Mercredi 21 novembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DOSSIER – Revenir à l'enseignement en français, après une école internationale

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 21/03/2010 à 23:00 | Mis à jour le 05/09/2013 à 10:12

 

Après quelques années de scolarisation dans le système international, il n'est pas si facile de réintégrer le système français.  Revenus dans l'Hexagone, il est possible de faire vivre son bilinguisme dans de nombreux établissements

Perdre les acquis de l'éducation francophone, surtout en grammaire et en orthographe françaises, c'est vite fait. Pour ceux qui pensent  rentrer un jour en France ou  qui souhaitent que leurs enfants réintègrent le système français après un passage en école internationale,  continuer le français avec le CNED par exemple peut être une bonne idée.  Certaines écoles internationales mettent à disposition des élèves un professeur de français. Pour Myriam, actuellement à Hong Kong, dont les enfants ont passé 9 ans dans des écoles internationales, "il est impossible de réintégrer le système français après un long passage en école internationale sans faire très sérieusement le CNED, du moins pas pour des collégiens et des lycéens". Il est également conseillé de continuer les maths en cours par correspondance, car les enseignements ne coïncident pas toujours.  Réintégrer le système français est possible si les tests d'entrée sont réussis.  

Garder le bilinguisme de retour en France

En France, il y a de plus en plus d'écoles internationales ou de sections internationales, qui proposent des cursus bilingues, mais aussi des établissements qui proposent une langue renforcée ou une section européenne.  Certains de ces lycées proposent aux élèves possédant un niveau élevé dans une deuxième langue, de présenter l'option internationale du baccalauréat, ou OIB*. C'est un baccalauréat bilingue et biculturel, où une deuxième langue est élevée au même niveau que le français, et où les épreuves d'histoire et de géographie mélangent les programmes de deux pays. Cela implique donc que les candidats aient suivi au préalable une scolarité bilingue comportant des cours spécifiques supplémentaires de littérature et d'histoire géographie dans des lycées spécialisés. De nombreux lycées français de l'étranger, comme le Lycée français de New York, le Lycée français Saint-Louis de Stockholm, ou encore le Lycée Franco-Japonais de Tokyo offrent aussi cette possibilité.

Marie-Pierre Parlange (www.lepetitjournal.com) lundi 22 mars 2010
* A ne pas confondre avec le Bac International (BI) voir notre article: Quelle études après une école internationale?
En savoir plus :
Centre International d'Etudes Pédagogiques

Notre dossier :
Pourquoi choisir une école internationale ?

Revenir à l'enseignement en français, après une école internationale

Quelles études après une école internationale ?

Vos témoignages : Vous avez scolarisé votre enfant dans une école internationale

0 Commentaire (s)Réagir

Installation

EXPATRIATION

Quelles sont les meilleures et pires villes où s'expatrier ?

Positionnée à la 67ème place sur 72 villes à travers le monde, Paris figure parmi les pires destinations de l’Expat City Ranking 2018 d’InterNations. Les 10 villes en tête du classement sont Taipei...

Famille

ADMINISTRATION - Ce qui va changer pour les jeunes français expats

Journée défense et citoyenneté, Identification nationale des Etudiants, numéro INSEE… Les jeunes Français de l’étranger ne reçoivent pas exactement le même traitement administratif que les autres. Sur

Patrimoine

CSG-CRDS des non-résidents: pas d'avancée au Sénat

Les sénateurs des Français de l’étranger, pourtant unanimes, n’ont pas réussi à arracher la fin de l’application des prélèvements sociaux à l'ensemble des Français de l’étranger, et pas seulement...

Retour en France

Nathalie Perakis-Valat, une âme d’artiste nomade

Parmi les belles rencontres de ma vie d’expatriée, il y a eu celle de Nathalie Perakis-Valat dont j’ai croisé la route à Shanghaï en 2013, puis furtivement à Singapour peu après. De retour à Paris...

Sur le même sujet