Jeudi 25 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les élèves australiens manifestent pour le climat

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 18/03/2019 à 01:28 | Mis à jour le 18/03/2019 à 02:25
Photo : Goran Horvat sur Pixabay
school-strike-4-climate-australia-students

Quel est l'intérêt d'aller à l'école si vous faites face à un avenir incertain sous la menace du changement climatique ?

Tel était le message des élèves qui ont quitté les salles de classe vendredi dernier pour protester contre le manque d’action gouvernementale à travers tout le pays.

 

Environ 150 000 élèves, parents et activistes sont descendus dans les rues pour protester contre l'inaction du gouvernement fédéral australien face au changement climatique.

Des grèves ont ainsi eu lieu vendredi, dans 60 endroits à travers l'Australie, dans le cadre d'un mouvement mondial visant à mettre en lumière le changement climatique.

Les manifestations ont été estimées 10 fois plus importantes que celles organisées en novembre dernier.

Les élèves du pays ont trois principales revendications :

  • arrêter la mine de charbon d'Adani dans le centre du Queensland,
  • arrêter l'extraction de nouveau charbon ou d'énergies fossiles,
  • atteindre 100% d'énergies renouvelables d'ici 2030.


D'autres grèves seront organisées si les élèves ne voient pas l'action qu'ils souhaitent de la part du gouvernement.

"Si les politiciens veulent gâcher notre avenir, nous ne pouvons rien faire d'autre que de rester ici et leur dire : nous ne vous laisserons pas faire", a déclaré Olivia Boddington, âgée de 15 ans, à l'AAP lors de la grève pour le climat à Canberra.

"Nous n'allons pas nous en aller si facilement."

Des foules immenses se sont rassemblées vendredi à travers le pays, notamment sur la place de l'hôtel de ville, à l'extérieur du Old Treasury Building de Melbourne et dans le quartier central des affaires de Brisbane.

Le mouvement a été inspiré par l'adolescente suédoise Greta Thunberg, qui est en grève depuis le mois d'août pour l'action climatique. L'activisme de la jeune fille de 16 ans lui a valu une nomination au prix Nobel de la paix.

Le ministre Christopher Pyne a critiqué les étudiants pour leur grève, affirmant que cette décision nuirait à leur éducation.

Le président national du parti travailliste australien, Wayne Swan, a, quant à lui, défendu le militantisme étudiant.

 

Source : SBS - AAP

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Brisbane

GASTRONOMIE

Brisbane City Markets réouvre ses portes pour la nouvelle année ! 

Tous les mercredis, Brisbane City Markets rassemblent des agriculteurs, des producteurs et des artisans de tout le sud-est du Queensland dans un emplacement privilégié au cœur du CBD de Brisbane.