Mardi 25 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CGF BOURSE – Premier fonds commun de placement islamique de l’espace UEMOA

Par Lepetitjournal Dakar | Publié le 11/04/2017 à 22:06 | Mis à jour le 12/04/2017 à 07:55

À partir du 12 avril, 16h à l’hôtel Radisson Blu, CGF BOURSE innove et lance un nouveau produit d’épargne « halal » : Le FCP AL BARAKA, 1er Fonds Commun de Placement (FCP) islamique de l’espace UEMOA.

Il s’agit d’une innovation majeure qui répond aux attentes des investisseurs et des épargnants qui souhaitaient investir en Bourse mais qui hésitaient à le faire du fait de leur conviction religieuse, car n’étant pas sûrs du caractère « halal » des titres proposés. De plus, ils n’étaient pas convaincus d’avoir les compétences nécessaires pour gérer un portefeuille de titres boursiers.

En Afrique sahélienne, on a toujours pensé que les populations musulmanes s'adapteraient aux dispositions de la finance occidentale classique. Or ce n'est que partiellement vrai. Beaucoup de gens sont prêts à renoncer à placer leur épargne s'ils ne disposent pas de placements dont ils sont sûrs qu'ils sont « halal ».

Au Sénégal, par exemple, où les musulmans représentent plus de 90% de la population, les placements "halal" possibles représentent moins de 2% de l'activité financière et bancaire. Il n’y a pas de raison que ce public ne puisse pas faire des plus-values sur son épargne comme les autres.

Un Comité de conformité (Charia Board), composé d’éminents érudits en finance islamique et présidé par l’Imam Thierno Seydou Nourou TALL, Imam Ratib de la Grande Mosquée Omarienne, a été constitué pour certifier la conformité du FCP AL BARAKA aux principes du droit musulman.

En général, un peu partout dans le monde islamique, les comités de Charia sont constitués d'experts compétents mais anonymes. Pour la première fois, une haute personnalité connue de tous et reconnue pour son intégrité morale et religieuse a accepté de présider le Comité qui certifie que l'instrument financier proposé aux épargnants et aux investisseurs est « halal ». C'est donc une véritable révolution.

L’objectif principal du FCP AL BARAKA est de permettre aux investisseurs désirant effectuer des placements dans des produits financiers qui respectent les principes de la Charia d’investir en Bourse. Le FCP AL BARAKA est également ouvert aux investisseurs institutionnels et aux trésoriers d’entreprises du Sénégal, des autres pays de l’UEMOA et de la diaspora. Il est d’ailleurs accessible aux épargnants de toutes confessions.

Le FCP AL BARAKA est agréé par le Conseil Régional de l’Epargne Publique et des Marchés Financiers (CREPMF), l’autorité de régulation du marché financier de l’UEMOA, sous le visa N° FCP/2016-06.

La Rédaction (www.lepetitjournal.com/dakar) mercredi 12 avril 2017

 

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite pour recevoir toutes nos infos sur Dakar !

 

Enregistrer

Enregistrer

logofbdakar

Lepetitjournal Dakar

L'édition de Dakar de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Dakar

TOP 5

Les meilleures boulangeries de Dakar

Parlons peu, parlons pain : Où trouver la meilleure baguette de Dakar ? Si celle de la boutique du coin de votre rue sait vous satisfaire au quotidien, il est appréciable de déguster du nouveau!

Comprendre le Sénégal

POLITIQUE

Dior Fall Sow et les droits des femmes : un combat acharné

Dior Fall Sow est la première femme qui fut nommée procureure de la république au Sénégal. Elle participe à l’écriture du projet de loi visant à la criminalisation du viol et de la pédophilie.

Expat Mag

Athènes Appercu
ENVIRONNEMENT

Le premier sanctuaire pour dauphins créé sur une petite île grecque

Le premier sanctuaire permanent qui permet de protéger les dauphins sauvés de la captivité a été créé récemment par l'Archipelagos Institute of Marine Conservation. L’institut a choisi pour refuge...

Sur le même sujet