Mardi 18 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Jean Mermose : le Virtuose

Par Irène Idrisse | Publié le 30/07/2018 à 14:00 | Mis à jour le 30/07/2018 à 14:00
Jean-Mermose-virtuose

Vacances ! Les soirées se dérouleront au rythme de sonorités éclectiques et variées où les live band titilleront les oreilles des mélomanes. Musique acoustique, folk, blues africanisé, groupes donnant dans la variété ou reprises des standards internationaux, hip hop, musique mandingue, orientale, jazz, soul, r’nb, mbalakh -  genre phare au Sénégal - vaste est le choix, variées, les émotions suscitées.

 

Qui dit musique dit musiciens.

 

S’ils foisonnent dans le pays, l’un d’eux se distingue tout particulièrement. D’origine béninoise, son nom est Mermose. Jean Mermose. Non ce n’est pas un pseudo. Et oui cela s’écrit bien ainsi : Jean Mermose donc.

 

Pianiste et non pas claviste - les connaisseurs apprécieront la différence - ce musicien discret a une touche visitée par la grâce. Ses doigts virevoltent sur le piano comme en une terre maintes fois visitée dont il connaitrait les moindres arcanes. Ses dentelles de notes sont un pur enchantement et le placent dans le trio de tête des meilleurs clavistes de la place. Prouesse établie en deux ans de présence sur le territoire sénégalais.

 

Amour de la musique, éclectisme, discipline, rigueur et travail assidu font de Jean Mermose un pianiste tel qu’on l’entend et non un « percussionniste sur clavier » selon le bon mot d’un bassiste sénégalais qui vit désormais hors de la sphère musicale et se plaignait du toucher trop lourd de nombre de clavistes. Voici les mots sans musique de Jean Mermose, pianiste à l’entame de son ascension.  

Jean-Mermoze

La musique est ce que j'aime le plus au monde

Comment en êtes-vous venu à la musique ?

Je dirai plutôt que c'est la musique qui est venue à moi. Depuis tout petit j'étais choriste et quand je suis entré à l'université cette passion de la musique m'a dominé.

 

Fût-il aisé d’imposer votre choix de vie à votre famille ?

Ce fût très difficile d'imposer mon choix à ma famille, surtout à mon regretté père qui voulait que je sois tout sauf musicien, contrairement à ma mère qui a vite compris et m'a soutenu depuis le début. J'ai été privé de certains droits à cause de mon choix. Je puis vous assurer que le combat a été très rude mais finalement j'ai été compris.

 

Quel est ou quels sont les instruments dont vous jouez ?

Je joue un peu de tout : basse, batterie, percussions, mais je suis un pianiste.

 

Considéré comme l’un des plus talentueux pianistes du Sénégal, comment avez-vous réussi à vous ainsi imposer ?

Je ne sais pas si je peux dire que je suis l'un des pianistes les plus talentueux du Sénégal mais j'aspire à la perfection. Et pour ça, je passe des nuits à travailler, à apprendre, pour atteindre mon objectif.

Depuis combien de temps jouez-vous du piano ?

Cela fait un peu plus de 10 ans que je joue du piano.

 

Diriez-vous que vos diverses prestations doivent plus à un talent inné ou résultent d’un travail acharné ?

Je dirai que tout le monde a le don en lui mais il faut toujours un peu de sacrifices pour développer ce Don. C'est vrai que j'ai le don mais j'ai aussi fait quelques sacrifices.

 

La musique est si vaste qu'on ne peut jamais la cerner totalement et elle évolue de jour en jour

 

Après deux ou trois applaudissements, nombre d’instrumentistes attrapent très rapidement la grosse tête et ne travaillent plus leurs instruments. Votre avis sur la question ?

Je trouve qu'un musicien conscient qui sait ce qu'il veut ne peut se contenter de quelques applaudissements pour se croire meilleur. La vie de musicien c'est un travail quotidien et qui n'a pas de fin. La musique est si vaste qu'on ne peut jamais la cerner totalement et elle évolue de jour en jour.

 

Pouvez-vous nous donner un échantillon des artistes avec qui vous avez joué ?

Au Sénégal j'ai joué avec des artistes comme Mao Sidibe, Carlou D, Pape Diouf, Marema Fall, Idrissa Diop pour ne citer que ceux-là.

 

Jean-Mermoze

 

Vous collaborez avec différents groupes jouant divers genres de musicaux ? Existe-t-il un genre musical que vous avez du mal à jouer ?

Oui je collabore avec différents groupes qui font différents styles. J'essaie de m'adapter à tous les genres musicaux.

 

Donnez-vous aussi des cours particuliers et en institut ?

Je donne des cours particuliers et j'ai notamment enseigné à l'école Karataba.

 

Le milieu musical, on le sait, est truffé de personnes au comportement étrangement inintelligent et contre productif, quel est le coup le plus bas que l’on vous ait fait ?

La musique est un milieu rempli de vices. Si je dois énumérer tous les coups bas je risque de ne pas en finir. On essaie de faire avec.

 

La raison du choix de votre pseudo : Jean Mermose ?

Jean Mermose est mon vrai prénom.

 

Enfin, pour vous la musique c’est ? 

La musique est ce que j'aime le plus au monde.

 

Jean-Mermoze

 

Préférences de Jean Mermose

 

Mon instrument : le piano 

 

Musicien : Cory Henry 

 

Chanson : c'est Tribal dance (Lionel Loueke) 

 

Genre(s) de musique préféré(s) : gospel,  jazz, la néo soul

 

Adage : "Qui va lentement va sûrement "

 

Moment de concert : la prestation avec le grand saxophoniste de jazz Jowee Omicil 

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Sylvestre David dim 05/08/2018 - 15:58

Benh, Jean Mermose, j'éprouve un certain plaisir à t'entendre jouer au piano d'abord au Bénin, puis quelques vidéos sur YouTube. J'aime ton style de musique, et j'adore ton touché au piano. Je suis vraiment content pour toi, pour le niveau atteint aujourd'hui. Je te souhaite beaucoup de courage, j'aimerais te voir très très loin, que tu sois une légende, une référence dans le monde entier. Pour moi actuellement, tu es un modèle à suivre, puisque je l'aime tout autant que toi, la musique !!

Répondre
Commentaire avatar

Darthus sam 04/08/2018 - 14:33

Ah oui très fière et heureux pour toi Jean Mermoz pour ce niveau atteint et je sais que le meilleur reste toujours à venir. Malgré contre volonté de ton feu père, je suis sûr et certain que ou qu'il soit aujourd'hui il serait aussi fière de toi comme nous autres. Je te souhaite encore bcp de courage et beaucoup de succès.

Répondre
Commentaire avatar

Djawou mar 07/08/2018 - 17:11

Oui. Un ami aîné. Je suis juste fier de lui. Le succes n'a qu'une porte. Et puis son humilité est vrai et louable. Vas et vas en avant. Encore et encore , nous autre vous suivrons comme ça l'a toujours été

Répondre

Communauté

INTERVIEW

VIVRE À DAKAR – Témoignage de Delphine, galeriste

Alors que l’art africain est en vogue sur le marché de l’art, ouvrir une galerie et poursuivre son développement sur le continent prend tout son sens.

Que faire à Dakar ?

DÉCOUVERTE

Journées Européennes du Patrimoine 2018 à Dakar

L’Ambassade de France au Sénégal participe ce samedi 15 septembre 2018 à la 35e édition des Journées Européennes du Patrimoine, dont le thème est « L’art du partage ».