Lundi 19 août 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ANNIVERSAIRE - L’OFAJ a soufflé ses 50 bougies !

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 09/07/2013 à 23:00 | Mis à jour le 18/10/2013 à 10:20

L'OFAJ/DFJW (Office franco-allemand pour la jeunesse), institution binationale créée en 1963, quelques mois après la signature du Traité de l'Elysée par Charles de Gaulle et Konrad Adenauer, a fêté en grande pompe ses 50 ans à Paris les 5 et 6 juillet derniers

Les 50 ans de l'OFAJ à la Mutualité à Paris le 5 juillet 2013 (photo: VK/www.lepetitjournal.com/francfort)


Des acteurs du franco-allemand venus du monde entier
Grâce au soutien d'EADS et de l'Entente franco-allemande, l'OFAJ avait mis les petits plats dans les grands le 5 juillet ! En effet la cérémonie officielle des 50 ans de l'OFAJ s'est déroulée dans l'après-midi dans l'immense amphithéâtre de la Maison de la Mutualité dans le 5e arrondissement de Paris en présence de plusieurs ministres, députés et maires français et allemands, de pionniers du franco-allemand comme le politologue Alfred Grosser, d'anciens de l'institution, de partenaires et acteurs de jeunesse actuels.

Le plus beau bébé du Traité de l'Elysée signé par Charles de Gaulle et Konrad Andenauer en 1963 a ainsi proposé en 50 ans près de 300.000 rencontres à 8 millions de participants et dispose actuellement d'un réseau de plus de 6.000 partenaires et 60 jeunes ambassadeurs répartis dans les différentes régions de France et d'Allemagne.

Les Secrétaires Généraux de l'OFAJ, Béatrice Angrand et Markus Ingenlath, ont souhaité rendre hommage à ces deux grands hommes visionnaires qui ont lancé ce pari très audacieux pour l'époque de rapprochement et d'amitié franco-allemande, remercier les associations partenaires sans lesquelles les projets n'auraient pu voir le jour et ont souligné l'importance de développer de nouveaux outils de communication interculturelle.

La cérémonie ponctuée de discours de responsables politiques, d'un programme culturel et festif de théâtre, hip hop, musique classique et chants d'enfants a été animée avec beaucoup d'humour par le couple franco-allemand mythique de présentateurs d'ARTE, Dörthe Eickelberg et Pierre Girard et a permis de divertir plus de 1000 invités venus de France, d'Allemagne, des DOM TOM, des Balkans, d'Ukraine, d'Arménie, de pays du Maghreb etc.

Une rétrospective amusante sur grand écran de l'année 2012/2013 avec notamment des événements phares comme la rencontre de Ludwigsburg, le match France-Allemagne au Stade de France a permis de se souvenir ou de découvrir pour certains.

Le Président français François Hollande et la Chancelière allemande Angela Merkel dont les images ont été projetées sur des écrans géants ont rendu hommage à la politique de la main tendue et principalement souligné le chantier lancé en faveur de l'emploi des jeunes, désormais une des priorités de l'OFAJ et des deux Etats.
 
Mobilité professionnelle, dialogue intergénérationnel et projet "e-participation"
Thomas Enders, Président Exécutif d'EADS, a quant à lui présenté le programme PRAXES de l'OFAJ qui offre un cadre juridique au stagiaire, et indiqué qu'EADS souhaite proposer dans les prochains mois 100 places de stages à des jeunes âgés de 18 à 23 ans au sein des diverses divisions du groupe en France et en Allemagne. Les jeunes seront ainsi formés et préparés à la vie active dans un environnement international.

Par ailleurs, des discours des différents ministres présents, on retiendra des propositions comme des cohabitations franco-allemandes intergénérationnelles où un jeune vivrait pour une période donnée avec un sénior du pays voisin, le développement d'écoles maternelles franco-allemandes, mais surtout l'importance de continuer à encourager la rencontre physique avec l'autre à l'ère de la communication tous azimut et d'internet, pour que le virtuel ne prenne pas le pas sur le réel.

Enfin des jeunes ayant participé au projet "e-participation" de l'OFAJ ont remis aux responsables politiques leurs propositions pour "leur Europe" dans les domaines de la formation avec une meilleure reconnaissance des diplômes, du travail avec la création d'une agence pour l'emploi internationale, de la diversité culturelle, de l'environnement avec des démarches communes entre la France et l'Allemagne, de l'économie, des médias, de la politique familiale.

