Lundi 27 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BantaWax, des jouets en bois fabriqués à Dakar

Par Gaëlle Picut | Publié le 24/04/2019 à 20:00 | Mis à jour le 25/04/2019 à 00:54
Photo : Matar et Thomas, derrière leur dernière création BantaWax
bantawax jouets en bois jeux dakar senegal

BantaWax est une jeune entreprise lancée à Dakar par Thomas et Matar en 2017, qui fabrique des jouets en bois et en tissu wax. Leur objectif : améliorer l’offre de jouets sur le marché sénégalais en proposant des objets naturels et durables.

bantawax jouets en bois baobab
Boabab en bois, une création BantaWax

BantaWax, c’est avant tout l’histoire de deux copains, tous les deux jeunes papas, qui au départ, fabriquaient des jeux en bois pour leurs enfants. Et puis, l’idée a germé de lancer une petite entreprise pour améliorer l’offre de jouets sur le marché sénégalais. « Nous avons eu envie de proposer des jouets durables et non importés. Certes, les jeux en bois sont plus chers que ceux en plastique qui viennent de Chine, mais ils sont de qualité et fabriqués localement, avec des matériaux et des outils disponibles au Sénégal" expliquent les deux amis. Dès le départ, ils ont voulu associer le bois ("banta" en wolof) et le wax pour rehausser d’une touche de couleur les jeux. Ils ont commencé par des puzzles, des anneaux à empiler, des blocs de construction puis se sont lancés dans les balançoires, les animaux à bascule, les tableaux, les circuits de billes, les animaux articulés et même un baobab en bois pour les fêtes de fin d’année. Et ils imaginent régulièrement de nouveaux jeux : en ce moment, un théâtre de marionnettes les occupe bien ! « Nous cherchons à faire des jeux inspirés par l'Afrique, poursuivent les deux compères. Par exemple, nous sommes en train de faire des épées sur le modèle des sabres africains et des boucliers inspirés de ceux des zoulous ».

Thomas, d’origine belge et qui a longtemps travaillé dans l’humanitaire, est arrivé au Sénégal il y a 3 ans, avec sa femme, qui avait trouvé un poste au sein d’Humanité & Inclusion (anciennement Handicap International). Il rencontre rapidement Matar, par amis interposés. Matar, de son côté, a travaillé dix ans dans la restauration en tant que responsable d’un fast food. « Mais j’étais fatigué de ce métier et j’avais envie de changer, raconte-t-il. Thomas m’a formé à travailler le bois. Depuis, je revis ! Le bois fait désormais partie de moi ». Ils ont recruté deux apprentis qui travaillent à plein temps pour BantaWax. L’atelier est situé à Yoff Tonghor dans la maison familiale de Matar, un quartier de pêcheurs lébous.

bantawax jouets en bois dakar senegal

Le bois utilisé est du fraké, « un bois très populaire au Sénégal et très solide, qui vient du Cameroun ou de Côte d’Ivoire » explique Thomas, et il est traité à la cire d’abeille.

Pour se faire connaître, BantaWax a lancé son site internet, utilise les réseaux sociaux et participe à de nombreux marchés sur Dakar. Ses produits sont également présents chez Lulu et chez Minibap, ainsi que dans quelques hôtels de la Petite Côte. Les deux amis présentent également leurs jouets aux crèches dakaroises et surtout, ils testent tous leurs prototypes avec leurs enfants !

bantawax jeux en bois lulu dakar
BantaWax est présent chez Lulu

BantaWax

Site internet, page Facebook, compte Instagram

Téléphone : +221 77 583 67 46 (Thomas) ou +221 77 521 20 23 (Matar)

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

DÉCOUVERTE

A la découverte du fleuve Saloum en stand up paddle

Karim Cornali, professeur des écoles et poète, a descendu en avril les 250 kms du fleuve Saloum en stand-up paddle. Il nous raconte l’aventure physique, les rencontres humaines et le voyage intérieur.

Vivre à Dakar

TOP 5

Les meilleures boulangeries de Dakar

Parlons peu, parlons pain : Où trouver la meilleure baguette de Dakar ? Si celle de la boutique du coin de votre rue sait vous satisfaire au quotidien, il est appréciable de déguster du nouveau!

Comprendre le Sénégal

ART

Seyni Camara, l'artiste mystérieuse de Bignona

Seyni Awa Camara est âgée d’un peu moins de 80 ans. Les oeuvres de la vieille artiste furent exposés au Centre Pompidou, à la biennale de Venise. Zoom sur une artiste sénégalaise entourée de mystère.

Sur le même sujet