Lundi 21 septembre 2020

Opportunités dans les industries du gaz naturel dans le QLD

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 15/10/2018 à 21:10 | Mis à jour le 15/10/2018 à 21:10
FACCI gaz petit dej QLD Brisbane

La FACCI organise un petit-déjeuner pour discuter des perspectives et des opportunités de l’industrie du gaz naturel liquéfié du Queensland le lundi 5 novembre.

 

L’industrie du GNL dans le Queensland, dont le budget s’élève à près de 60 milliards de dollars, est désormais bien établie.

Trois dirigeants des exploitants les plus importants, Rod Duke, PDG de GLNG Operations, Tony Nunan, vice-président Shell responsable de QGC et de QCLNG, et Warwick King, PDG d’APLNG, viendront discuter de l'avenir de ces entreprises, qui investissent chaque année des milliards de dollars dans leurs activités. 

Au cours de ce petit-déjeuner, il vous sera présenté les opportunités que peuvent apporter ces entreprises au fur et à mesure qu’elles évoluent, la forme de leurs investissements annuels continus pour maintenir la production, des exemples d’innovation qui stimulent la croissance et les investissements futurs.

 

Inscription obligatoire.
 

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.

Vivre à Brisbane

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.

Expat Mag

Bucarest Appercu
INTERVIEW

Tilla Rudel, nouvelle directrice de l'Institut français de Timișoara

Cette semaine notre rédaction est allée du côté de Timișoara, une ville que nous affectionnons tout particulièrement, pour vous présenter la nouvelle directrice de l'Institut français de Timișoara, Ma