Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

MODE - Designer son propre vêtement à Dakar

Par Lepetitjournal Dakar | Publié le 10/07/2017 à 13:59 | Mis à jour le 01/03/2018 à 00:19
Tissus

 

Le mois de juin s'est clôturé avec la Fashion Week de Dakar. C'est donc la fin d'un défilé haut de gamme et plein de créativité. Mais Dakar offre la possibilité à tout un chacun de devenir lui-même le créateur de ses vêtements.

 

            Quand on flâne dans les magasins, on a parfois une idée fixe, un vêtement que l'on cherche et qu'on ne trouve jamais. Et puis, si on trouve ce qui nous plait, il y a de temps en temps un détail qui dérange ou bien la taille qui ne convient pas. Bref, on a souvent envie de faire son propre vêtement. Et bien à Dakar, c'est simple, rapide et en plus, économique.

Alors pour en profiter, on se rue vers le marché HLM, et on est vite ébahit par la multitude de choix qui s'offrent à nous. On se perd dans des ruelles ombragées, où les couleurs des tissus égayent et attirent le regard. C'est ainsi qu'on est pris de vertige face à l'abondance des couleurs et des motifs. Les tissus sont aussi variés : le plus connu reste le wax, le tissu africain par excellence. Mais on y trouve de tout : du lin, du crêpe, du coton, de la soie à des prix variables mais toujours abordables.

Comme dans tout marché, il est vraiment possible de s'y perdre. Mais il faut se laisser justement porter au grès de nos découvertes. Les étals offrent la possibilité d'acheter des tissus au mètre ou bien d'acheter des vêtements directement cousus. Le plus original est donc de tester les tailleurs locaux en achetant son propre tissu. Il faut seulement savoir choisir parmi une variété de motifs qui fait tourner la tête.

Pour un mètre de wax comptez 1000 à 1200 francs CFA sachant que les commerçants les vendent par 3 mètres généralement. Comme dans tout marché, des rabatteurs peuvent vous indiquer le chemin si vous chercher quelque chose de précis. Et surtout vous emmener vers les tailleurs.

Ces tailleurs sont pour la plupart des hommes, ce qui contraste avec l'image traditionnelle de la couturière en France. En me risquant à demander, j'ai bien saisi qu'au Sénégal, ce sont les hommes qui travaillent principalement, tandis que les femmes restent à la maison.

Lorsque votre tissu est choisi, il faut donc se rendre auprès d'un de ces tailleurs. Ils existent un peu partout dans Dakar et se trouvent aussi directement dans le marché HLM. Une fois devant lui, le mieux est de disposer d'un modèle pour pouvoir le montrer et éviter les soucis d'incompréhension. On apporte donc un vêtement ou bien une photo. Vous pouvez éventuellement dessiner mais c'est à vos risques et périls. Tout dépend de vos talents de dessinateur tout comme du tailleur. Comme tous ne parlent pas très bien français il est toujours difficile de se faire comprendre. La main d'?uvre varie entre 5000 et 10 000 francs CFA selon ce que vous souhaitez faire et selon les compétences du tailleur. Il est possible de laisser ses tissus et de revenir les chercher ou bien d'attendre. Généralement tout se passe très rapidement et le vêtement peut être prêt en l'espace de 30 à 40 minutes. Il faudra veiller à ce qu'il soit à votre taille, car même s'ils prennent les mensurations, quelques ajustements sont parfois nécessaires par la suite.

Grâce à ce marché, aux compétences du couturier et à l'imagination, il est possible de disposer ainsi d'un vêtement unique, confectionné au Sénégal et pensé par vos soins. Un moyen économique de trouver son bonheur et de s'habiller à sa guise. 

Claire Lapique (www.lepetitjournal.com/dakar) lundi 10 juillet 2017

logofbdakar

Lepetitjournal Dakar

L'édition de Dakar de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

PORTRAIT D'ENTREPRENEUR

Sylvie Sagbo-Gommard, dirigeante de Sénar Les Délices Lysa

Entreprise familiale fondée en 1977 par Lydie Sagbo, Sénar Les délices Lysa, spécialisée dans la transformation d’arachides et noix de cajou, a été repris depuis 2015 par sa fille Sylvie.

Vivre à Dakar

TOP 5

Les meilleures boulangeries de Dakar

Parlons peu, parlons pain : Où trouver la meilleure baguette de Dakar ? Si celle de la boutique du coin de votre rue sait vous satisfaire au quotidien, il est appréciable de déguster du nouveau!

Comprendre le Sénégal

POLITIQUE

Dior Fall Sow et les droits des femmes : un combat acharné

Dior Fall Sow est la première femme qui fut nommée procureure de la république au Sénégal. Elle participe à l’écriture du projet de loi visant à la criminalisation du viol et de la pédophilie.

Expat Mag

Hong Kong Appercu
HISTOIRE

La cité des ténèbres de Hong Kong

Objet de curiosité voire de crainte, Kowloon City a alimenté les histoires les plus extraordinaires. Histoire de la plus incroyable des aventures humaines qu'ait jamais connu Hong Kong!

Sur le même sujet