DAVID BOWIE – Francfort rend hommage à l’artiste !

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 05/04/2016 à 22:00 | Mis à jour le 07/09/2016 à 12:06

 

Cela fait maintenant près de trois mois que David Bowie est décédé : le 10 janvier dernier, la star succombait à un cancer, après des années de lutte. Il reste une véritable icône, toutes générations confondues. Grâce à ses talents musicaux et cinématographiques, il est devenu l'une des plus grandes stars internationales de la pop, un musicien de rock hors du commun et un acteur hors pair. En hommage à David Bowie, le Deutsches Filmmuseum (le musée du film allemand) projette du mercredi 6 au dimanche 30 avril plusieurs films dans lesquels celui-ci a joué un rôle clé.


Un personnage talentueux et atypique

Son ascension commence en octobre 1969 avec la sortie de son single Space Oddity. David Bowie nous prouve son talent tout au long de ses nombreux albums, jusqu'au dernier, Blackstar, paru le 8 janvier 2016, jour de son 69ème anniversaire et deux jours avant sa mort. David Bowie apparaît comme un personnage de fiction tant l'aura qu'il dégage est grande. Il témoigne d'un talent exceptionnel comme compositeur en introduisant dans sa musique une sorte de magie particulière et fait preuve d'une incroyable présence sur scène avec un goût prononcé pour les effets théâtraux. Il est aussi célèbre pour le personnage fictif au look androgyne qu'il a créé et incarné dans la première moitié des années 1970, Ziggy Stardust. A l'époque, David Bowie se décrit lui-même dans une interview comme un "acteur de chant".

Un lien tout particulier avec l'Allemagne

Depuis le décès de David Bowie, les hommages sont nombreux dans toute l'Allemagne : l'artiste anglais était en effet fortement attaché à ce pays. En 1976, il décide de quitter l'atmosphère viciée de Los Angeles où il vivait pour s'installer à Berlin, en compagnie d'Iggy Pop. Il y demeure trois ans et y compose trois de ses meilleurs disques : "Low", "Lodger" et l'emblématique "Heroes". Il compose la musique du célèbre film allemand "Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée?" (Wir Kinder vom Bahnhof Zoo), sorti en 1981 qui a bouleversé les spectateurs à l'époque. Le 6 juin 1987, il participe au mythique Concert for Berlin, festival de trois jours organisé sur la place de la République de Berlin. C'est donc face au Reichstag et au pied du mur qui séparait encore à l'époque la RDA de la RFA, que David Bowie embrase la foule avec son titre "Heroes", véritable hymne à la liberté.

David Bowie sur les écrans

La pop star s'est fait connaître aussi sur les écrans : il développe sa carrière dans le cinéma pendant plus de 10 ans. En 1988, il incarne Ponce Pilate dans La dernière tentation du Christ réalisé par Martin Scorsese. Il joue le rôle d'Andy Warhol en 1996 dans Basquiat, ou encore celui de Nikola Tesla dans Le prestige de Christopher Nolan en 2006. Le cinéma du Deutsches Filmmuseum de Francfort diffuse en avril cinq films dans lesquels David Bowie a joué un rôle de premier plan, mais également un film de ses propres concerts.

Ne ratez pas les films cultes dans lesquels joue David Bowie. C'est au Deutsches Filmmuseum de Francfort !

Ziggy Stardust and the spiders from Mars, Don Alan Pennebaker, 1983

Mercredi 6 avril, 20h30
Vendredi 29 avril, 20h30

Avec David Bowie, Lou Reed, Mick Jagger.

Ce film documentaire de 91 minutes est un enregistrement d'un concert de David Bowie au Hammersmith Odeon de Londres, le 3 juillet 1973. Son long processus de production a permis au film de bénéficier de nouvelles possibilités techniques. David Bowie lui-même était responsable du remix du son. Le film est centré sur une période clé de sa carrière, à savoir lorsqu'il a remplacé Marc Bolan pour devenir le roi du Glam Rock.

The man who fell to earth, Nicolas Roeg, 1976

Vendredi 8 avril, 18h
Dimanche 10 avril, 20h30


Avec David Bowie, Rip Torn, Candy Clark.

Le film raconte le séjour terrestre d'un humanoïde (David Bowie) venu d'une autre planète ravagée par la sécheresse.

L'extraterrestre atterrit au Nouveau-Mexique, où il se fait appeler Thomas Jerome Newton. Il y bâtit un empire industriel grâce à des technologies importées de sa lointaine planète : la richesse ainsi accumulée doit secrètement lui permettre de collecter de l'eau pour sauver son monde d'une aridité fatale. Il se voit cependant confronté à la folie des humains.

 

Just a gigolo, (en allemand "Schöner Gigolo armer Gigolo), David Hemming, 1978

Samedi 9 avril, 20h30

Avec David Bowie, Sydne Rome, Kim Novak, David Hemmings.

Ce film allemand retrace la vie d'un aristocrate de l'ère prussienne dans le Berlin décadent des années 20, se servant de ses atours pour conquérir des femmes magnifiques et des hommes puissants.

The Hunger, Tony Scott, 1983

Mercredi 13 avril, 18h
Samedi 16 avril, 20h30


Avec Catherine Deneuve, David Bowie, Susan Sarandon.

Miriam est une femme-vampire née en Egypte il y a 4000 ans. Elle possède le don de l'immortalité et de la jeunesse. Elle vit désormais à New York, avec son compagnon John depuis 300 ans. John est alors frappé d'un processus accéléré de vieillissement. Afin de tenter de le sauver, Miriam rencontre la séduisante Sarah, docteur spécialiste des mécanismes du vieillissement, sur laquelle elle jette son dévolue...

Merry Christmas Mr. Lawrence, Nagisa Oshima, 1983

Vendredi 15 avril, 18h
Dimanche 17 avril, 20h30


Avec David Bowie, Tom Conti, Ryuichi Sakamoto, Takeshi
Java 1942 : un camp de prisonniers américains est dirigé par le capitaine Yonoi, un chef japonais à la poigne de fer. A la peur et au mépris qu'éprouvent les prisonniers et les subalternes du capitaine à l'endroit de ce dernier, s'oppose la résistance étonnante d'un soldat anglais, Jake Celliers. Face à son attitude provocante, Yonoi devient de plus en plus sévère dans le but de faire plier le rebelle.

Absolute Beginners, Julien Temple, 1986

Mercredi 20 avril, 20h30
Samedi 30 avril, 22h45

Avec Patsy Kensit, Eddie O'Connell, David Bowie.

Londres, 1958 : les amours tumultueuses d'une dessinatrice de mode et d'un photographe, sur fond de musique, de danse et de rivalités entre bandes.

(Photos © Deutsches Filmmuseum)

Maxence Jarriand (www.lepetitjournal.com/francfort), mercredi 6 avril 2016

Deutsches Filmmuseum
Schaumainkai 41, 60596, Francfort

Suivez-nous sur facebook

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Francfort !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com