Lundi 1 juin 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Daniel Garibaldi, le chef globe-trotter du Cabanon à Dakar

Par Gaëlle Picut | Publié le 20/11/2018 à 15:43 | Mis à jour le 25/02/2019 à 13:20
daniel garibaldi le cabanon dakar restaurant

Le Cabanon est l’une des nouvelles tables gourmandes de Dakar, sur la corniche des Almadies. Rencontre avec son chef, Daniel Garibaldi, un globe-trotter au parcours étonnant !

Compagnon du Devoir, ancien militaire, ancien élève de Joël Robuchon et de Bernard Loiseau, diplômé de l'académie de haute cuisine Kaiseki ryôri de Tokyo, chef de cuisine aux quatre coins du monde, Daniel Garibaldi est depuis cinq mois le chef du restaurant Le Cabanon à Dakar. Un parcours atypique et étonnant ! A 60 ans, il continue de vivre son métier avec passion, pour le plaisir de gourmets.

Fils d’un chef de cuisine, Daniel choisit de faire les Compagnons du Devoir boulanger-pâtissier dans les années 70, avec le traditionnel Tour de France. Puis au moment de faire son service militaire, à 18 ans, il plaque tout pour s’engager dans l’armée. Pendant 10 ans, il roule sa bosse dans les endroits chauds de la planète. Puis il décide de revenir à la vie civile.

daniel garibaldi chef cuisine cabanon restaurant dakar senegal
Daniel Garibaldi, dans les cuisines du Cabanon

Il reprend alors contact avec les Compagnons et trouve une place chez Joël Robuchon puis chez Bernard Loiseau. « J’ai recommencé de zéro ! Et j’ai appris la cuisine à leurs côtés ». Ensuite, il voyagera beaucoup en France mais surtout à l’étranger : Moscou, Inde, Japon, Israël, Nigéria, Kenya, Afrique du Sud, Norvège, etc. où il fait briller la cuisine française, sans compter ses heures. Il y a 4 ans, il découvre le Sénégal et travaille pour les restaurants La Piazza puis Alkimia à Dakar. L’an passé, il était à Abidjan en Côte d’Ivoire pour lancer Angus, un restaurant-rôtisserie dédiée à la viande d’excellence. A peine le temps de revenir en France, dans un restaurant près de Saint Tropez, qu’il est embauché il y a cinq mois par Yasmine et Raymond Sara, les propriétaires du Cabanon.

A la tête d’une brigade d'une vingtaine de personnes, Daniel Garibaldi allie bonne humeur et fermeté. Il propose une cuisine gourmande et goûteuse, avec des produits de qualité, locaux ou importés de France. Son objectif : « me faire plaisir et faire plaisir aux gens ».  Chaque jour, le Cabanon fait entre 150 et 250 couverts, avec un menu du jour renouvelé quotidiennement. « J’ai carte blanche pour inventer de nouveaux plats » se réjouit le chef. « Nous avons une carte vivante, qui évolue. Un jour, nous pouvons proposer des jarrets de porc à la bière, recette de l’Est de la France, un autre jour, une garbure, plat typique du sud-ouest, et le lendemain une paëlla ou un riz noir à l’encre de seiche et aux gambas». Il avoue quand même une petite préférence personnelle pour la cuisine provençale, sa région natale.

Et un jour, ce voyageur insatiable, passionné de canoë, rêve de découvrir la Mongolie ou la Sibérie, mais toujours avec sa veste de cuisinier et ses couteaux dans ses bagages !

 

5 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Nephertiti85 jeu 24/10/2019 - 21:07

Excellent chef-cuisinier très sympathique et abordable dont j'ai eue le plaisir de déguster ses plats hier soir. A présent, voyant ses faits d'arme dans la gastronomie culinaire, je comprends mieux le pourquoi.

Répondre
Commentaire avatar

jac mer 27/02/2019 - 07:41

Bravo Daniel ! Je vois que la route ne s'arrête jamais et va jusqu'au bout du monde ! Amitié de Bourgogne J.Million

Répondre
Commentaire avatar

Daniel Garibaldi sam 01/02/2020 - 16:27

Bonjour Monsieur Millon Je viens juste et vraiment par hasard voir et lire votre petit message sur le magazine de Dakar... Comment allez vous ?...et surtout comment vont les enfants...que devient Edgar que je n’oublierais jamais ... Qu'est devenu votre magnifique établissement ?...ET VOS CARPES doivent être bonne a rôtir maintenant ? sI toute fois vous pouvez me joindre par mail a cette adresse.: compagnon1958@gmail.com Je serais vraiment heureux d'avoir de vos nouvelles Daniel

Répondre
Commentaire avatar

Vdk mer 21/11/2018 - 17:04

Nous sommes allés dîner avec un groupe d'amis récemment, et c'est vraiment de la bonne cuisine à des prix abordables. Nous étions tous ravis de nos plats respectifs. Bonne continuation au Cabanon.

Répondre
Commentaire avatar

Soraya Sara mar 20/11/2018 - 18:53

Beau parcours Chef Daniel !!!! Faites nous toujours voyager à travers vos assiettes, on adore ?! Soraya Sara

Répondre

Communauté

Les expatriés en quarantaine à leur retour en France ?

​​​​​​​Alors que le gouvernement français a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 24 juillet, que se passera-t-il pour les expatriés qui souhaiteraient revenir en France pour les vac

Expat Mag

Chennai Appercu
#MAVIEDEXPAT

Une "confinée" à Pondichéry se déconfine doucement (3)

Arrivée par hasard en Inde il y a 10 ans, Isabelle Pacaud n'est plus jamais repartie. Aujourd'hui résidente de Pondichéry, elle nous raconte, avec ses mots, son quotidien de "confinée".

Sur le même sujet