TEST: 2255

CABINET PRISCA ENGELER - « Mon métier de coach et de thérapeute me permet de faire ce que j’aime : écouter et aider mes clients à s’épanouir. » (Publi-Info)

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 05/05/2017 à 22:00 | Mis à jour le 29/09/2018 à 15:46
Photo : (Photo VK lepetitjournal.com/francfort)
CABINET PRISCA ENGELER - « Mon métier de coach et de thérapeute me permet de faire ce que j’aime : écouter et aider mes clients à s’épanouir. » (Publi-Info)

Prisca Engeler, à la tête d'un cabinet pour le développement personnel et professionnel, a vécu de multiples expatriations. Ses expériences de vie et sa solide formation qui s'articule autour de trois grands axes, le coaching, la psychothérapie et les séminaires, lui permettent d'accompagner ses clients depuis 2007 de manière très professionnelle. Elle inaugure ses nouveaux locaux en plein coeur de Francfort le 13 mai prochain. Lepetitjournal.com/francfort a eu le privilège de les découvrir en avant-première.

Prisca Engeler a grandi près de Paris, fait l'Ecole Supérieure de Commerce de Nantes, puis est partie étudier au Canada pour passer un MBA (Master of Business Administration). Elle s'installe en Allemagne en 1994 et fait ses premières expériences professionnelles dans le marketing.

Puis elle part vivre deux ans au Brésil et quatre ans en Argentine. De retour en Allemagne en 2004, Prisca connaît bien ce que vivent et ressentent les expatriés ballotés entre pays et postes de travail. Maman de deux enfants, elle décide alors de changer d'orientation professionnelle et de faire prendre un nouveau tournant à sa carrière. Entretien.

Lepetitjournal.com/francfort : à votre retour en Allemagne, pourquoi n'avez-vous pas cherché à retravailler dans le secteur du marketing alors que Francfort offre de belles opportunités de carrière ?

Prisca Engeler : à mon retour en Allemagne j'avais 32 ans. J'ai traversé une période de remise en cause, de réorientation professionnelle, d'envie d'écouter mes propres désirs. Par ailleurs, je voulais être indépendante. Je me suis posé la question de ce que j'aimais réellement faire et ma réponse était la suivante : j'aime écouter et aider les autres. J'ai alors suivi des formations de coach, en commençant par la PNL (programmation neurolinguistique), en faisant ensuite une formation systémique pour proposer des constellations familiales. Je suis également formatrice certifiée et j'ai complété mon parcours en passant l'examen de praticienne en psychothérapie en 2015.

Depuis quand exactement exercez-vous dans le secteur du coaching et de la psychothérapie ?

J'ai commencé à exercer en tant que coach en 2007 avec la PNL et j'ai enrichi mon offre en suivant régulièrement d'autres formations. Aujourd'hui, les trois principales prestations de mon cabinet sont le coaching, la psychothérapie et les séminaires. Je propose aussi des formations en entreprise dans le domaine interculturel et le management.

A qui s'adressent vos prestations ? Quels types de personnes est-ce que vous accueillez au cabinet ?

Mes clients ont de 14 à 70 ans et ce sont tout d'abord des personnes prêtes à faire un travail personnel sur elles-mêmes. Ce sont aussi bien des Allemands que des Français. J'accompagne des particuliers qui souhaitent se développer au niveau personnel et professionnel.

Quels sont vos points forts ?

En coaching, j'aide mes clients à renforcer la confiance en soi dans la vie quotidienne mais aussi à s'affirmer au travail et à améliorer leur communication. Je les aide également dans la prise de décision dans un contexte personnel ou professionnel. Par exemple, lorsqu'il s'agit de prendre la décision d'une réorientation professionnelle. J'amène mon client à reprendre contact avec ses motivations profondes, afin de trouver un travail qui lui correspond. Je travaille aussi sur la gestion du stress et des conflits.

C'est-à-dire ? Quelles sortes de conflits ?

Il existe des conflits familiaux, des conflits intérieurs mais aussi des conflits au sein de l'entreprise. Je propose des coachings pour les couples qui souhaitent rétablir une communication plus sereine, surmonter des crises et trouver un nouvel équilibre. Un client peut aussi me dire « J'ai un problème avec mon chef ou ma collègue. Je suis victime de harcèlement moral. Je ne sais pas quoi faire. ». J'aide mon client à comprendre les jeux de pouvoir qui se trament en entreprise et à développer une stratégie pour s'affirmer et stopper l'autre.

