Jeudi 20 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

FRANCE RETOUR ACCUEIL – "Un départ se prépare, un retour aussi"

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 11/06/2016 à 19:00 | Mis à jour le 13/06/2016 à 01:35

 Rentrer en France après une période d'expatriation s'avère parfois être un parcours rempli d'obstacles. Pour aider les expatriés à se réintégrer, l'association France Retour Accueil les accompagne en proposant conférences, séances de coaching et activités ludiques. Rencontre avec la présidente Agnès Brouhard, qui explique son rôle et les projets à venir.

Quand et comment l'Association France Retour Accueil a-t-elle été créée ?

Après trois expatriations, deux à Bruxelles et une à Washington, j'ai pris conscience de l'importance du retour. J'ai donc piloté, avec l'aide de la FIAFE, la création de  France Retour Accueil pour le 15 septembre 2015. Aujourd'hui il y a 113 adhérents et l'association accueille francophones ou francophiles, qui reviennent d'un des 223 accueils du réseau FIAFE. On  y retrouve une véritable richesse internationale, nous avons même accueilli un couple d'Argentins.

 

Les membres de France Retour Accueil en pleine assemblée générale

Beaucoup d'associations comme la vôtre aident au retour en France, quelle est la spécificité de France Retour Accueil ?

Les adhérents retrouvent une structure similaire à celle qu'ils ont connuedans les accueils à l'étranger. L'association aideles anciens expatriés à assumer le choc culturel inversé en vivant le plaisir de « réseauter » entre anciens expatriés dans un cadre informel, autour d'activités sportives, culturelles ou ludiques. Par ailleurs, les liens utiles sur notre site web apportent des informations pratiques pour le retour. Nous sommes complémentaires des autres associations d'accueil comme les AVF (Accueil des Villes de France), AISG (Accueil International de St Germain), le Club Londres, avec lesquels nous communiquons régulièrement.  Nous avons notre spécificité, ce qui permet à tous les membres de rencontrer des personnes dans des cadres différents, en développant leur réseau social et amical.

Quels sont les services proposés ?

En plus des nombreuses activités régulières ou ponctuelles qui nous permettent de nous rencontrer, la réadaptation de nos adhérents est facilitée grâce à des conférences animées par des professionnels et dédiées aux problématiques du retour portant par exemple sur l'interculturalité ou encore sur  « comment gérer son patrimoine au retour ». Nous organisons également des ateliers de coachings sur la valorisation des acquis à l'étranger, sur la connaissance de soi ou encore l'accompagnement des enfants. A l'étranger, nous avons développé une vision différente, découvert d'autres cultures et cette richesse doit être utilisée autant sur le plan professionnel que personnel. L'activité intitulée « ma vie là-bas » permet aux anciens expatriés de raconter leur vécu, à tous de revivre des expériences similaires, avec des problématiques bien souvent identiques.

Pour finir, nous effectuons une remise à niveau, apolitique, passionnante et interactive, des connaissances de l'administration européenne et française avec des élus de Paris.

Quels projets souhaitez-vous développer par la suite ?

Nous allons étudier la réponse à donner aux nombreuses demandes d'accueil au retour en dehors de la région Ile de France où nous sommes basés. A un niveau plus civique, nous pourrions approfondir cet accompagnement et faire entendre notre voix sur des problèmes administratifs plus classiques. Moi-même je garde un mauvais souvenir de ma réintégration à la sécurité sociale car la démarche a pris cinq mois alors qu'il s'agissait d'un simple transfert de dossier. En rapportant les problématiques rencontrées par nos membres, l'association peut s'inscrire dans une démarche citoyenne. Le simulateur Retour en France mis en place par le gouvernement début 2016 va dans le bon sens et il faut continuer dans cette voie.

Quels conseils donneriez-vous à un expatrié qui va rentrer en France ?

Le retour s'anticipe et il faut s'attendre à devoir encore une fois s'adapter à son environnement. Nous avons évolué, notre famille, nos amis, nos collègues aussi, mais chacun a sa façon. Il faut savoir se redécouvrir. Quand nous revenons en cours d'expatriation tout le monde nous pose des questions. Au retour définitif nous n'intéressons plus personne. Se retrouver à France Retour Accueil entre anciens expatriés permet de retrouver le plaisir de se raconter.

Propos recueillis par Mathilde Poncet (www.lepetitjournal.com) - 10 juin 2016 

Lire aussi : GUIDE DU RETOUR EN FRANCE ? Pour atterrir en douceur après l'expatriation
BILLET - Le Choc Culturel Inversé: le Tabou des Expatriés Français
RETOUR EN FRANCE - Un nouveau service en ligne pour faciliter le retour des Français de l'étranger
RETOUR D'EXPAT ? Une nouvelle aventure !

0 Commentaire (s)Réagir

Education

Jakarta Appercu
DÉVELOPPEMENT

Une école gratuite pour former les informaticiens arrive à Jakarta

Le secrétaire d’état chargé du numérique Mounir Mahjoubi était de passage à Jakarta ce lundi.Un accord de coopération entre l’école dite de type 42 et la Yayasan Academie a été signé.

Sur le même sujet