Dimanche 16 février 2020
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LA DOUBLE CULTURE - Une chance ?

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 02/09/2016 à 05:30 | Mis à jour le 01/09/2016 à 06:58

 

Être né d'une double culture, comment le vit-on? Est-ce un atout ou une difficulté ? Lepetitjournal.com est allé à la rencontre d'adolescents franco-hongkongais pour connaitre leur expérience et leur vision de la bi-culturalité.

Dans l'ensemble, les lycéens interrogés vivent plutôt bien leur double culture, dont ils voient surtout les avantages. Majoritairement, ils considèrent que cette double appartenance est une chance même si souvent ces jeunes se sentent plus proches d'une culture que de l'autre. Les liens tissés avec leurs cultures d'origine sont souvent fonction des circonstances : du pays où ils vivent, de la nationalité du parent le plus présent, de la langue de scolarisation, de celle parlée au domicile, de la présence ou non de la famille élargie, des amis qu'ils fréquentent.

Une richesse plurielle

Appartenir à deux cultures est avant tout vécu comme une richesse par ces Franco-hongkongais. Avoir des parents issus de deux pays différents, cela veut souvent dire parler deux langues mais c'est aussi être exposé au sein de sa famille à divers savoirs et expériences (croyances et pratiques religieuses, cuisines…). Les lycéens rencontrés connaissent ainsi les noms des principales divinités chinoises, tout en étant fortement imprégnés des valeurs judéo-chrétiennes... Lire >> la suite sur notre édition de Hong Kong

0 Commentaire (s)Réagir

Installation

Valence Appercu
FORMALITÉS

Voyager avec un passeport périmé, c’est possible!

Un passeport périmé depuis moins de 5 ans donne toujours la possibilité de se déplacer au sein de l’union européenne. Telle est la conclusion de la cour de cassation sur un cas qui devrait dorénavant

Famille

Stockholm Appercu
SANTÉ

Le phénomène bien suédois de Vabruari

Lundi matin 8h, votre fils se réveille avec une méchante toux. Pas question de l’envoyer à l’école et votre tendre moitié est déjà parti(e) au travail. Alors que faire? Tout simplement prévenir votre

Sur le même sujet