Vendredi 4 décembre 2020
Francfort
Francfort

PORTRAIT – Créatrice de bijoux et chercheuse de pierres

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 13/12/2011 à 00:00 | Mis à jour le 05/01/2018 à 08:30

Dorothée Véron-Tartare, créatrice des bijoux J´adore ça et conseillère en bijoux, est sa meilleure ambassadrice : elle porte souvent une de ses créations autour du cou. Le jour de l´interview avec Lepetitjournal.com/francfort elle portait d'ailleurs un miroitant collier de quartz fumé et de cristal. Portrait d´une créatrice de bijoux passionnée qui achète elle-même ses pierres sur les marchés chinois et indiens

photos : DVT

Monter, c´est assembler le meilleur
Son premier univers, c´est le cinéma ! Dorothée Véron-Tartare a fait une école de cinéma à Paris comme monteuse. En Allemagne, où elle vient rejoindre son mari, elle travaille pour la Hessische Rundfunk ou pour des documentaires pour la chaine Arte. ?J´adore monter et assembler, explique Dorothée Véron-Tartare, il faut  trier le meilleur sur des heures de pellicule. De là vient certainement mon travail actuel de ?monteuse? de bijoux. J´aime chercher les pierres rares, assembler des pièces les unes aux autres pour en faire un tout. Le montage des colliers et le montage des images se ressemblent finalement beaucoup?. C´est doucement que va venir le virage vers l´univers des bijoux et de la création. ?J´ai démarré en créant des bijoux fantaisie/haut de gamme pour moi. Des amies aimaient mon travail et m´ont encouragée à aller plus loin, indique t-elle. J´ai appris sur le tas, en discutant et en observant. J´ai confiance en mes intuitions. Je ne suis pas les tendances et j´aime, au contraire, défricher et trouver des collections originales?.
Pour la créatrice, ce qui important c´est que les clients trouvent des pièces qui leur plaisent. Elle ne se limite pas à un seul univers et sa gamme de prix va de 5 à 500 euros.

Une vraie chercheuse de pierres
Dorothée Véron-Tartare se rend régulièrement en Inde et en Chine pour trouver des pierres : ?Ce sont les pays où on l´on trouve le plus de diversité et chaque pays a sa spécificité, son art différent. C´est toujours la pierre qui va me donner envie de créer le collier. Je me fournis entre autres dans les marchés aux puces, récemment j'ai craqué pour des pierres en céladon et des agates. J'ai acheté des pierres semi-précieuses telles que des citrines, aigues-marines ou tourmalines noires? Après avoir acheté des pierres, je n'ai qu'une envie, c´est de commencer un pré-montage, car les modèles naissent dans mon esprit et je dois concrètement vérifier si les éléments vont bien ensemble ou ce qui manque? J´achète toutes mes pierres déjà percées, car il est impossible de le faire soi même aussi bien que les professionnels?.

Des services sur mesure
Pour faire progresser son entreprise, Dorothée Véron-Tartare a su s´adapter à ses clientes. Elle organise des ventes privées deux fois par an et de la vente sur rendez-vous.
Emma, une cliente, indique : ?Je suis cliente depuis le début ! Aujourd´hui je suis venue avec ma belle-mère. J'aime l´atmosphère des ventes-privées, Dorothée est une personne passionnée qui aime transmettre son amour des pierres et des belles choses?.
A côté des créations à base de pierres, Dorothée Véron-Tartare propose aussi des collections parallèles. ?Je repère, j´adapte et je propose? dit-elle. Ainsi elle a récemment proposé une collection à base de feutrine. Michaela, une de ses clientes indique : ? Je suis cliente depuis 3 ans. J´aime les colliers avec de belles pièces, assez rares. A la dernière vente privée, j'ai acheté des bijoux en feutrine d´une collection exceptionnelle : c´est un coup de c?ur?.

Dorothée Véron-Tartare diffuse aussi ses bijoux dans certaines boutiques de Francfort ou sur son site Internet.

Enfin, elle fait du conseil en bijoux. Elle trouve les pierres, les formes et volumes qui conviennent à une personne. ?Je me suis rendu compte que des clientes avaient envie de s´offrir une pièce, mais n´étaient pas sûres de leur choix, elles étaient en demande de conseils. J´observe beaucoup les styles des personnes, leur mode de vie pour leur conseiller le bijou adéquat. J'aime surtout partager ma passion?, conclut Dorothée Véron-Tartare.

Emmanuelle Hartmann (www.lepetitjournal.com/francfort) mardi 13 décembre 2011

Pour contacter la créatrice : Tel. 0163 152 03 21

Boutiques:
Boutique Moog, Hochstr. 39, 60313 Frankfurt,
Mosaik Lifestyle, Nordwestzentrum, Tituscorso 3, 60439 Frankfurt
Branco Azul, Feuerbachstr. 3, 60325 Frankfurt
Kiki Kiss Kiss, Borsigstr.15 63165 Mühlheim/Main

{jcomments on}

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Berlin Appercu
PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

Des fêtes réussies avec les champagnes Moreau & Tissier

Ils sont Français, entrepreneurs dans l’âme et adorent le champagne ! Carine Tissier et Matthieu Moreau réinventent le breuvage à bulles et le désacralisent outre-Rhin dans un esprit éco-responsable.

Vivre à Francfort

FORMALITÉS

Qu'est-ce que l'inscription obligatoire en mairie ?

Si vous venez d'emménager en Allemagne et que vous avez encore la tête dans les cartons, vous aurez sans doute oublié d'aller vous inscrire à la mairie la plus proche. Le point sur la "Anmeldung".

Sur le même sujet