Dimanche 17 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Australie : vers un excédent d’énergie solaire ?

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 18/10/2018 à 06:29 | Mis à jour le 18/10/2018 à 06:33
énergie solaire Australie excédent

La montée en flèche de l'énergie solaire sur les toits et au niveau du réseau va forcer des discussions difficiles alors que l'Australie atteint un pic solaire, ont déclaré des responsables de l'énergie.

 

En 2018, l'Australie a installé environ 100 mégawatts de nouvelle énergie solaire par mois. Le pays pourrait devenir le premier pays au monde où le réseau ne pourra pas gérer le niveau excédentaire d'électricité distribuée. Cela signifierait que l'énergie générée serait gaspillée, car elle ne pourrait pas être transportée là où elle pourrait être utilisée.

L’Australie risque d’être l’un des premiers pays au monde à atteindre ce pic solaire, qui pourrait être atteint dès le début des années 2020.

En moyenne, six panneaux solaires sur toit sont installés en Australie toutes les minutes, soit l’équivalent d'une nouvelle centrale au charbon chaque année. Il existe maintenant plus de 3 millions d'installations à petite échelle dans le pays.
 

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

CULTURE

Musées français à l’étranger : le softpower tricolore

Se développer à l’international, tel est l’enjeu des musées français. Après une ouverture à Malaga, le Centre Pompidou vient d'ouvrir ses portes à Shanghai et à l'art français en Chine. 

Australie

Melbourne Appercu

Incendies en NSW : état d'urgence et 'conditions catastrophiques'

L'Etat d'urgence a été déclaré en Nouvelle-Galles du Sud, où les secours se préparent à affronter des incendies dans "des conditions catastrophiques" en cette fin de journée.

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles