Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation.

Par Lepetitjournal Dakar | Publié le 22/01/2018 à 18:29 | Mis à jour le 22/01/2018 à 18:41
Macky-Sall-Emmanuel-Macron-GPE

Les 1er et 2 février 2018 à Dakar, se tiendra  la Conférence de Financement du Partenariat Mondial pour l’Éducation, « Un investissement pour l’avenir » présidée par les Présidents Macky Sall et Emmanuel Macron.

Nous sommes honorés d’accueillir la prochaine Conférence de financement du GPE à Dakar, et nous nous réjouissons de continuer notre étroite collaboration avec le GPE. Macky Sall

Pour la toute première fois, un pays donateur et un pays en développement parraineront ensemble la Conférence de financement, symbolisant ainsi l’esprit du partenariat du GPE. Les présidents sénégalais et français invitent les dirigeants du monde entier à Dakar, les 1er et 2 février 2018, afin de traiter la crise mondiale de l’éducation.

L’événement à Dakar rassemblera les bailleurs et pays en développement partenaires, le secteur privé, les fondations philanthropiques, la société civile et les organisations internationales afin qu’ils puissent annoncer leurs engagements dans l'éducation dans les pays en voie de développement.

J’appelle la communauté internationale à se joindre à nous en février 2018 à Dakar pour la Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation, que la France coprésidera avec le Sénégal. Emmanuel Macron 

La Conférence de financement du GPE cherche à mobiliser 3,1 milliards de dollars pour la période allant de  2018 à 2020. Ceci afin de soutenir l’éducation de 870 millions d’enfants dans 89 pays en développement dans lesquels vivent 78% des enfants non scolarisés dans le monde. Pour les pays en développement, l'objectif est qu'ils accroissent leur financement intérieur pour atteindre 20 % de leur budget.

Il y a actuellement 264 millions d’enfants et de jeunes non scolarisés dans le monde, et six enfants sur dix, soit 617 millions, sont scolarisés, mais ne bénéficient pas d’un apprentissage suffisant pour rompre le cycle de pauvreté, de mauvaise santé et d'inégalité sociale. Il s’agit, pour les dirigeants du monde d’inverser la tendance, car la part d’aide internationale à l’éducation a diminué depuis six ans.

Avec le soutien du GPE depuis 2006, le Sénégal a fait d’énormes progrès d’investissement dans l’éducation, qui représente désormais 24 % de ses dépenses publiques.

Le Partenariat Mondial pour l’éducation (GPE) a pour ambition d’œuvrer aux côtés des pays en développement afin de garantir à chaque enfant une éducation de base de qualité, et en priorité aux plus pauvres, aux plus vulnérables et à ceux qui vivent dans les pays touchés par les conflits.

Grace au soutien du GPE, les pays en développement affichent les résultats suivants :

  • 72 millions d’enfants supplémentaires scolarisés dans le primaire en 2015 comparé à 2002.
  • 76 % d’enfants ayant achevé le cycle primaire comparé à 63 % en 2002.
  • 74 % de taux d'achèvement du primaire pour les filles, comparé à 57 % en 2002.
  • Les pays en développement partenaires du GPE ont augmenté leur propre investissement dans l’éducation et le font à un rythme plus rapide que les pays hors partenariat.

 

Logo GPE

 

Les dirigeants des pays donateurs et des pays en développement devront s’engager à augmenter de façon substantielle le financement de l’éducation afin d’accélérer les progrès sur la voie de l’objectif de développement durable des Nations unies en matière d’éducation.

1er février 2018 : Hôtel Radisson Blu, Dakar, Sénégal

2 février 2018 : Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD), Dakar, Sénégal

PARTICIPANTS :

Macky Sall, Président de la République du Sénégal

Emmanuel Macron, Président de la République française

Julia Gillard, Présidente du Conseil d’administration du Partenariat mondial pour l’éducation et ex-Premier Ministre de l’Australie

Alice Albright, Directrice générale du Partenariat mondial pour l’éducation

D’autres délégués seront présents, tels que des chefs d’État, des ministres, des entrepreneurs, des philanthropes, des leaders de la société civile et des ambassadeurs de la cause de l’éducation.

Depuis sa création en 2002, le GPE a engagé plus de 4,7 milliards de dollars pour aider plus de 60 pays en développement, dont 28 pays touchés par la fragilité et les conflits, à bâtir et renforcer leur système éducatif afin qu’il soit solide, résistant et durable.

 

Nous vous recommandons

logofbdakar

Lepetitjournal Dakar

L'édition de Dakar de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Dakar

TOP 5

Les meilleures boulangeries de Dakar

Parlons peu, parlons pain : Où trouver la meilleure baguette de Dakar ? Si celle de la boutique du coin de votre rue sait vous satisfaire au quotidien, il est appréciable de déguster du nouveau!

Comprendre le Sénégal

POLITIQUE

Dior Fall Sow et les droits des femmes : un combat acharné

Dior Fall Sow est la première femme qui fut nommée procureure de la république au Sénégal. Elle participe à l’écriture du projet de loi visant à la criminalisation du viol et de la pédophilie.

Expat Mag

Athènes Appercu
ENVIRONNEMENT

Le premier sanctuaire pour dauphins créé sur une petite île grecque

Le premier sanctuaire permanent qui permet de protéger les dauphins sauvés de la captivité a été créé récemment par l'Archipelagos Institute of Marine Conservation. L’institut a choisi pour refuge...

Sur le même sujet