Samedi 23 février 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DOSSIER – Revenir à l'enseignement en français, après une école internationale

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 21/03/2010 à 23:00 | Mis à jour le 05/09/2013 à 10:12

 

Après quelques années de scolarisation dans le système international, il n'est pas si facile de réintégrer le système français.  Revenus dans l'Hexagone, il est possible de faire vivre son bilinguisme dans de nombreux établissements

Perdre les acquis de l'éducation francophone, surtout en grammaire et en orthographe françaises, c'est vite fait. Pour ceux qui pensent  rentrer un jour en France ou  qui souhaitent que leurs enfants réintègrent le système français après un passage en école internationale,  continuer le français avec le CNED par exemple peut être une bonne idée.  Certaines écoles internationales mettent à disposition des élèves un professeur de français. Pour Myriam, actuellement à Hong Kong, dont les enfants ont passé 9 ans dans des écoles internationales, "il est impossible de réintégrer le système français après un long passage en école internationale sans faire très sérieusement le CNED, du moins pas pour des collégiens et des lycéens". Il est également conseillé de continuer les maths en cours par correspondance, car les enseignements ne coïncident pas toujours.  Réintégrer le système français est possible si les tests d'entrée sont réussis.  

Garder le bilinguisme de retour en France

En France, il y a de plus en plus d'écoles internationales ou de sections internationales, qui proposent des cursus bilingues, mais aussi des établissements qui proposent une langue renforcée ou une section européenne.  Certains de ces lycées proposent aux élèves possédant un niveau élevé dans une deuxième langue, de présenter l'option internationale du baccalauréat, ou OIB*. C'est un baccalauréat bilingue et biculturel, où une deuxième langue est élevée au même niveau que le français, et où les épreuves d'histoire et de géographie mélangent les programmes de deux pays. Cela implique donc que les candidats aient suivi au préalable une scolarité bilingue comportant des cours spécifiques supplémentaires de littérature et d'histoire géographie dans des lycées spécialisés. De nombreux lycées français de l'étranger, comme le Lycée français de New York, le Lycée français Saint-Louis de Stockholm, ou encore le Lycée Franco-Japonais de Tokyo offrent aussi cette possibilité.

Marie-Pierre Parlange (www.lepetitjournal.com) lundi 22 mars 2010
* A ne pas confondre avec le Bac International (BI) voir notre article: Quelle études après une école internationale?
En savoir plus :
Centre International d'Etudes Pédagogiques

Notre dossier :
Pourquoi choisir une école internationale ?

Revenir à l'enseignement en français, après une école internationale

Quelles études après une école internationale ?

Vos témoignages : Vous avez scolarisé votre enfant dans une école internationale

0 Commentaire (s)Réagir

Installation

Des milliers d’aspirants expatriés recalés par le Québec

Le ministre québécois de l’immigration vient d’annuler 18.100 demandes d’immigration en attente de traitement. Cette décision vise à mieux adapter la sélection des candidats immigrés aux besoins...

Famille

EXPATRIATION

Ce que vous rêvez de savoir sur la vie amoureuse des expatriés

Entre ceux qui vivent une relation à distance ou interculturelle ou les derniers qui doivent cacher leur orientation sexuelle, la vie amoureuse des expatriés n’a souvent rien d’un cœur en guimauve

Retour en France

COACHING

Retour au pays : rentrer « chez soi » ou nouvelle expatriation ?

Un retour d’expatriation, c’est une double épreuve, même lorsque ce retour est souhaité et anticipé. Ce constat est quasi systématique : c’est rentrer chez soi sans s’y retrouver et sans y être reconn

Sur le même sujet