Vendredi 19 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Après les Maserati, des Bentley pour le sommet de l'Apec

Par AFP | Publié le 08/11/2018 à 07:03 | Mis à jour le 08/11/2018 à 07:07
Trois Bentley et 40 Maserati pour le sommet de l'APEC

La Papouasie-Nouvelle-Guinée s'est offerte selon la presse australienne trois Bentley en vue d'un prochain sommet Asie-Pacifique, décision qui ne devrait pas manquer d'être critiquée après l'achat de 40 Maserati par ce pays qui compte des millions de pauvres.

 

Les trois limousines Bentley Flying Spur (groupe Volkswagen) commandées pour le sommet de la Coopération économique Asie-Pacifique organisé en novembre à Port Moresby coûtent chacune plus de 320.000 dollars australiens (200.000 euros), a rapporté le journal The Australian.

Les luxueux véhicules font le voyage par la mer, ajoute le journal, qui publie une facture contractée auprès de South Pacific Ventures, une société malaisienne.

Le Premier ministre de Papouasie Peter O'Neill est déjà sévèrement critiqué pour avoir déboursé l'équivalent de près de 5,8 millions d'euros pour une flotte de Maserati (groupe Fiat-Chrysler) qui serviront à transporter les dignitaires du sommet à Port-Moresby, où la moitié de la population vit dans des bidonvilles.

De nombreuses critiques ont fusé, jugeant que l'argent ainsi dépensé l'aurait été plus utilement pour remédier aux problèmes sociaux d'un pays où la polio et la tuberculose ont refait leur apparition.
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Brisbane

GASTRONOMIE

Brisbane City Markets réouvre ses portes pour la nouvelle année ! 

Tous les mercredis, Brisbane City Markets rassemblent des agriculteurs, des producteurs et des artisans de tout le sud-est du Queensland dans un emplacement privilégié au cœur du CBD de Brisbane.

Expat Mag

Bangkok Appercu
INSOLITE

Ils risquent la peine de mort en Thaïlande pour leur maison flottante

Un couple américano-thaïlandais en quête de liberté a fait construire une maison au large des côtés sans autorisation. La marine thaïlandaise les poursuit pour menaces contre l'indépendance du royaume