Mercredi 13 novembre 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EVENEMENT – Charlemagne s’est invité à la semaine alsacienne

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 14/09/2014 à 22:00 | Mis à jour le 20/09/2014 à 09:32

Comme chaque année, le Club des Alsaciens a mis la région Alsace à l'honneur pendant une semaine à Francfort en organisant son traditionnel marché alsacien en plein c?ur de la ville jusqu'à ce dimanche. Evénement phare du paysage francfortois depuis 1993, celui-ci a été amorcé par une conférence consacrée à Charlemagne ou Carolus Magnus Rex Francorum qui s'éteignait il y a exactement 1200 ans à Aix-la-Chapelle.

A la Villa Bonn
André Fricker, Président du Club des Alsaciens, Gérard Staedel, Président de l'Union internationale des Alsaciens, Charles Marchant, Président du Club des Affaires de la Hesse, Pierre Monnet, Directeur de l'Institut français d'histoire en Allemagne et Dr. Klaus Oschema, professeur d'histoire médiévale à l'Université d'Heidelberg

(Photo VK lepetitjournal.com/francfort)

Deux intervenants pour un ?grand Homme?

La conférence du 9 septembre dédiée à Charlemagne organisée par le Club des Affaires de la Hesse en collaboration avec le Club des Alsaciens et le Consulat Général de France à Francfort, a fait intervenir à la Villa Bonn, en français et en allemand, deux grands spécialistes du Moyen-Age, Pierre Monnet, d'une part, directeur de l'Institut français d'histoire en Allemagne situé à Francfort et Dr. Klaus Oschema, professeur d'histoire médiévale à l'Université d'Heidelberg.

Après le mot d'accueil de Gérard Staedel, Président de l'Union Internationale des Alsaciens, c'est dans un esprit d'échange et de complémentarité franco-allemand que se dérouleront les exposés des médiévistes.

Charlemagne né en 742 et mort le 28 janvier 814 à Aix-la-Chapelle ? il y a donc 1200 ans ? a ouvert une année de commémorations car 2014 c'est aussi le centenaire de la Première Guerre Mondiale et le centenaire de la création de l'Université Goethe. L'Empereur d'Occident est sans conteste une figure emblématique aussi bien en France qu'en Allemagne. Son ?uvre est immense et l'héritage culturel et géographique de l'époque carolingienne a marqué l'Europe. Mais de quel Charlemagne se souvient-on ? Le fondateur de l'école ? Le massacreur de Saxons ? Le père de l'Europe ? Le modèle de mari avec ses cinq concubines et un grand nombre d'enfants ? Le roi de guerre ?
Quoi qu'il en soit, Charlemagne a bien créé ce qui préfigure l'Europe au cours de son règne de pas moins de 46 ans par ses innovations politiques et ses développements économiques. Comme le souligne Pierre Monnet ?c'était un grand homme aussi par la taille : 7 pieds, soit 1,84 m. Il portait la barbe ?fleurie?, signe de puissance mais aussi de générosité, de masculinité?. Cet homme fécond qui collectionnait les épouses et faisait la guerre, avait aussi une mauvaise image auprès de certains comme l'indique Klaus Oschema.

Dans la salle des Empereurs du Römer lors de l'inauguration du marché alsacien
(Photo VK lepetitjournal.com/francfort)

Une ?uvre considérable

Pendant son règne marqué par 44 années de guerres, Charlemagne qui devient roi des Francs en 768, roi des Lombards en 774 et Empereur en 800 à Rome, a agrandi la masse territoriale des carolingiens ? 10 à 12 millions d'habitants sur 400.000 km2. Ce n'est qu'après sa mort que l'Empire carolingien sera partagé entre ses héritiers et va donner naissance au Royaume de France à l'Ouest et au Saint-Empire romain germanique à l'Est.
Il s'est aussi attaché à réformer la monnaie et imposer le denier d'argent frappé au royaume avec un système de compte duodécimal, à réorganiser la production rurale et à remettre de l'ordre. Sur les routes circulent des bandits, des voleurs, la corruption est présente partout. Le capitulaire De Villis, un texte législatif à l'attention des gouverneurs de ses domaines va être instauré. Le latin va devenir langue commune sous son règne. ?Charlemagne a aussi amélioré la visibilité de l'écriture ? la minuscule caroline est une des plus belles écritures aujourd'hui, proche du Times New Roman. Il a également introduit les lettres capitales? précise Pierre Monnet.  Charlemagne est partout. Il y a des rues, des places, des statues comme par exemple la statue devant la cathédrale Notre-Dame à Paris et celle qui se trouve devant la mairie d'Aix-la-Chapelle. On trouve des établissements, des lycées portant son nom comme le lycée Charlemagne du 4e arrondissement de Paris, la statue de Roland devant l'Hôtel de ville de Brême... Aucun manuel scolaire ne fait l'économie de parler de Charlemagne. Il nous reste aussi 164 diplômes, des chroniques, des annales nombreuses, le Codex Carolinus, des écrits biographiques comme la Vita Caroli, rédigée vers 830 par Eginhard, proche de Charlemagne.

