TABAGISME - Le Parlement vote l'interdiction de fumer dans les lieux publics

Par Lepetitjournal Budapest | Publié le 27/04/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 12:37

Le Parlement hongrois vient de voter la loi anti-tabac

 

A partir du 1er janvier 2012, il sera interdit de fumer dans les lieux publics dont les bureaux, les restaurants, les cafés, les pubs, les moyens de transport et leurs arrêts, les souterrains ou les aires des jeux. Dans les bureaux et les écoles les employés devront sortir des bâtiments s'ils veulent fumer. Sur les terrasses des cafés et les restaurants, il sera possible de fumer. Les autorités accordent un délai de trois mois pour les fumeurs qui ne seront punis d'une amende de 30.000 forints à partir du 1er avril.

Une loi qui n'est pas populaire
Les restaurateurs ont tout fait pour empêcher l'adoption de la loi - sans succès. D'après leurs calculs, leurs recettes vont chuter de 16 à 18% par an.

Il faut repenser le budget car la perte de la régie du tabac pourrait atteindre les 58 milliards de forints selon une étude de l'Office des Impôts.

En Hongrie, plus de 30.000 personnes meurent chaque année à cause du tabagisme. Les statistiques de l'OMS montrent que presqu'un tiers des personnes de plus de 15 ans fument dans le pays. L'organisation affirme que le tabac est responsable de 22% des cancers, maladie très fréquente en Hongrie. Tous les spécialistes reconnaissent que même à court terme, la chute des coûts de la santé compense la perte des recettes de l'Etat donc le solde devrait être positif. D'ailleurs les expériences des pays qui ont déjà introduit ces changements (Irlande, Italie, France) prouvent que la fréquentation des établissements publics ne baisse pas d'une manière significative.

 

MR (www.lepetitjournal.com/budapest.html), mercredi 27 avril 2011

Lepetitjournal Budapest

Lepetitjournal.com, c'est le journal des francophones à l'étranger. C'est ici toute l'actu locale pour les francophones de Budapest et de Hongrie!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Budapest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale