Samedi 16 février 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LA DOUBLE CULTURE - Une chance ?

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 02/09/2016 à 05:30 | Mis à jour le 01/09/2016 à 06:58

 

Être né d'une double culture, comment le vit-on? Est-ce un atout ou une difficulté ? Lepetitjournal.com est allé à la rencontre d'adolescents franco-hongkongais pour connaitre leur expérience et leur vision de la bi-culturalité.

Dans l'ensemble, les lycéens interrogés vivent plutôt bien leur double culture, dont ils voient surtout les avantages. Majoritairement, ils considèrent que cette double appartenance est une chance même si souvent ces jeunes se sentent plus proches d'une culture que de l'autre. Les liens tissés avec leurs cultures d'origine sont souvent fonction des circonstances : du pays où ils vivent, de la nationalité du parent le plus présent, de la langue de scolarisation, de celle parlée au domicile, de la présence ou non de la famille élargie, des amis qu'ils fréquentent.

Une richesse plurielle

Appartenir à deux cultures est avant tout vécu comme une richesse par ces Franco-hongkongais. Avoir des parents issus de deux pays différents, cela veut souvent dire parler deux langues mais c'est aussi être exposé au sein de sa famille à divers savoirs et expériences (croyances et pratiques religieuses, cuisines…). Les lycéens rencontrés connaissent ainsi les noms des principales divinités chinoises, tout en étant fortement imprégnés des valeurs judéo-chrétiennes... Lire >> la suite sur notre édition de Hong Kong

0 Commentaire (s)Réagir

Installation

INSTITUTIONNEL

Français établis à l’étranger : où et combien êtes-vous ?

Si les derniers chiffres attestent d’une légère baisse du nombre de Français inscrits au registre consulaire entre 2017 et 2018, leur répartition géographique, âge et genre demeurent relativement...

Famille

EXPATRIATION

Ce que vous rêvez de savoir sur la vie amoureuse des expatriés

Entre ceux qui vivent une relation à distance ou interculturelle ou les derniers qui doivent cacher leur orientation sexuelle, la vie amoureuse des expatriés n’a souvent rien d’un cœur en guimauve

Retour en France

COACHING

Retour au pays : rentrer « chez soi » ou nouvelle expatriation ?

Un retour d’expatriation, c’est une double épreuve, même lorsque ce retour est souhaité et anticipé. Ce constat est quasi systématique : c’est rentrer chez soi sans s’y retrouver et sans y être reconn

Sur le même sujet