Dimanche 16 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Dakar fait partie du top 10 des villes à visiter en 2019

Par Lepetitjournal Dakar | Publié le 31/10/2018 à 17:17 | Mis à jour le 15/11/2018 à 13:26
Photo : Stéphane Tourné
dakar tourisme top 10 villes 2019

Selon les experts de Lonely Planet, Dakar fait partie des 10 villes à visiter cette année. Un coup de projecteur bienvenu alors que les performances du tourisme au Sénégal restent moyennes.

Chaque année, Lonely Planet publie son top 10 des pays et des villes à visiter. Selon ses experts, la capitale sénégalaise est la 7ème ville à visiter en 2019, entourée par Mexico, Copenhague, Seattle, Meknès, etc. « Dakar, une des villes les plus dynamiques d’Afrique, offre un mélange étourdissant de plages baignées de soleil, de marchés colorés et de night-clubs où résonne le mbalax et d’où les fêtards élégants émergent au petit matin lorsque les premiers appels à la prière se font entendre partout dans ce cadre tropical. Malgré ses innombrables atouts, la capitale du Sénégal est restée longtemps ignorée par beaucoup de visiteurs. Mais tout cela devrait changer car la ville vise désormais à être un grand centre touristique de l’Afrique de l’Ouest. Première étape, l’ouverture d’un aéroport international flambant neuf, qui a coûté 520 millions d’euros et dont la construction a duré dix ans » note ainsi Lonely Planet.

Ce coup de publicité favorisera-t-il le tourisme au Sénégal qui reste encore bien fragile ? Selon la revue annuelle du tourisme publiée en avril 2018 par le Ministère du Tourisme sénégalais, 1,36 millions de touristes se sont rendus au Sénégal en 2017 (1,2 millions en 2016) mais cela reste en-deçà de la cible fixée à 1,45. Les touristes français restent toujours les plus importants. Par ailleurs, Mame Mbaye Niang, ministre du tourisme, a indiqué récemment vouloir « accueillir un flux de 3 millions de touristes en 2023 et 10 millions de touristes en 2035 ». Un programme très ambitieux !

Selon le ministère lui-même, des facteurs à la fois exogènes et endogènes expliquent ces chiffres moyens : la situation sécuritaire sensible au niveau de la sous-région, une offre touristique peu diversifiée, la vétusté de certains établissements hôteliers ou la faiblesse de l’offre hôtelière dans d'autres régions, une destination qui reste chère, une promotion insuffisante, etc.

Différents chantiers devraient être menés prochainement : les travaux de rénovation des plages de la station balnéaire de Saly, le chantier de la Pointe Sarène, la diversification de l’offre touristique, en valorisant les produits non plus seulement balnéaires, mais également l’éco-tourisme, le patrimoine culturel, la richesse de la faune et la flore…Le tourisme interne constitue également un levier de développement.

Le président de la République, Macky Sall, a appelé récemment les professionnels et autres acteurs à ‘’relever les défis majeurs qui interpellent le secteur touristique, en particulier l’amélioration de la qualité de l’offre, l’intensification de la promotion touristique, le renforcement de la sécurité, la lutte contre l’insalubrité, le développement des ressources humaines et la protection de l’environnement’’.

logofbdakar

Lepetitjournal Dakar

L'édition de Dakar de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Dakar

CULTURE

BD Passion : un espace dakarois dédié à la culture et aux loisirs

Coup de cœur pour ce lieu unique à Dakar, BD Passion, dédié aux livres, aux jeux et aux activités culturelles pour les petits et les plus grands. Rencontre avec Marieme Seck, fondatrice de BD Passion.

Sur le même sujet