Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 1

Des vins français à Budapest ?

Trouver des vins français ?Trouver des vins français ?
Trouver du vin français ?
Écrit par Lionel Ferrando
Publié le 8 février 2020, mis à jour le 2 décembre 2020

lepetitjournal.com a rencontré Florentin Mochet, co-fondateur du "Troquet" à Budapest, un magasin autour du vin français.

Le petitjournal.com : Bonjour Florentin, parle-nous de toi !

FM : Bonjour, je m’appelle Florentin Mochet, je suis français, breton plus précisément. Après des études de commerce à Dijon où j’ai rencontré mon associé et suite à un parcours entrepreneurial, nous avons décidé de monter ce projet au milieu de Budapest.

Nous nous sommes ensuite associés avec un ami, qui est franco-hongrois. Et aujourd’hui, à la tête du « Troquet », il y a donc 3 associés.

Nous avons, à date, 19 références de vins français, que nous avons testé et approuvé avec des valeurs qui nous tenaient à cœur.

Nous gérons tout de A à Z : la stratégie d’import, la communication, le marketing, la partie administrative,…

Nous avons ouvert le 02 janvier 2020 et depuis cette date beaucoup de gens curieux passent.

Nous avons également des retours sur le projet qui sont très positifs :

  • d’un point de vue institutionnel (ambassade, instituts, chambre de commerce…)
  • ou tout simplement de la part du réseau de français installés ici ou des hongrois curieux

Le petitjournal.com : et pourquoi Budapest ?

FM : il faut remonter il y a 3 ou 4 ans. J’étais à Prague où je faisais un stage dans un magasin de vins français. Mon associé, également, mais à Budapest.

Nous avons trouvé de nombreux avantages à l’Europe Centrale et particulièrement à Budapest : de nombreuses opportunités, un cadre et un niveau de vie qui correspondait à ce que nous voulions,…

Après réflexion, nous avons décidé que le choix numéro 1 était pour nous Budapest

Le petitjournal.com : et quels sont pour toi les autres avantages ?

FM : une ouverture professionnelle, une belle exposition de la France, un très bon réseau de Français installés (entre 6.000 et 10.000), une culture viticole ici et... nous arrivons avec une offre qui n’existe pas !

De plus la ville est internationale avec un rayonnement international et avec une ouverture à de nouvelles opportunités.

C’est une belle vitrine de l’Europe avec de nombreux touristes, restaurants cafés ou hôtels qui peuvent être intéressés par des vins français et aujourd’hui nous sommes importateurs de vins français avec des échanges réguliers avec différents producteurs en France.

lionel ferrando
Publié le 8 février 2020, mis à jour le 2 décembre 2020

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions