Dimanche 21 juillet 2019
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DOSSIER GOETHE - À la découverte de la maison de Goethe à Francfort

Par Lepetitjournal Francfort | Publié le 29/07/2015 à 22:00 | Mis à jour le 24/07/2015 à 08:14

Dans son dossier consacré à Johann Wolfgang von Goethe, lepetitjournal.com/francfort, vous propose cette fois-ci de découvrir la célèbre ?Goethe-Haus?.

(Photo MH lepetitjournal.com/francfort)

C'est ici à Francfort qu'est né Goethe en 1749, mais aussi où l'une des plus célèbres ?uvres de l'auteur ?Les souffrances du jeune Werther? a vu le jour après le séjour à Wetzlar. Située au numéro 23 de la ?Großer Hirschgraben? en plein c?ur de Francfort, la Goethe-Haus offre une véritable plongée dans la vie de Goethe sur trois étages. Après un passage par une petite cour ombragée, le visiteur accède au rez-de-chaussée de la maison.

La vie quotidienne de la famille Goethe sur trois étages

En entrant par le petit hall d'entrée, on aperçoit un placard dans lequel se trouvait un coffre-fort contenant les objets de valeur de la famille Goethe et qui pouvaient être rapidement transporté hors de la maison en cas d'urgence. Dans le hall, trône également une belle horloge provenant de l'atelier d'un des parents de la famille Goethe. Le rez-de-chaussée se compose de la Chambre Jaune, de la Chambre bleue et de la cuisine. La Chambre Jaune faisait office de salle de réception dans laquelle, la mère de Goethe a conservé tous les souvenirs de Weimar où son fils résidait qu'elle a reçus après 1775. La visite se poursuit avec la Chambre bleue de style baroque qui servait de salle à manger. On l'appelait Chambre Bleue car elle était de couleur ?bleu mourant?, une couleur très tendance à l'époque. La cuisine, elle, présente une petite particularité. En effet, celle-ci abrite la pompe à eau d'origine qui est directement reliée à un puits situé dans la cave de la maison.

(Photo Goethe-Haus)

On accède au premier étage de la maison grâce à un imposant escalier dont les rampes sont en fer forgé et sur lesquelles sont gravées les initiales des parents de Goethe : JCG (Johann Caspar Goethe) et CEG (Catharina Elisabeth Goethe). Il mène directement à l'antichambre qui abrite une armoire de style ?Baroque-Francfort? et dans laquelle était stocké le linge de maison. Également au 1er étage, la salle ?Pékin? qui était élégamment meublées et principalement utilisée pour les fêtes de famille et les visites importantes. On appelait cette pièce ?Pékin? ou chambre rouge à cause des tissus de soie pourpre qui reflétaient bien la mode du style chinoiserie du 18ème siècle.
À savoir que durant la guerre de Sept Ans, fut logé dans cette pièce le gouverneur français, le comte de Thorenc, au plus grand dam du père de Goethe, politiquement du côté des Prussiens. On trouve également à cet étage la salle de musique, la famille Goethe étant composée de mélomanes. Le père jouait du luth, les autres du piano, la mère et la s?ur quant à elles, chantaient. Dans cette pièce l'imposant piano vertical, chose assez rare !

La chambre de Cornelia
(Photo MH lepetitjournal.com/francfort)

Dans l'intimité de la famille Goethe

Notre balade continue, au 2ème étage dans l'intimité de la famille Goethe avec les chambres à coucher. Mais plus précisément la chambre de naissance, une pièce très importante de la maison puisque c'est dans cette chambre que le 28 août 1749 est né Johann Wolfgang von Goethe.
Dans la chambre de Catharina, la mère de Goethe, un placard renferme de la porcelaine lui appartenant. La chambre de Cornelia, la s?ur de Goethe, est une pièce élégante, qui lui aurait vraisemblablement appartenu jusqu'à son mariage. À côté se trouve la bibliothèque - où le jeune Goethe a poursuivi sa scolarité ? dans laquelle sont stockés près de 2000 ouvrages que collectionnait le père de Goethe !

La chambre de Catharina avec le placard à porcelaines
(Photo MH lepetitjournal.com/francfort)

Il possédait également une importante collection de tableaux de peintres contemporains, originaires de Francfort, mais qui ont suivi la tradition néerlandaise de Trautmann, de Juncker ou encore de Morgenstern. Toutes ces peintures se trouvent dans la Galerie de tableaux située au même étage.

La visite du 3ème et dernier étage de la maison, permet de se rendre réellement compte de l'importance de l'art dans sa globalité (peinture, écriture, théâtre ...) pour la famille Goethe. Le théâtre de marionnettes, pièce qui comporte dans son centre un théâtre en jouet devenu populaire grâce au roman ?Les Années d'apprentissage de Wilhelm Meister?. C'est aussi à cet étage que se trouve la salle d'écriture, où a été rédigé l'ouvrage de Goethe le plus célèbre : ?Les Souffrances du jeune Werther?. À noter, que c'est dans cette pièce, grâce à la silhouette de Lotte Buff de Wetzlar qu'est né le personnage de Lotte que l'on retrouve dans ?Les Souffrances du jeune Werther?. C'est également ici que Goethe a écrit la première version de ?Faust?.

La salle d'écriture
(Photo MH lepetitjournal.com/francfort)

Dans la pièce appelée Mansard, travaillaient des peintres francfortois auxquels le comte de Thorenc, gouverneur français, avait fait appel lors de son cantonnement dans la maison de la famille Goethe. La pièce juste à côté abrite une exposition permanente qui permet d'avoir un aperçu de la vie quotidienne des habitants de la Großer Hirschgraben n°23, des années durant lesquelles Goethe a vécu à Francfort avant de partir faire ses études à Leipzig ainsi que l'histoire de ses premières ?uvres.

La visite de la maison de la famille Goethe s'achève ou presque !
La maison abrite également le Musée Goethe, dans lequel sont exposées des toiles peintes par des artistes germanophones, datant de la moitié du XVIIIème siècle jusqu'à la moitié du XIXème siècle avec la période Biedermeier (1815-1848).

Miryam Harrat (www.lepetitjournal.com/francfort), jeudi 30 juillet 2015
Rediffusion du 18 septembre 2014

Suivez lepetitjournal.com/francfort sur facebook

Article à relire : Dossier Goethe, le séjour à Wetzlar


        

lepetitjournal.com Francfort

Lepetitjournal Francfort

Les dernières actus de la région, des portraits de francophones, des interviews exclusives et idées de sorties c'est sur www.lepetitjournal.com/francfort !
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Francfort ?

COMMUNIQUÉ

La présence française de la Révolution à l’Empire

Saviez-vous que 204 corps de soldats napoléoniens ont été découverts à Rödelheim ? L’expo du Consulat « La présence française de la Révolution à l’Empire » retrace cette période mouvementée.

Vivre à Francfort

Infos pratiques

Etancher sa soif aux fontaines d'eau potable de Francfort

La canicule revient la semaine prochaine ! Pensez à vous hydrater. Deux fontaines de la société Mainova distribuent gratuitement de l’eau potable dans le centre-ville.

Expat Mag

Les plus belles plages de France

L’Hexagone regorge de véritables trésors, parfois ignorés ou inconnus de ses habitants. Nous vous proposons une compilation des plus belles plages de France.

Sur le même sujet