Jeudi 24 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Nauru ordonne à MSF de cesser son travail parmi les réfugiés

Par AFP | Publié le 09/10/2018 à 05:58 | Mis à jour le 09/10/2018 à 06:05
médecins sans frontières

L'ONG Médecins sans frontières a annoncé avoir reçu l'ordre de la part du gouvernement de Nauru, minuscule nation du Pacifique, de cesser de soigner les réfugiés et habitants souffrant de problèmes de santé mentale.

 

Nauru, le plus petit pays insulaire du monde, s'est retrouvé sous le feu des critiques pour les conditions de vie des réfugiés, y compris des enfants, qui sont relégués sur son sol par l'Australie aux termes de sa politique draconienne d'immigration.

Le Refugee Council of Australia et l'Asylum Seeker Resource Centre ont dénoncé récemment les ravages psychologiques de la détention indéfinie, en particulier chez les enfants.

MSF est "extrêmement préoccupé" par les risques posés par la décision de Nauru pour "la santé de nos patients et appelle les autorités à nous autoriser à poursuivre notre travail", a ajouté le porte-parole.

D'après son site internet, l'ONG travaillait sur Nauru depuis la fin 2017. 
 

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Melbourne Appercu
SANTÉ

Un logo pour informer des dangers de l'alcool lors de la grossesse

Une agence publique australienne demande aux autorités la création d'un pictogramme avertissant des dangers de l'alcool pour les femmes enceintes. Levée de bouclier du côté des lobbys.

Australie

Melbourne Appercu
SANTÉ

Un logo pour informer des dangers de l'alcool lors de la grossesse

Une agence publique australienne demande aux autorités la création d'un pictogramme avertissant des dangers de l'alcool pour les femmes enceintes. Levée de bouclier du côté des lobbys.

Vivre à Brisbane

Certificat de vie dématérialisé : la retraite simplifiée à l'étranger

Stéphane Bonnet, Directeur du GIP Union Retraite nous fait part des dernières avancées, notamment la dématérialisation des certificats de vie et l'accès à des documents multilingues.