Mercredi 23 juin 2021
Francfort
Francfort

AERIEN – 1936-2016 : le premier aéroport d'Allemagne a 80 ans

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 11/07/2016 à 22:00 | Mis à jour le 13/07/2016 à 08:05

Le temps où l'aéroport de Francfort n'était qu'une piste en herbe est bel et bien révolu. Avec plus de 60 millions de passagers par an, il constitue aujourd'hui l'un des aéroports les plus importants au monde, le quatrième d'Europe après l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle, celui de Londres Heathrow et celui d'Istanbul ? et le premier employeur allemand, avec plus de 80 000 salariés.

Atterrissage le 8 juillet 1936 d'un Junkers JU 52/3m

C'est par l'atterrissage d'un Junkers JU 52/3m qu'a été inauguré l'aéroport de Francfort un certain 8 juillet 1936. Les gens imaginaient mal à l'époque qu'un aéroport d'envergure internationale se dresserait au même endroit quelques décennies plus tard, pourtant, par sa situation idéale au c?ur de l'Europe, l'aéroport de Francfort s'est progressivement développé.

A l'occasion du 80ème anniversaire ce mois-ci, Fraport AG, l'exploitant allemand de l'aéroport, revient sur le développement et le succès de ce symbole de la ville.

De la piste en herbe peuplée de moutons à la reconstruction par les Alliés

Les choses ont effectivement bien changé pour ce petit aéroport qui était, à l'époque, utilisé par des avions et des dirigeables. Après la Première Guerre mondiale, l'aviation civile s'est fortement développée et l'aéroport accueillait en 1937 déjà près de 71 000 passagers. "A cette époque, l'aéroport ressemblait plutôt à une exploitation agricole", plaisante Markus Grossbach, directeur des archives centrales de Fraport. "L'herbe sur l'aérodrome était donnée en pâturage à des moutons et des pommes de terre étaient plantées pour éviter que l'herbe ne pousse." A l'aube de la Seconde Guerre mondiale, le développement de l'aéroport s'est brusquement interrompu. Avec environ 2 000 bombes larguées par les Alliés, l'aéroport a alors été presque entièrement détruit.

1945. Installation de la base américaine US Air Base

La reconstruction de l'aéroport s'est faite après 1945 grâce à l'aide des troupes alliées sur place, notamment les Américains, qui voulaient, se servir de l'aéroport comme base militaire et pied-à-terre en Europe. Puis à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le transport aérien à Francfort a commencé à se développer rapidement. Grossbach raconte qu'à l'époque où le pays était encore en transition politique, les anciens travailleurs de l'aéroport utilisaient pelles et pioches pour sauver tout le matériel possible en le sortant des ruines : "Pour les habitants de Francfort et les employés de l'aéroport, rebâtir cette porte qui leur offrait une ouverture internationale était la plus grande priorité". Puis lorsqu'a débuté le Blocus de Berlin, l'aéroport de Francfort a joué un grand rôle dans le cadre des "ponts aériens" qui ont alimenté les populations de Berlin-Ouest en vivres et en charbon. Pendant près d'un an, les célèbres Rosinenbomber américains (en français les "bombardiers de raisins"), comme les surnommaient les Berlinois, ont décollé des aéroports de Francfort et d'autres villes en Allemagne en direction de Berlin.

2007. Naissance de "The Squaire", un immense complexe de bureaux (140 000 m2) situé sur la gare de l'aéroport.

Une croissance rapide et des innovations de taille

Avec la reprise du trafic aérien à partir de 1950, le nombre de voyageurs utilisant l'aéroport s'est mis à croître continuellement pour dépasser les 2,2 millions de passagers dix années plus tard et même atteindre 17,7 millions de passagers en 1980. Encore une décennie plus tard, ce chiffre s'élevait à près du double : 30 millions de voyageurs. Et aujourd'hui on estime que ce chiffre a encore doublé puisque l'aéroport de Francfort comptait, l'an dernier, environ 61 millions de passagers. Cette hausse de fréquentation s'est bien évidemment accompagnée de développements matériels, infrastructurels et logistiques.

Après la construction de nouvelles pistes de décollage et d'atterrissage et de nouveaux bâtiments, la compagnie aérienne Lufthansa, tout nouvellement fondée en 1953, est devenue le principal utilisateur de l'aéroport. En 1970, l'aéroport connaît un essor considérable avec l'ouverture du terminal 1, la construction de sa propre station ferroviaire et la mise en service des carrousels à bagages les plus performants du monde. D'autres projets d'agrandissement ont ensuite régulièrement été mis en place, puis la construction du terminal 2 et de la Hochbahn Sky Line, une ligne ferroviaire reliant les deux terminaux, a permis à l'aéroport d'accueillir non moins de 100 compagnies aériennes différentes. En octobre 2015 étaient notamment posées les premières pierres du terminal 3, construit pour pouvoir répondre à la hausse constante du nombre de passagers utilisant l'aéroport de Francfort. Fraport aurait investit jusqu'à 3 milliards d'euros dans ce troisième terminal, qui devrait permettre à 14 millions de passagers supplémentaires de voyager depuis l'aéroport.

Le développement progressif de l'aéroport pour s'adapter à ses besoins de plus en plus grands a contribué à en faire non seulement le plus grand aéroport d'Allemagne, mais également un c?ur économique offrant de très nombreux emplois. L'importance internationale de l'aéroport francfortois, qui s'est établie au fil de l'histoire, n'est aujourd'hui plus à prouver.

(Photos copyright Aéroport de Francfort)

Euan Borthwick (www.lepetitjournal.com/francfort), mardi 12 juillet 2016

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter
Suivez-nous sur facebook
Suivez-nous sur twitter

 

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TRADITIONS

Mères et bébés indiens : on vous raconte la tradition et son évolution

Grossesse, accouchement, premiers jours du nouveau-né, chaque étape fait l’objet de recommandations, d’habitudes et de pratiques qui nous surprennent, nous émeuvent et nous interrogent. Décryptage !

Sur le même sujet