Lundi 21 septembre 2020

Australie : vers un excédent d’énergie solaire ?

Par Lepetitjournal Brisbane | Publié le 18/10/2018 à 06:29 | Mis à jour le 18/10/2018 à 06:33
énergie solaire Australie excédent

La montée en flèche de l'énergie solaire sur les toits et au niveau du réseau va forcer des discussions difficiles alors que l'Australie atteint un pic solaire, ont déclaré des responsables de l'énergie.

 

En 2018, l'Australie a installé environ 100 mégawatts de nouvelle énergie solaire par mois. Le pays pourrait devenir le premier pays au monde où le réseau ne pourra pas gérer le niveau excédentaire d'électricité distribuée. Cela signifierait que l'énergie générée serait gaspillée, car elle ne pourrait pas être transportée là où elle pourrait être utilisée.

L’Australie risque d’être l’un des premiers pays au monde à atteindre ce pic solaire, qui pourrait être atteint dès le début des années 2020.

En moyenne, six panneaux solaires sur toit sont installés en Australie toutes les minutes, soit l’équivalent d'une nouvelle centrale au charbon chaque année. Il existe maintenant plus de 3 millions d'installations à petite échelle dans le pays.
 

Lepetitjournal Brisbane

L'édition de Brisbane de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.

Vivre à Brisbane

AEFE : une rentrée scolaire maîtrisée

Dans une situation mondiale inédite sur le plan épidémiologique, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger a mis en œuvre un certain nombre de dispositifs pour préparer la rentrée scolaire.

Expat Mag

Bucarest Appercu
INTERVIEW

Tilla Rudel, nouvelle directrice de l'Institut français de Timișoara

Cette semaine notre rédaction est allée du côté de Timișoara, une ville que nous affectionnons tout particulièrement, pour vous présenter la nouvelle directrice de l'Institut français de Timișoara, Ma