Dimanche 26 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Claire Lanoire, jeune illustratrice indépendante.

Par Laure Solé | Publié le 25/04/2019 à 21:00 | Mis à jour le 25/04/2019 à 21:00
Photo : Claire Lanoire devant le graph' de Diablos, à Médina.
Claire Lanoire Barros Dakar Sénégal Illustration Dessin Art

Claire Barros est une jeune artiste de 24 ans. Dakaroise de naissance, étudiante en troisième année de droit, elle a toujours accompagné sa vie par le dessin et l’illustration.

Claire Barros, de son nom d’artiste Claire Lanoire est illustratrice indépendante. Elle doit son pseudonyme à son prénom, aux antipodes de sa couleur de peau : “On me disait toujours : pourquoi tu t’appelles Claire, alors que tu es noire?”, s’en amuse la jeune fille.

Claire Lanoire Barros Dakar Sénégal Illustration Dessin Art
Claire dessine les très diverses expressions de la féminité africaine.

Le dessin a toujours été au coeur de la vie de Claire : “Ca a commencé très jeune… Je devais être en maternelle quand je me suis lancée dans le dessin. Je regardais les gens, leur manière de s’habiller, je voulais capturer cela”, raconte la jeune artiste. Ses premiers modèles : les jeunes filles de la bande dessinée française Witch.

“Je suis autodidacte, je n’ai jamais pris de cours mais je dessinais tout le temps”, raconte-t-elle. Pourtant, ces temps-ci, avec les études, la jeune fille a du mal à trouver du temps. Alors, ses week-ends sont presque entièrement consacrés à l’art et au dessin. En semaine, c’est l’étude du droit. “J’ai fait du droit car j’étais curieuse du monde juridique, et j’aime beaucoup la justice, notamment tout ce qui a trait au droit à l’équité”, explique Claire. La jeune fille a par ailleurs trouvé le pont entre le droit et l’art ; elle veut se spécialiser en droit de la propriété intellectuelle et artistique.

Claire Lanoire Barros Dakar Sénégal Illustration Dessin Art
Claire dessine les très diverses expressions de la féminité africaine.

Pour l’instant, Claire ne vend pas d’oeuvres, mais fait régulièrement des portraits à la demande, ou réalise des logos et des visuels pour les entreprises ou les business qui démarrent. Elle a récemment dessiné le logo de Kinky Eve, marque d’accessoires et chaussures dakaroise.

“J’ai toujours dessiné aux feutres, aux marqueurs professionnels”, raconte la jeune fille. En 2016, elle fait l’acquisition de sa première tablette graphique. C’est sur les conseils de ses amis qu’elle décide de montrer son travail sur internet, notamment sur instagram. “Je suis contente que ça marche, mais je cherche tout de même perpétuellement à me diversifier”, explique Claire.

Claire Lanoire Barros Dakar Sénégal Illustration Dessin Art
Claire dessine les très diverses expressions de la féminité africaine.

Son nouveau support de prédilection : la peinture sous verre. C’est d’ailleurs d’après les conseils du réputé Baba Ly que Claire fait ses premiers pas dans le domaine. La jeune fille se rend régulièrement au village des arts pour recueillir ses précieux enseignements. “Je veux continuer à représenter les femmes sous tous leurs aspects”, dit Claire. Elle s’intéresse à la peinture sous verre car il s’agit d’un art traditionnel sénégalais, mais entend y ajouter une petite touche de modernité : les femmes sénégalaises dans la pluralité des expressions de leur féminité ; pas seulement en boubou, mais aussi en tenue de soirée, en tenue casual, les cheveux naturels, tressés, lissés…

Claire Lanoire Barros Dakar Sénégal Illustration Dessin Art
Une des premières peinture sous verre de la jeune artiste.

Ses inspirations sont multiples : des motifs des graffeurs comme Diablos aux créations de designers sénégalaises comme Sassy Chic. “J’aime dessiner la femme africaine, elle a des formes, elle dégage une certaine assurance, et elle est distinguée”, raconte la jeune artiste.

Son prochain objectif : publier une bande dessinée régulière sur sa page instagram, avec des personnages récurrents et une intrigue de fond. “Je veux faire comme Obiaris (bédéaste sur instagram), les personnes qui te suivent évoluent en même temps que ta bande dessinée et tu peux aborder tous les sujets!”

Contact instagram : Claire Lanoire

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

DÉCOUVERTE

A la découverte du fleuve Saloum en stand up paddle

Karim Cornali, professeur des écoles et poète, a descendu en avril les 250 kms du fleuve Saloum en stand-up paddle. Il nous raconte l’aventure physique, les rencontres humaines et le voyage intérieur.

Vivre à Dakar

TOP 5

Les meilleures boulangeries de Dakar

Parlons peu, parlons pain : Où trouver la meilleure baguette de Dakar ? Si celle de la boutique du coin de votre rue sait vous satisfaire au quotidien, il est appréciable de déguster du nouveau!

Comprendre le Sénégal

ART

Seyni Camara, l'artiste mystérieuse de Bignona

Seyni Awa Camara est âgée d’un peu moins de 80 ans. Les oeuvres de la vieille artiste furent exposés au Centre Pompidou, à la biennale de Venise. Zoom sur une artiste sénégalaise entourée de mystère.

Sur le même sujet