange privilégié de notre association. Des anciens se joignent également à nous pour souhaiter la bienvenue aux expatriés fraichement débarqués.


Est-ce que vous accueillez ainsi des nouveaux arrivants tout au long de l'année ?

Oui mais nous constatons "un arrivage" plus important d'expatriés en début d'année scolaire ainsi qu'en mai-juin.


Quelles sont les principales motivations qui poussent ces expatriés à venir frapper à la porte de Francfort Accueil ?

Ils souhaitent avant tout rencontrer d'autres Français, ne pas se sentir isolés, disposer de tuyaux et d'adresses utiles.


Quels sont les points forts de Francfort Accueil ?

Notre équipe de bénévoles organise des activités de loisirs, des jeux comme des après-midi Tarot ou Bridge, des randonnées, des sorties piscine, des cours de cuisine. Il y a aussi un club des mamans qui permet à des mères de se rencontrer une fois par mois accompagnées de leurs enfants non scolarisés. Ce sont cependant les visites culturelles ou d'entreprises qui remportent le plus de succès auprès de nos adhérents. Tous les jeudis nous organisons en effet une visite de musée ou une visite d'entreprise. Par exemple, nous avons proposé à nos membres la découverte du procédé de fabrication du vin de pommes dans les locaux de Apfelwein Possmann ; nous avons pu découvrir les coulisses de l'Alte Oper, nous avons visité une usine d'embouteillage à Bad-Vibel mais aussi les usines Opel à Rüsselsheim... Les visites sont en principe proposées en français.
Francfort est rarement perçue comme une destination de rêve ! Notre rôle consiste à prouver par ces visites, que la ville et sa région regorgent de richesses et faire en sorte que les nouvelles familles s'y sentent bien.


Et lorsque les expatriés se sentent suffisamment intégrés dans la société francfortoise, se détournent-ils de votre structure ?

Celles qui nous "lâchent" sont surtout celles qui retrouvent du travail et disposent de moins de temps. Nous essayons cependant d'offrir un large panel d'activités pour les fidéliser.


Vous parlez de vos membres au féminin. L'association est-elle réservée aux femmes ?

Non pas du tout, mais il est vrai que nos membres sont à 90 % des femmes. Nous avons beaucoup d'activités le matin qui attirent davantage un public féminin, des femmes qui ont suivi leur conjoint par exemple mais nous avons également des messieurs retraités parmi nos adhérents.


Avez-vous prévu d'intégrer davantage les messieurs ?

Oui bien sûr. Le 6 novembre dernier, nous avons d'ailleurs organisé un cocktail d'accueil en soirée dans le but de permettre aux conjoints qui travaillent en journée de nous rejoindre. Nous allons développer l'organisation de diners permettant à nos adhérents de venir en couple.


La question du retour se pose-t-elle parmi les anciens lors des cafés accueil ?

Les couples qui participent sont majoritairement mixtes et la question du retour se pose moins. En revanche les couples franco-français installés depuis longtemps à Francfort commencent à se demander où ils vont passer leur retraite.


Quels sont vos projets pour l'année qui vient ?

Ma priorité pour l'année à venir est de redynamiser Francfort Accueil, de nous faire connaître davantage auprès des nouveaux arrivants, nous associer à d'autres associations et nous ouvrir davantage à un public masculin par le biais d'activités complémentaires plus adaptées en termes de contenu et de planification horaire.
Par ailleurs, développer la communication et notre présence sur les réseaux sociaux fait aussi partie de nos gros chantiers à mettre en œuvre


Et en ce qui vous concerne avez-vous pensé au retour ?

Ce n'est pas à l'ordre du jour pour le moment car nous vivons en Allemagne depuis tellement d'années ! Nos repères, nos habitudes, nos amis sont ici et si nous devions rentrer en France un jour, nous serions alors à notre tour des "nouveaux arrivants" dans notre pays d'origine. En tout cas, si notre retour venait à se concrétiser, ce serait sans aucun doute dans un endroit baigné de soleil comme à Aix-en-Provence par exemple !

Pour en savoir plus sur Francfort Accueil, c'est ici.

Valerie Keyser

Valérie Keyser

Rédactrice en chef à Lepetitjournal.com Allemagne, Valérie définit la ligne éditoriale locale et les sujets. Directrice des éditions Francfort et Heidelberg-Mannheim (2013 à 2019), cette passionnée de culture est aussi Guide interprète conférencière.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Heidelberg Mannheim Appercu
SOCIÉTÉ

Changement d’heure – La faute aux Allemands ?

Nous passons à l’heure d’hiver ce dimanche. Il faudra penser à reculer d’une heure vos montres dans la nuit de samedi à dimanche. Mais saviez-vous que l’Allemagne a été la première à changer d'heure ?

Communauté

INTERVIEW

Bruno Zaid : « La peinture est arrivée par hasard »

L’artiste peintre français Bruno Zaid exposera certaines de ses œuvres les 24 et 25 octobre 2020 lors de l’exposition « Tatorte Kunst » à Wiesbaden. Il s’est confié sur son parcours à la rédaction.

Que faire à Francfort ?

INTERVIEW

Bruno Zaid : « La peinture est arrivée par hasard »

L’artiste peintre français Bruno Zaid exposera certaines de ses œuvres les 24 et 25 octobre 2020 lors de l’exposition « Tatorte Kunst » à Wiesbaden. Il s’est confié sur son parcours à la rédaction.

Vivre à Francfort

Berlin Appercu
JEUNESSE

Les jeunes Allemands ont élu « Lost » comme mot de l’année 2020

Suite à un vote en ligne que l’éditeur « Langenscheidt » a récemment organisé, le mot de l’année élu par les jeunes Allemands est un mot anglais qui semble décrire leur malaise en période de crise.

Sur le même sujet