Mardi 14 août 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La stratégie d’Uribe pour échapper à la justice

Par Alexandre Octave BEDDOCK | Publié le 28/07/2018 à 16:49 | Mis à jour le 28/07/2018 à 17:03
Uribe colombie demission cour supreme justice corruption

L'ancien Président colombien Alvaro Uribe a annoncé sa démission le 24 juillet de sa charge de sénateur, après que la Cour suprême a ouvert une enquête à son sujet pour corruption et fraude électorale, en déclarant qu’il ne se sentait pas « moralement en mesure d’assumer [mes] fonctions au Sénat en même temps que [ma] défense ».

Dans un communiqué publié le 24 juillet, la Cour suprême annonce disposer de suffisamment de preuves pour ouvrir une enquête formelle contre l’ancien Président. Alvaro Uribe est, en effet,  soupçonné d’avoir manipulé des témoins afin de faire condamner l’un de ses ennemis politiques, le sénateur Ivan Cepeda. Celui-ci avait rassemblé des témoignages prouvant les liens entre l’ancien Président et les groupes paramilitaires.

Président de la Colombie durant deux mandats, de 2002 à 2010, Alvaro Uribe continue à être l’homme fort du pays. Après avoir été le sénateur le plus confortablement élu, c’est celui qu’on décrit souvent comme sa “marionnette” Iván Duque, qui a été élu Président de la Colombie . Ce dernier a d’ailleurs réaffirmé son soutien à son mentor dans cette affaire : « Nous sommes témoins de son honorabilité, de sa droiture, de son patriotisme et de son engagement pour l’Etat de droit ».

Sa démission pourrait être une stratégie pour se soustraire de la juridiction de la Cour Suprême, chargée d’enquêter sur les parlementaires. Alvaro Uribe a ensuite continué à twitter, accusant Juan Manuel Santos, le président sortant,  et le MI6, d’avoir fomenté un complot contre lui.

 

 

 

Identite

Alexandre Octave BEDDOCK

Rédacteur en chef du Petit Journal de Bogota. Spécialiste de la communication et réalisateur de documentaires, il vit depuis plusieurs mois en Colombie après avoir travaillé 5 ans auprès des institutions européennes sur les questions de Droits de l'Homme
1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Goodday52 dim 29/07/2018 - 17:00

Merci pour vos articles! Ce que j'aurais aimé savoir, c'est comment sa démission du Senat pourrait l'aider à échapper aux poursuites judiciaires ... Je vois ça comme un coup de com : voyez comme on me persécute; je suis obligé de quitter mes fonctions électives pour me défendre; etc ...r

Répondre

Vivre à Bogota

ENVIRONNEMENT

Créer une réserve naturelle, le projet vert d'Umstanda 

La Colombie abrite 20% de la biodiversité animale et végétale au monde. A lui seul le “pays du café” concentre quelque 1550 espèces d’oiseaux ainsi que 33 parcs nationaux et 6 “sanctuaires” de faune e

Sur le même sujet