Mardi 7 juillet 2020

Alessandro Ferradini, restaurateur, installé au Sénégal depuis 2002

Par Gaëlle Picut | Publié le 04/06/2019 à 20:00 | Mis à jour le 05/06/2019 à 10:44
colorado pizzeria dakar allessandro Ferradini

Rencontre avec Alessandro Ferradini, propriétaire du restaurant italien Le Colorado à Dakar, installé au Sénégal depuis 2002.

Quand es-tu arrivé au Sénégal et pour quelles raisons ?


Ma femme et moi sommes arrivés au Sénégal en 2002. Nous vivions auparavant à Milan et je travaillais dans l’hôtellerie-restauration. Nous en avions un peu assez du rythme et du tourbillon de Milan. Nous aspirions à quelque chose de différent. Nous avons choisi le Sénégal car on y parle français (j’ai appris cette langue à l’école) et c’est un pays stable et accueillant. Nous avons d’abord décidé de prendre une année sabbatique pour nous installer et voir ce que nous pouvions trouver comme travail.  

Tu as retrouvé du travail dans l’hôtellerie/restauration...

J’ai effectivement été recruté comme directeur du restaurant de l’hôtel de Paris à Kaolack. J’y suis resté presque 10 ans. Je gérais une équipe d’une vingtaine de personnes. Puis j’ai été nommé directeur de l’établissement. C’est un hôtel qui accueille essentiellement une clientèle d’affaires. Ce fut une belle expérience, même si au début il a fallu s’habituer à une nouvelle mentalité de travail. C’est également durant ces dix ans que nous avons eu nos enfants. Puis l’hôtel a été racheté et je suis parti à Toubacouta comme directeur commercial de Keur Saloum. C’était différent car il s’agit d’un hôtel qui accueille des touristes, une clientèle avec des exigences différentes. Pour mieux répondre à leurs attentes, je me suis mis à la pêche, j’ai appris des choses sur les oiseaux du Sénégal ! Nous avions une maison avec vue directe sur la mangrove, en pleine nature, avec 7 hectares de terrain. L’idéal pour de jeunes enfants ! Ils ont pu apprendre à nager, à faire du vélo, et même à peindre, en toute liberté.

Puis, au bout d’un moment, j’ai eu envie d’être mon propre patron et d’ouvrir mon affaire. C’est ainsi qu’en 2015, nous nous sommes associés avec mon frère pour reprendre le Colorado à Point E, à Dakar. C’était une cantine tenue par une française.

Présente-nous ton restaurant…

Je l’ai transformé en restaurant italien au bout de quelques mois. J’ai fait installer un four à pizza, un espace glaces et une télévision pour les matchs. Je propose des plats typiquement italiens, mais également sénégalais et français. Je me fournis à la fois localement et pour certains produits, je les importe (farine, huile d’olive, sauce tomate, pâtes et vins italiens…). Je crois que nous avons réussi à en faire un endroit convivial. Beaucoup de nos clients, surtout des expatriés, sont des fidèles. Et certains soirs, nous organisons des soirées karaoké. J’emploie une dizaine de personnes et ma femme m’aide pour la comptabilité. Nous servons une trentaine de couverts par jour et nous livrons aussi pas mal de pizzas à domicile.

le colorado point E dakar italien pizzéria

 

Qu’est-ce qui te plaît le plus ? Et qu’est-ce qui est le plus difficile ?

Ce qui me plait le plus, c’est d’être mon propre patron ! Nous avons la chance de vivre à côté du restaurant et les enfants sont scolarisés à côté, ce qui nous permet de ne pas trop souffrir de la circulation dakaroise.

Le plus difficile est la gestion du personnel. Il y a de vraies différences culturelles, Italiens et Sénégalais n’ont pas le même rapport à la cuisine, à la restauration.

Et puis, les espaces verts, la nature nous manquent à Dakar.

Quelles sont tes coins préférés au Sénégal ? et à Dakar ?

Le Siné Saloum, sans hésiter ! Et pour se détendre en famille, Saly.

Et tes adresses favorites à Dakar ?

Chez Seck, sur l'île de Ngor, ou bien une belle balade en bateau pour la pêche.

 

Le Colorado, à côté de la pharmacie du point E (page Facebook)

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Zeng jeu 06/06/2019 - 04:02

Bravo ferra bonne continuation. Un jour peut être je passerai voir votre restaurant. Bon courage

Répondre
Commentaire avatar

Alex jeu 06/06/2019 - 19:19

Merci beaucoup, on vous attend !!!

Répondre
Commentaire avatar

Dany mer 05/06/2019 - 13:48

Mon endroit préféré à Dakar! Bravo!

Répondre

Actualités

Transfert d'argent au Sénégal pas cher : la bonne méthode

En tant qu’expatrié, il n’est pas rare d’être amené à envoyer des fonds depuis l’Hexagone vers l’étranger, et vice-versa. De nombreuses solutions sont alors possibles : vous pouvez effectuer votre ..

Vivre à Dakar

Abidjan Appercu
TROPHEE ANCIEN(NE) ELEVE DES LYCEES FRANÇAIS DU MONDE

Georgina Siaba : « Je suis un produit de l’éducation française »

Il faut savoir donner, quand on a reçu. Tel pourrait être l’adage de Georgina Siaba une jeune Ivoirienne, qui s’est inspirée de son enseignement dans des lycées français pour venir en aide aux enfants

Sur le même sujet