Jeudi 2 avril 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESCAPADE - Découverte de Saint-Louis

Par Lepetitjournal Dakar | Publié le 06/04/2016 à 10:31 | Mis à jour le 09/02/2018 à 06:32

Saint-Louis c'est une ville d'histoire, de patrimoine et de culture. Sur le fleuve Sénégal, au Nord du pays, cette oasis aux portes de la Mauritanie semble être loin de tout. A Saint-Louis, c'est comme si le temps s'était arrêté. L'ancienne capitale du Sénégal conserve son passé colonial et ses vieilles bâtisses, certaines en ruines, d'autres qui tiennent encore debout. Ses balcons en fer forgé, ses façades colorées, et ses maisons basses portugaises, ses rues calmes et ses galeries d'art font de Saint-Louis un endroit unique au Sénégal. On vous propose un petit aperçu des choses à faire lors d'un court séjour saint louisien. 

Un peu d'histoire 

Saint-Louis était à l'époque le point de départ des expéditions coloniales vers l'intérieur du continent et du commerce vers l'Europe et l'Amérique. C'est la gomme arabique, récoltée sur l'acacia Sénégal et très présente dans la région du fleuve, qui a joué un rôle primordial dans l'économie coloniale. En 1895, Saint-Louis devient le siège du gouvernement général de l'AOF (Afrique occidentale française), qui sera ensuite transféré à Dakar en 1902. 

Depuis, Saint-Louis vit sur ses acquis et son passé, devenant peu à peu une ville "musée", ou rien ne change et rien ne bouge, malgré le classement de la ville au Patrimoine mondial de l'Unesco, et l'aide apportée par la région Nord-Pas-de-Calais (Lille est jumelée à Saint-Louis). 

A voir, à faire

Se perdre dans les ruelles et admirer l'architecture des maisons coloniales, pousser la porte de l'une d'entre elle pour voir la cour intérieur est déjà un spectacle grandiose. 

On peut opter pour la balade en calèche, un peu touristique certes, mais assez agréable pour faire un tour de Saint-Louis avec les commentaires d'un guide Saint-Louisien. Compter entre 8000 et 10 000 F CFA pour deux personnes pour une balade d'1h30. Se renseigner auprès du syndicat d'initiative, en face du pont Faidherbe, ou auprès de l'agence Sahel Découverte, rue Blaise Diagne.

Le quartier des pêcheurs, situé sur la langue de Barbarie, de l'autre côté de Saint-Louis, vaut le détour. Le matin, à l'heure où les pêcheurs reviennent de mer, parfois pendant plusieurs jours, les habitants grouillent sur le port de pêche pour décharger le poisson, le laver, réparer les filets... On ne compte plus le nombre d'énormes pirogues colorées jonchées sur la plage. Pour info, ce quartier compte une densité de population comme on en voit rarement ailleurs : 20 000 personnes vivent ici, sur 0,3 km2, chaque femme ayant en moyenne sept enfants.

La librairie l'Agneau Carnivore n'est pas simplement une librairie, c'est presque une galerie d'arts. Elle propose un large choix de livres sur l'Afrique et le Sénégal, mais également les fameuses affiches de l'Aéropostale, célèbres à Saint-Louis grâce à sa liaison aérienne Toulouse-Saint-Louis effectuée par l'aviateur Jean Mermoz. On y trouve aussi de belles photos (reproductions) de Saint-Louis en noir et blanc et quelques objets d'art africain. Adresse : 57 rue Blaise Diagne. Tél. 33 961 05 18

Du shopping chez Rama. Rama, c'est une créatrice de mode qui a ouvert une très jolie boutique en centre ville. Elle propose de jolies robes en wax, t-shirts, bijoux et accessoires, le tout parfaitement réalisé et bien coupé. Le prix est bien plus élevé que ce que l'on peut trouver ailleurs, mais la qualité est au rendez-vous. Compter 15 000 F CFA pour un haut en wax. Possibilité de faire des commandes sur-mesure. Adresse : Rue Blaise Diagne. Tél. 77 378 26 00.

Boire un verre au Flamingo, le restaurant de l'Hôtel de la Poste. Sur un ponton sur le fleuve avec vue sur le pont Faidherbe, le cadre est magique. Idéal pour un séjour en amoureux. Adresse : quai Roume. Tél. 33 961 11 18

Un concert à l'Institut Français. Si vous n'avez encore jamais été à un concert au Sénégal, faites un tour à l'Institut Français de Saint-Louis qui propose régulièrement des concerts d'artistes locaux. L'occasion d'écouter du mbalax, la musique nationale au Sénégal. Attention aux oreilles, c'est une musique qui s'écoute à fond, et si le son sature, c'est encore mieux !

L'artiste Zoula en concert à l'Institut Français - avril 2016. Photo. P.B.

Pauline Bouveau (www.lepetitjournal.com/dakar) mercredi 6 avril 2016 

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite pour recevoir toutes nos infos sur Dakar ! 

logofbdakar

Lepetitjournal Dakar

L'édition de Dakar de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Madrid Appercu
Coronavirus

#ProtègeTonSoignant: "Les Français de l'étranger sont aussi concernés"

L'initiative, lancée par un collectif regroupant des professionnels du monde médical et du monde de l'entreprise, mobilise depuis le début de la crise du Coronavirus en France une équipe de bénévoles

Sur le même sujet