Lundi 18 juin 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Visite au Sénégal de Monsieur Rémy RIOUX DG de l’AFD

Par Lepetitjournal Dakar | Publié le 26/09/2017 à 12:50 | Mis à jour le 28/09/2017 à 18:22
Photo : Source Wilkipédia
Rémy Rioux

L’Agence Française de Développement (AFD) apporte 21 milliards de FCFA (32 millions d’euros) en faveur de la sécurité alimentaire et du développement économique des territoires ruraux.

M. Rémy RIOUX, Directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD) effectue du 25 au 26 septembre 2017 sa troisième visite au Sénégal depuis sa prise de fonction le 2 juin 2016. Au cours de ce déplacement, Monsieur RIOUX échangera avec les hautes autorités sénégalaises et participera au troisième Forum « Investing in Africa » (Investir en Afrique) organisé par la Banque Mondiale et la Chine. A cette occasion, il échangera avec de nombreux partenaires, la BAD, la Banque mondiale, mais aussi la CDB, membre éminent d’IDFC, et bien sûr les autorités sénégalaises.

 

M. Amadou BA, Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et M. Rémy RIOUX signent ce mardi 26 septembre 2017 une convention de financement relative à la phase II du « Projet d’Appui à la promotion des Exploitations Familiales dans la région de Matam » d’un montant de 32 M€.

Le couplage prêt-don de ce nouveau financement permettra une meilleure optimisation des ressources concessionnelles : le prêt très concessionnel financera la réalisation des investissements à rentabilité longue (aménagements hydro-agricoles, aménagements hydro-pastoraux, infrastructures de stockage et de transformation, pistes rurales…) et la subvention financera l’accompagnement des acteurs locaux. Ce projet répond à des enjeux forts d’amélioration de la sécurité alimentaire et du développement économique des territoires ruraux de la région de Matam et du Delta qui sont des zones d’émigration forte

 

Au cours de cette visite, Rémy RIOUX réitérera sa volonté d’intensifier la coopération avec la Chine en Afrique, et notamment au Sénégal : ce sujet fera l’objet d’un entretien trilatéral associant autorités sénégalaises, CDB et AFD.

Par ailleurs, lors du forum « Investing in Africa », Rémy RIOUX évoquera la révolution numérique qui est train de transformer profondément le continent africain et de favoriser son émergence. Il affirmera le souhait de l’AFD d’accompagner ces transformations à l’échelle continentale, car l’Afrique (et en particulier le Sénégal) est et restera une priorité pour le Groupe AFD.

 

Enfin, le Directeur général de l’AFD rencontrera le Président Macky Sall afin d’évoquer avec lui les engagements pris par l’AFD et le Sénégal en faveur du pays, et les perspectives envisagées pour les prochaines années. La contribution de l’AFD au PSE devrait atteindre 700 M€ dont 500 M€ en prêts souverains sur la période 2014-2017 soit au-delà des 400 M€ annoncés en 2014.

 

À propos de l’Agence Française de Développement :

L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique, met en œuvre la politique définie par le gouvernement français, pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. Présente sur quatre continents à travers un réseau de 75 bureaux, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète. En 2016, l’AFD a consacré 9,4 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

En 2016, 50 % des engagements financiers de l’AFD dans les pays étrangers (près de 4 Mds € en 2016 soit +25% en un an) vont à l’Afrique, toute l’Afrique, priorité de l’action de l’Agence, où 84 % des moyens budgétaires accordés par l’Etat sont concentrés. Dans sa nouvelle stratégie, l’Agence considère l’Afrique comme un tout. Du Maroc à l’Afrique du Sud, du Sénégal à Djibouti, avec ses dynamiques régionales, sans séparer le Nord du Sud du Sahara.

Depuis l’année 2000, l’AFD a engagé plus de 790 Mds Fcfa (1,3 milliard d’euros) au Sénégal et a enregistré une forte croissance de ses financements au cours des 5 dernières années avec 846,5M€ engagés sur la période, soit en moyenne 141 M€ d’engagements par an depuis 2010. En 2016, le montant total des engagements de l’AFD au Sénégal a atteint 141 Mds FCFA (215,6 millions d’euros).

 

À propos de Rémy RIOUX, Directeur général de l’AFD :

Né en juin 1969 à Neuilly-sur-Seine, ancien élève de l’Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm, de Sciences Po et de l’Ecole nationale d’administration, Rémy Rioux, historien de formation, ancien élève d’Alain Corbin et de Pierre Nora, conseiller maître à la Cour des comptes, a alterné, au cours de sa carrière, des responsabilités en France et au service du développement et de l'Afrique.

A l’âge de 26 ans, Rémy Rioux découvre le continent africain à l’occasion d’un stage de l’ENA au Bénin, puis en militant pour la promotion de l’harmonisation du droit des affaires en Afrique. Passionné par ce continent, il le sillonne tout au long de sa carrière, y noue des liens forts, et y acquiert une expertise reconnue des enjeux de développement. Au Trésor de 2004 à 2007 puis de 2010 à 2012, il contribue notamment à moderniser la coopération monétaire avec les pays africains membres de la Zone franc, participe à la résolution de la crise ivoirienne et contribue à placer la question des infrastructures et du développement au cœur de l’agenda international du G20. Il est alors administrateur de l’AFD et de sa filiale PROPARCO.

Rémy Rioux a par ailleurs exercé des missions de contrôle dans les secteurs de l'énergie et de la défense à la Cour des comptes entre 1997 et 2004. Il a travaillé au ministère de l’intérieur de 2000 à 2002, au sein du cabinet du ministre Daniel Vaillant, en charge notamment du budget et du passage à l’euro. Il a également exercé des fonctions à l’Agence des participations de l’Etat, de 2007 à 2010, comme directeur de participations en charge des secteurs des transports et des médias, participant au conseil d’administration de différentes entreprises (SNCF, RATP, ADP, Renault, France Télévisions, France Médias Monde, Arte, le Grand Port Maritime du Havre).

En 2012, directeur de cabinet du ministre de l’Economie, des Finances et du Commerce extérieur, Pierre Moscovici, il participe activement à la redéfinition des relations économiques entre l'Afrique et la France et aux travaux menés par Jacques Attali sur la francophonie économique. Deux ans plus tard, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, le nomme secrétaire général adjoint du Quai d’Orsay, en charge notamment des questions économiques. A ses côtés, il pilote le volet financier des négociations pour la COP21.

Contact : Alexandra DIABY : diabya@afd.fr  Tél: 33 849 19 99

logofbdakar

Lepetitjournal Dakar

L'édition de Dakar de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 CommentairesRéagir