Jeudi 15 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

[Colombie en France] L’adoption d'enfants colombiens en France

Par Lepetitjournal Bogota | Publié le 22/08/2017 à 20:15 | Mis à jour le 23/08/2017 à 03:59
adoption enfants en france

La Colombie est le deuxième principal pays d'origine des enfants adoptés en France, selon l'Association de Parents Adoptifs d'Enfants Colombiens (APAEC). Le contexte difficile des dernières décennies en Colombie est en partie responsable de beaucoup de cas d'adoption. En France, plusieurs associations sont présentes pour entourer les familles dans leurs procédures ou les français adoptés souhaitants revenir sur leur histoire. 


Photo : Pixabay

L'adoption d'enfants colombiens en France

L'adoption d'enfants colombiens à l'échelle internationale est possible depuis les années 1970. Des différents traités internationaux, le plus connu dans le domaine de l'adoption est la convention de la Haye de 1993, qui porte sur les droits fondamentaux des enfants. Ces traités ont notamment pour objectifs d'empêcher certaines dérives, comme les nombreux cas de trafic d'enfants présents au Guatemala ou en Haïti, lors du tremblement de terre de 2010.

Les procédures d'adoption sont connues par leur complexité et délais. Les familles candidates doivent passent par différents services d'adoption en France dans le but d'obtenir un agrément. En Colombie, la décision finale revient à Bienestar Familiar, une entité gouvernementale s'occupant de l'enfance et l'adolescence en Colombie.

Arrivés en France, ou plus largement en Europe (la Belgique est d'ailleurs le pays européen qui adopte le plus grand nombre d'enfants colombiens), la majorité des enfants adoptés intègrent le système scolaire, apprennent le français et deviennent, grâce à l'éducation et les soins de leurs parents, des enfants presque biologiques. Pour certains, revenir sur les traces de son passé est une étape essentielle et commence alors une phase de recherches.

En Colombie, un contexte économique et social difficile à l'origine de nombreux cas d'adoption

Les conditions économiques de certaines familles en Colombie sont l'une des causes de beaucoup d'adoption. Les arrivées massives de personnes venues des campagnes, forcées par les groupes armées de quitter leurs terres, expliquerait le choix de certaines familles colombiennes de donner leurs enfants à l'adoption, en espoir d'une vie meilleure.  

Selon le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE), 193 enfants colombiens ont été adoptés par des familles françaises entre 2014 et 2016 (1). L'Association de Parents Adoptifs d'Enfants Colombiens (APAEC) précise même qu'après le Vietnam, la majorité des enfants adoptés en France sont originaires de Colombie (2).


Photo : Pixabay

Mon expérience auprès des familles et enfants adoptés à Paris

Lors de mes études supérieures (Master en psychologie de l'enfance), j'ai réalisé un stage au sein de l'Espace Paris Adoption, situé au 54 Avenue Philippe-Auguste, Paris 11ème. Cet endroit conseille et donne l'agrément nécessaire aux familles jugées aptes à adopter après de longues procédures.

J'ai ainsi pu suivre en France, et ce depuis 3 ans, les rencontres de personnes nées sous X avec leurs parents biologiques. Pas une seule situation n'est semblable aux autres. Pendant les retrouvailles, j'ai pu constater ce cocktail d´émotions, entre le sentiment de perte et le réconfort de retrouver cette personne qui leur a donné la vie.

L'adoption est une chance. Alors que certains expriment des expériences moins positives, beaucoup parlent de la chance d'avoir quitté des familles maltraitantes ou de fuir un pays qui leur a certes donné la vie, mais ne les a pas suffisamment protégés. Les enfants adoptés sont pour la plupart devenus des adultes aux situations profesionnelles pérennes et reconnaissent de l'amour donné par leurs parents adoptifs. 

Pour savoir d'avantage sur les différentes activités des adoptés en France, je vous invite visiter le site de La Voix des Adoptés

(1) « Les missions de l'autorité centrale pour l'adoption internationale », site du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

(2) Site de l'Association de Parents Adoptifs d'Enfants Colombiens (APAEC) 

Juan Duputel, www.lepetitjournal.com/bogota, mardi 22 août 2017

Inscription gratuite à notre Newsletter 
Page Facebook
Page Twitter

Expat Guide Bogota

logofbbogota

Lepetitjournal Bogota

Le média des francophones et francophiles de Bogotá : actualité, culture, sorties, bons plans, petites annonces. Tout sur Bogotá et la Colombie en français !
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Bogota

EXPATRIATION

Insécurité : les pays qui inquiètent les expatriés

Décidés à prendre le large mais inquiets pour votre sécurité ? Fuyez le Brésil, évitez les Etats-Unis ! C’est ce que révèle la dernière édition d’Expat Insider...