Dimanche 9 août 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

EDUCATION – Un quart des étudiants français sont prêts à partir à l'étranger

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 20/09/2016 à 15:29 | Mis à jour le 20/09/2016 à 16:13

Étudier et travailler à l'étranger, une solution envisagée par de plus en plus de lycéens et étudiants français. Avec un taux de 25% de chômage chez les 18-25 ans, l'expatriation apparaît comme une issue aux obstacles à l'entrée sur le marché du travail français pour 74% des jeunes sondés.

Les lycéens et étudiants considèrent de plus en plus l'étranger comme une porte d'entrée attractive sur le marché du travail. C'est la leçon principale à tirer de l'enquête IFOP Le Figaro Étudiant qui porte sur 190 lycéens et 813 étudiants. Sondés via un questionnaire internet, les lycéens et étudiants français ont pu donner leur perception sur le système éducatif français et la recherche d'emploi.

Le premier enseignement de cette enquête réside dans le décalage entre leur vision pour leur propre avenir, (ils sont optimistes pour 73%), et leurs prévisions pessimistes sur celui de la France (69% des sondés).

Dans un contexte économique difficile, l'expatriation à long terme apparaît comme une solution puisqu'un quart des sondés répondent « Oui, tout à fait » quand on leur demande s'ils veulent non seulement étudier mais aussi travailler à l'étranger. Plus globalement 64% des jeunes sondés envisagent tout-à-fait ou peut-être d'étudier à l'étranger, leur proportion passe à 74% lorsqu'il s'agit de travailler hors de France. Parmi ces derniers, les futurs diplômés des grandes écoles sont les plus désireux d'aller s'installer hors de nos frontières. 

Sans surprise, les élèves de masters et les doctorants sont les plus enclins à partir. Concernant les filières, les étudiants en école d'ingénieurs sont les plus tournés vers la formation et le travail hors de l'Hexagone tandis que les élèves des filières technologiques de l'Université sont les plus réticents à l'installation dans un pays étranger.

L'orientation en France : un choix libre et personnel

Malgré les difficultés rencontrées à l'embauche, les jeunes Français choisissent toujours leurs orientations professionnelles et leurs parcours étudiants (en France ou à l'étranger) en fonction de leurs centres d'intérêts et de leurs passions. Une fois l'orientation choisie, la localisation de l'établissement scolaire est le premier critère dans le choix des étudiants (45%).

Pour les débouchés, le secteur privé est privilégié puisque 61% des jeunes sondés désirent travailler dans une grande entreprise, une PME ou une start-up. Parmi ces trois options, les postes salariés dans les grandes entreprises attirent le plus de jeunes (38%). Un étudiant sondé sur 5 espère par ailleurs devenir fonctionnaire.

Au pays de la méritocratie, le concours est un mode de sélection qui a toujours la côte puisqu'un lycéen sur 5 y est confronté dans la poursuite de ses études.

Pour trouver un emploi en France, la candidature spontanée reste la norme, en particulier chez les filles. Pôle Emploi, privilégié par 22% des sondés, est sur la troisième marche du podium, précédé par les sites de recrutements sur internet. Les services dédiés aux carrières des grandes écoles et universités sont enfin un bon moyen pour les étudiants de rechercher un emploi.

Robin Marteau (www.lepetitjournal.com) mardi 20 septembre 2016

Lire aussi : 
ETUDIER A L'ETRANGER - Lepetitjournal.com et LeFigaro.fr étudiant s'associent pour mieux vous informer

 

 

0 Commentaire (s)Réagir

Installation

Aménager sa terrasse avec une pergola

La pergola est une solution idéale pour profiter de ses extérieurs tout en bénéficiant du confort d’un abri convivial et élégant. Aménager sa terrasse avec une pergola, c’est faire le choix d’un...

Sur le même sujet