 

Les 50 ans de l'OFAJ à l'Hôtel Matignon à Paris le 5 juillet 2013 (photo: VK/www.lepetitjournal.com/francfort)

L'OFAJ reçoit le Prix De Gaulle-Adenauer à l'Hôtel Matignon
Le jour de l'annonce des résultats du baccalauréat, l'OFAJ a pu s'enorgueillir d'un sans faute pour sa cérémonie officielle mais surtout pour son parcours exemplaire durant 50 ans récompensé par la remise par Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre français, du Prix De Gaulle-Adenauer, à l'Hôtel Matignon où les réjouissances se sont poursuivies en soirée en présence de politiques comme Michael Link, Ministre adjoint aux Affaires étrangères du gouvernement fédéral allemand, des Secrétaires Généraux de l'OFAJ, d'anciens mais aussi d'agents actuels de l'institution sans oublier les Jeunes Ambassadeurs de l'OFAJ.

Rappelons que le Prix De Gaulle-Adenauer a été créé le 22 janvier 1988 lors du 25ème anniversaire du Traité de l'Elysée et récompense les initiatives au service de la coopération franco-allemande.

Jean-Marc Ayrault a particulièrement mis en avant les programmes et formations proposés par l'OFAJ aux jeunes leur permettant de renforcer leurs compétences professionnelles favorisant ainsi leur employabilité dans le pays voisin.

Un village franco-allemand, les maires de Paris et Berlin et de nombreux concerts gratuits place de la République

Le samedi 6 juillet la place de la République s'est transformée en un immense village franco-allemand où de nombreux partenaires de l'OFAJ ont pu présenter leurs activités comme les organismes ou associations d'échanges franco-allemands, Une Terre Culturelle, Arbeit und Leben, DAAD, FAFA, AFASP DEFTA, ou encore l'Office Allemand du Tourisme, l'Université franco-allemande, l'entreprise EADS et bien d'autres encore. Le Café Titon, spécialiste de la Curry Wurst à Paris, et la boutique allemande Tante Emma Laden, ont fait griller les saucisses et fait couler la bière à flots pour le plus grand bonheur des visiteurs et exposants en ce samedi de juillet aux températures particulièrement élevées dans la capitale française.

Une scène gigantesque a accueilli Bertrand Delanoë, Maire de Paris et Klaus Wowereit, Maire de Berlin venus féliciter l'OFAJ et saluer toutes les nouvelles initiatives en matière de tolérance, d'ouverture d'esprit, d'apprentissage de la langue et de mobilité des jeunes et a également permis à toute une myriade d'artistes français et allemands comme Stereo Total, Line-up, 1995, Ballerinas, The Wayfarers, Street Ambassy, Brigitte, 17 Hippies, Acid Washed et Digitalism de se produire jusqu'au bout de la nuit devant un public très éclectique.

Des milliers de personnes, petits et grands, jeunes et moins jeunes, ont ainsi foulé le sol de la place la République, se sont enivrés au son des décibels et surtout sont repartis avec tout un tas d'informations sur les possibilités d'échanges entre la France et l'Allemagne, les programmes binationaux et trinationaux subventionnés par l'OFAJ, la mobilité professionnelle, les formations et stages en pays voisin?

Une période de 50 ans de coopération franco-allemande extrêmement riche et d'échanges de jeunes souvent déterminants à l'âge adulte s'est ainsi écoulée et ouvre la porte à un nouveau demi-siècle innovant et prometteur résolument tourné vers une Europe solide et unie.

Valérie Keyser (www.lepetitjournal.com/francfort) mercredi 10 juillet 2013

Pour davantage d'informations sur l'OFAJ, allez faire un tour sur le site

Articles à relire :

http://www.lepetitjournal.com/francfort/a-voir-a-faire/jeunesse/139389-ofaj-dfjw-le-plus-beau-bebe-du-traite-de-l-elysee

http://www.lepetitjournal.com/francfort/accueil/actualite/140331-ofaj-dfjw-une-annee-festive

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

FOOT

PSG: la crise de l'été

Le Paris SG fait-il toujours peur à la Ligue 1? Sa défaite à Rennes (2-1) dimanche, la première de la saison dès la 2e journée, a mis en lumière ses problèmes récurrents, autour de trois hommes...

Sur le même sujet