Samedi 23 janvier 2021
Francfort
Francfort

SOCIAL - Caritasverband Frankfurt e.V. aide les sans-abri

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 07/12/2011 à 00:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

Journée ordinaire dans la ville de l´euro : businessmen, touristes et habitants s´affairent, l´argent circule, des grues érigent maisons et gratte-ciel. La ville grandit et le nombre de sans-abri aussi. Un contraste douloureux. Qui se soucie des sans-abri ?


photo : AFP

Des gens hagards mendient quelques euros dans la rue. Des personnes sans domicile fixe sont parfois assises sur des pierres froides en face de belles boutiques ou errent dans les parcs. Ils cherchent dans les poubelles des bouteilles consignées. Avec l´argent, ils achètent quelques aliments, de l'alcool ou des drogues. Leur santé se détériore rapidement, en particulier pendant les froids mois d'hiver.

L´organisme catholique, Caritasverband e.V., agit
Il y a heureusement, en Allemagne et à Francfort, beaucoup de travailleurs sociaux qui prennent soin des autres. L'institution Caritasverband Frankfurt e.V., qui a de grands moyens, est très active.
Avec le "Kaltebus? (le bus du froid), les travailleurs sociaux vont à la rencontre de 100 à 200 sans-abri et leur apportent des couvertures et des boissons chaudes. Ces personnes sont souvent psychiquement très atteintes et refusent les solutions d'hébergement en s'accrochant à la rue. Il y a, selon Caritasverband e.V., 2.200 personnes sans domicile fixe et la plupart obtiennent un refuge d'urgence. Caritasverband Frankfurt e.V. propose un lit, une douche et un repas chaud.
L'année dernière, le nombre de sans-abri avait augmenté de plus de 700 personnes. Dans les années 90, il y avait une pénurie de lits, mais il y a maintenant suffisamment de lits à Francfort.
Un accueil d'urgence existe, par exemple, au centre ville dans la Hagenstrasse 2.

Une large palette de soutiens
Caritasverband Frankfurt e.V. offre et réalise : de l´hébergement, des "cafés rencontres" sur des thèmes tels que le chômage et la distribution de nourriture, de l´accompagnement social, de la médiation, de la sensibilisation aux soins infirmiers et soins médicaux, des tournées de rue, des activités individuelles et collectives pour toxicomanes, des formations sur les dettes, des activités culturelles et de loisirs, de l´hébergement temporaire avec un projet de caravane (26 sites répartis dans 12 paroisses de Francfort), du logement protégé pour anciens sans-abri, des logements pour personnes menacées d'expulsion, ainsi que des foyers pour toxicomanes et des offres spéciales ?femmes?.

Le travail de la société de transport VGF
La société de transport public, VGF, garde elle ses portes ouvertes à la station du centre ville, ?Hauptwache" au B-Floor. Les sans-abri peuvent y trouver un endroit pour dormir entre 22 heures et 6 heures du matin. Mais les règles sont strictes : cigarette, alcool ou drogues sont interdits, et les équipes de VGF se chargent de faire la surveillance.
Si vous voyez quelqu'un qui a besoin d'aide, n'hésitez pas, contactez Caritasverband Frankfurt e.V.
Claudia Malizia (www.lepetitjournal.com/francfort.html) mercredi 07 décembre 2011


Caritasverband Frankfurt  e.V.
Evelyne Becker, Referatsleiterin
Referat Wohnungslosenhilfe
Walther-von-Cronberg-Platz 2, 60594 Frankfurt
Telefon: 069 29 82 24 7
evelyne.becker@caritas-frankfurt.de

 

{jcomments on}

 

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet