Mercredi 22 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le projet Oldyssey, à la rencontre des grands-mères sénégalaises

Par Gaëlle Picut | Publié le 02/01/2019 à 19:00 | Mis à jour le 03/01/2019 à 10:22
Photo : Le projet Oldyssey est passé par le Sénégal en juin 2018
oldyssey senegal julia clément grand-mères sénégalaises générations portraits vieux

Pendant 1 an, Julia et Clément, à l’origine d’Oldyssey (contraction de Old et Odyssey) ont parcouru 11 régions du monde pour donner la parole à des personnes âgées et réaliser des reportages vidéos. Ils sont passés au Sénégal en juin 2018. Retour sur leur projet.

clément Boxebeld julia mourri oldyssey senegal vieux portraits
Clément et Julia, à l'origine du projet Oldyssey

"Nous voulions montrer une autre image de la vieillesse et aborder, à travers différents pays, la question de la transition démographique dont on ne parle pas assez à notre avis" explique Julia Mourri, une jeune journaliste. On parle des vieux comme d'un "poids" économique, ou alors on n'en parle pas du tout. On a même des problèmes à dire le mot "vieux". Avec Clément, nous souhaitions mettre en avant un visage positif de la vieillesse et partager différentes initiatives qui existent dans le monde pour rapprocher les générations". Tous les deux, à peine la trentaine, sont très attachés à leurs grands-parents et ont une image joyeuse de la vieillesse.

Pendant six mois, en 2017, Julia Mourri et Clément Boxebeld ont préparé leur projet, une fois leur job quitté. Julia était alors journaliste web à L'Obs et Clément consultant en innovation au sein de l'agence Fabernovel. Ils se forment à la vidéo et au montage, trouvent des sponsors et des mécènes pour financer leur voyage (MGEN, La Poste, l'Assurance retraite...) et lancent une campagne de crowfunding pour se faire connaître du grand public. Et puis c'est le grand départ ! Entre octobre 2017 et octobre 2018, ils parcourent le monde : Japon, Chine, Inde, Brésil, Colombie, Canada, USA, Sénégal, Afrique du Sud et plusieurs villes européennes, à la rencontre des personnes âgées. Ils tourneront une quarantaine de vidéos, dont plusieurs au Sénégal durant le mois de juin 2018.

"Nous avons repéré différentes initiatives qui nous semblaient intéressantes notamment grâce à Ashoka, un réseau d'entrepreneurs sociaux. C'est ainsi que nous avons appris l'existence au sud du Sénégal du Grand Mother Project" raconte Julia. C'est une initiative qui nous a beaucoup marqués". Le Grandmother Project est parti du constat que la grand-mère a beaucoup d’influence dans la famille, elle est très écoutée, notamment par le père de famille. Elles ont donc un rôle de médiateur, non pas pour perpétuer les traditions, mais au contraire pour faire évoluer les mœurs en ce qui concerne le mariage précoce, l’excision ou encore l’éducation. "Alors que très souvent les initiatives viennent des jeunes, ici, ce sont les grand-mères qui sont à l'origine de l'évolution des mentalités. Elles sont modernes dans le sens où elles changent des pratiques ancrées depuis des millénaires" témoigne Julia.

Pour mieux comprendre le Sénégal, la question de la transition démographique qui n'en est qu'à ses débuts et les enjeux du pays, Julia et Clément ont rencontré le Dr Mamadou Coumé, premier gérontologue agrégé du pays, et Sadio Ba Gning, sociologue et spécialiste des questions liées au vieillissement (lire leur interview).

Outre les reportages, les vidéos publiées par Oldyssey se déclinent également sous forme de portraits. "Nous avons voulu montrer des témoignages de vie, des transferts de sagesse dans lesquels les intervenants font part de leur histoire, de leur expérience ou encore de la richesse de leur vie actuelle" explique Julia. Au Sénégal, ils ont ainsi réalisé le portrait d'une grand-mère qui lutte contre le changement climatique en reboisant la mangrove, celui de la "reine" de l'île Sipo dans le Siné Saloum ou encore celui d'une veuve au sein d'un ménage polygame (voir vidéo ci-dessous). 

 

Oldyssey est bien suivi sur les réseaux sociaux. "Nous avons été été agréablement surpris par l’accueil de notre projet, certaines vidéos ont été vues plus de 100 000 fois alors qu'il ne s'agit pas forcément d'un sujet très attractif, se réjouit Julia. Il existe peu de choses sur les vieux en terme de contenu vidéo ou écrit. Je crois que nous avons réussi à parler des personnes âgées avec un ton différent et positif". Julia et Clément terminent actuellement le montage des vidéos tournées en Afrique du Sud et ils s'apprêtent courant 2019 à réaliser la saison deux d'Oldyssey cette fois-ci en France. "Nous allons faire le tour des régions de France car nous nous sommes rendu compte qu'il existait beaucoup d'initiatives et d'expérimentations en France pour rapprocher les générations. Nous avons envie de les mettre en lumière".

Pour suivre Oldyssey : page Facebook, site internet, twitter et instagram.

 

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

DÉCOUVERTE

A la découverte du fleuve Saloum en stand up paddle

Karim Cornali, professeur des écoles et poète, a descendu en avril les 250 kms du fleuve Saloum en stand-up paddle. Il nous raconte l’aventure physique, les rencontres humaines et le voyage intérieur.

Vivre à Dakar

TOP 5

Les meilleures boulangeries de Dakar

Parlons peu, parlons pain : Où trouver la meilleure baguette de Dakar ? Si celle de la boutique du coin de votre rue sait vous satisfaire au quotidien, il est appréciable de déguster du nouveau!

Comprendre le Sénégal

AGRICULTURE

Ferme Beer Shéba : l'agroécologie au coeur du Sahel

Régénérer une agriculture naturelle, sans engrais chimiques ni pesticides, et montrer que la production est supérieure à celle de l’agriculture conventionnelle, c’est le projet de la Ferme Beer Shéba

Sur le même sujet