(Photo VK lepetitjournal.com/francfort)Prisca Engeler

Vous parlez de clients et non de patients. Où se situe la frontière entre le client et le patient ?

Les clients qui viennent me voir en coaching ont simplement besoin d'aide pour mieux gérer et orienter leur vie, réaliser des objectifs personnels ou professionnels. Cependant, il y a certaines phases de vie qui sont plus difficiles. Elles sont accompagnées de souffrances et troubles psychiques. J'interviens alors en tant que praticienne en psychothérapie et j'aide mes patients à soulager leur mal-être psychique et à trouver des solutions dans le cadre d'une psychothérapie.

Dans quel cas vient-on vous voir pour suivre une psychothérapie ?

Je propose des psychothérapies dans le cadre de crises de vie, de burnout, de dépression et de troubles anxieux. Certains patients viennent me voir parce qu'ils font face à une situation très stressante, voire traumatisante. Ils ont par exemple subi une séparation, perdu un proche ou leur emploi. Cette crise peut être accompagnée de symptômes dépressifs comme la perte d'intérêt, le manque d'énergie ou les pensées négatives. Mes patients peuvent avoir également développé des anxiétés et la peur de l'avenir. J'interviens aussi sur des maladies psychosomatiques.

Avez-vous quelques exemples de maladies psychosomatiques que vous avez pu traiter ?

Oui, par exemple certaines douleurs qui n'ont pas d'origine organique ou des symptômes liés au stress. Le stress est responsable de nombreuses maladies et va se manifester de plusieurs façons. Certaines personnes vont avoir mal au ventre ou au dos, d'autres auront des problèmes de peau. Dans tous les cas, il faut essayer de comprendre. Dans le cas extrême du burnout, les symptômes physiques sont souvent un appel au secours du corps qui dit stop. Nous allons donc devoir apprendre à mieux gérer notre stress, afin de diminuer ses effets négatifs sur le corps, voire les faire disparaître.

Quelles méthodes appliquez-vous ?

J'utilise plusieurs méthodes, qui vont de la PNL pour développer des comportements de réussite, à la psycho-kinésiologie qui permet de se libérer de blocages et de travailler avec l'inconscient, en passant par les constellations systémiques. Les constellations mettent en lumière la dynamique des relations au sein de la famille ou de l'environnement professionnel. Je choisis la méthode à appliquer en fonction de la problématique.

Vous êtes nombreux, ou plutôt nombreuses à exercer en tant que coach ou psychothérapeute dans la région Rhin-Main. Comment vous différenciez-vous des autres dans un secteur qui semble assez concurrentiel ?

Par mes méthodes essentiellement, qui sont très concrètes et complémentaires, et par mon approche. Je travaille de façon intuitive tout en restant orientée vers le résultat.

Vous êtes presque une « expatriée professionnelle » avec des expériences de vie dans plusieurs pays. Quelle est la proportion des expatriés qui font appel à vos services ?

Il y a environ ¾ d'Allemands et ¼ de Français qui viennent me voir, mais aussi parfois d'autres nationalités. Les Français aiment faire du coaching ou suivre des thérapies dans leur propre langue. Ils se sentent plus à l'aise, car c'est toujours plus facile de décrire ses émotions dans sa langue maternelle.

Quel message souhaiteriez-vous faire passer à nos lecteurs ?

Je peux les accompagner grâce à un coaching ou une thérapie aussi bien en français, anglais ou allemand. De par mes expériences de vie et mon parcours professionnel, je suis particulièrement formée à la sensibilité interculturelle. Ils auront en face d'eux quelqu'un qui est capable de se mettre à leur place. De plus, j'invite les intéressés à un entretien préliminaire gratuit qui dure environ 30 minutes et je propose également des séances par Skype pour ceux qui habitent loin.

Quels sont vos projets ?

J'inaugure mes nouveaux locaux le 13 mai prochain. Mon cabinet est situé en plein centre de Francfort et tous ceux qui souhaitent le découvrir autour d'un verre et d'amuse-gueules sont les bienvenus entre 15 h et 20 h.

Interview réalisée par Valérie Keyser (www.lepetitjournal.com/francfort), , samedi 6 mai 2017


 

 

 

Cabinet pour le développement personnel et professionnel
Coaching - Psychothérapie - Séminaires
Schillerstraße 30, 4è étage.
60313 Francfort sur le Main

Tél. : 069 45 000 997
info@prisca-engeler.de
www.prisca-engeler.de

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Francfort !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com