Samedi 22 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ANTHONY NAVE - "J’ai fait le pari de la Pologne et il a payé !"

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 14/09/2014 à 22:00 | Mis à jour le 16/09/2014 à 04:15

La réussite de jeunes Français sur le sol polonais : voilà le thème que Lepetitjournal.com/Varsovie vous propose d'aborder, à travers les portraits d'Anthony Nave, Jérôme Dudzik et Anne-Laure Courbier. Trois jeunes talents prometteurs qui se sont vus remettre une récompense pour leur travail accompli dans le cadre du Volontariat International en Entreprises (VIE), par l'ambassadeur de France, M.Pierre Buhler, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée le 21 mai dernier, à la Résidence de France. Aujourd'hui, Anthony Nave, vainqueur du Grand Prix VIE nous relate son parcours et son affection pour la Pologne.

Pouvez-vous vous présenter ? Qu'est-ce qui vous a amené en Pologne ?
J'ai 27 ans et je suis originaire de Metz. J'ai fait mes études à l'ESSTIN, école d'ingénieur de Nancy, et suis venu en Pologne pour la première fois à l'occasion d'une année d'étude en Erasmus, à l'école Polytechnique de Lodz. En venant en Pologne, j'ai opté pour un choix plutôt atypique. Lorsque l'on dit que l'on part en Pologne, cela soulève forcément des interrogations de la part de son entourage. En ce qui me concerne, j'ai opté pour un pays en plein développement, j'étais curieux et motivé par le fait de vivre une expérience qui ne soit pas celle de tout le monde.

Après être rentré en France où j'ai travaillé pendant 3 ans en tant qu'ingénieur en projets informatiques pour plusieurs grands comptes, je souhaitais absolument revenir dans ce pays pour deux raisons ; développer ma carrière à l'international dans un pays avec une forte croissance. La seconde raison est d'ordre plus sentimental : ma fiancée est polonaise et nous nous sommes fixés l'objectif de venir travailler à Varsovie… Alors je me suis très vite investi dans des cours de polonais en France (il n'y avait pas beaucoup d'élèves !!) tout en sachant, cependant, que c'était l'anglais dont j'allais avoir besoin pour travailler. J'ai rapidement trouvé un poste au sein de la société Amaris, laquelle m'a proposé un contrat VIE, et voilà maintenant presque 2 ans que je suis arrivé à Varsovie. Lire la suite sur notre édition de Varsovie

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

Marc Lefebvre : "Être soi-même, c’est le meilleur moyen d’être unique"

Dans une industrie très concurrentielle, l’optique, Marc Lefebvre, CEO de Killine, a décidé d’évoluer dans une entreprise familiale devenue aujourd’hui un acteur global, présent dans 80 pays.

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ
Sur le même sujet