Dans la salle des Empereurs du Römer lors de l'inauguration du marché alsacien
Sophie Laszlo, Consule générale de France à Francfort et le conseiller municipal Jan Schneider
(Photo MS lepetitjournal.com/francfort)

A Francfort, chaque 28 janvier, date anniversaire de la mort de Charlemagne, est célébré dans la cathédrale Saint-Barthélémy.

Et à Aix-la-Chapelle le prix international Charlemagne récompense depuis 1950 des personnes qui ont ?uvré pour l'Europe.

Charlemagne était-il allemand ? Etait-il français ? Etait-il européen ? A cela Klaus Oschema répond : ?il était franc et a surtout réussi à installer l'unité?. Un grand pas vers l'Europe !

Ouverture du marché alsacien

L'inauguration du marché alsacien autour du thème de Charlemagne au lendemain de la conférence, ne pouvait trouver meilleur hôte que la prestigieuse salle des Empereurs de la mairie de Francfort le 10 septembre en fin d'après-midi. De nombreux élus et responsables de la mairie mais aussi Sophie Laszlo, Consule générale de France à Francfort, Gérard Staedel, Président de l'Union Internationale des Alsaciens et André Fricker, Président du Club des Alsaciens et organisateur de la semaine alsacienne annuelle, accueillaient leurs invités à l'événement avant de prendre la parole. Marie-Reine Fischer, Vice-présidente du Conseil Régional d'Alsace et Justin Vogel, Maire de Truchtersheim et Président de la Communauté de Communes du Kochersberg ont même fait le déplacement depuis l'Alsace.

Dans la salle des Empereurs du Römer lors de l'inauguration du marché alsacien
Malou Elter, star du marché
(Photo VK lepetitjournal.com/francfort)

C'est le conseiller municipal Jan Schneider qui a amorcé la série de discours officiels en rappelant que ?le marché alsacien fait partie intégrante de la ville de Francfort depuis 1993 et représente un symbole fort de l'amitié franco-allemande?. ?Une amitié renforcée en cette année commémorative par la rencontre de François Hollande et Joachim Gauck le 3 août dernier sur le massif du Harmannswillerkopf en Alsace, symbole de la mémoire réconciliée?, comme le soulignera Mme Fischer.
Le marché est alors déclaré officiellement ouvert. Guidés par Malou Elter, la reine des tartes flambées à Francfort, arborant fièrement sa coiffe et son costume alsacien traditionnel, les invités ont bénéficié d'une présentation et d'une dégustation à chaque stand : pâté en croûte, tartes flambées, fromages variés et bretzels, sans oublier le vin blanc d'Alsace.

On se dit à l'année prochaine

Dimanche 14 septembre, 20 h, le marché est terminé. Alors que la fête semble battre encore son plein sous le grand chapiteau installé devant la Paulskirche et que les visiteurs continuent à affluer, il est temps de remballer la marchandise, de vérifier les caisses et de dresser un bilan? très positif ! Les conditions météorologiques bien meilleures que l'an dernier et sans doute l'?il bienveillant de Charlemagne qui a accompagné cette semaine, ont permis d'attirer davantage de monde et d'enregistrer un meilleur chiffre d'affaires qu'en 2013. Fatigués mais très satisfaits de leurs recettes inespérées, c'est avec le sourire que les exposants et restaurateurs ont démonté leurs stands et plié bagage en se disant ?A l'année prochaine !?.

Valérie Keyser (www.lepetitjournal.com/francfort), lundi 15 septembre 2014

Suivez lepetitjournal.com/francfort sur facebook

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Francfort ?

SPORT

L’escalade de bloc pour débuter en douceur

L’escalade est à la mode ! Dépassez vos peurs et amusez-vous seul, entre amis ou en famille avec l’escalade de bloc. Nous avons listé quelques adresses dans la région de Francfort.

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?

Sur le même sujet