Mercredi 26 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Crise vénézuélienne – la France demande « l’arrêt immédiat des violences » suite aux récentes attaques

Par Lepetitjournal Bogota | Publié le 29/06/2017 à 17:12 | Mis à jour le 30/06/2017 à 00:27

Le Ministère français des Relations Extérieures français a demandé ce mercredi 28 juin 2017 « face à une situation qui ne cesse de se détériorer l'arrêt immédiat de la violence au Venezuela », a indiqué un porte-parole ministériel. Cette déclaration fait notamment suite à l'ampleur prise par le conflit ce mardi 27 juin, lorsque des opposants au régime ont attaqué le siège parlementaire du pays.

Lors de la conférence de presse du 28 juin, le porte-parole du gouvernement a ajouté que le Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies suit la situation de près et que la France, avec ses partenaires européens, continue de donner la priorité à la mise en place d'une « médiation régionale crédible et constructive, qui obtienne la confiance du gouvernement actuel comme de l'opposition ».

             Photo : BBC Mundo

L'agression de mardi 27 juin dans la capitale vénézuélienne démontre de l'ampleur du conflit. Suite au vol d'un hélicoptère du Corps des Investigations Scientifiques, Pénales et Criminelles (CICPC), l'inspecteur de police identifié par le gouvernement comme étant Oscar Alberto Pérez a attaqué depuis les airs les bâtiments du Ministère de la Justice et de l'Intérieur, ainsi que le siège du Tribunal Suprême. L'assaut ? des grenades et tirs ont eu lieu ? n'a pas fait de victimes.

Perez, l'auteur de l'attaque, a réussi à s'enfuir. C'est suite à cet évènement qu'a été diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo de Oscar Alberto Pérez appelant à la démission du président Maduro. Escorté par quatre hommes masqués et armés, cet homme lance un appel aux vénézuéliens à descendre dans les rue et bases militaires pour s'unir à sa « lutte pour la vie et l'espoir ».

Dans un communiqué lu par le ministre des Télécommunications du Venezuela Ernesto Villegas, le Gouvernement vénézuélien insiste sur le fait que les grenades et tirs dirigés sur le siège du Tribunal Suprême de Justice relèvent d'une tentative de coup d'Etat. Il ajoute que les grenades utilisées pendant l'assaut sont d'origine colombienne. « Ont été lancé au moins quatre grenades d'origine colombienne et de fabrication israélienne, parmi lesquelles une n'a pas explosé et fut récupérée. Le matériel de ces artifices est en cours d'étude avec l'Agence Centrale des Renseignements des Etats-Unis », selon les dires du ministre.

Rappelons brièvement que la crise actuelle débutât dès 2007, lorsque le gouvernement vénézuélien commença les premières expropriations, mettant ainsi en péril la production au niveau national, impactant directement les ressources du pays et de sa population. A cette situation se sont ajoutées l'augmentation du dollar et la baisse du cours du pétrole.

C'est cette situation qui a conduit les vénézuéliens à la marche du 1er avril 2017 durant laquelle se sont rassemblés plus de 500 000 personnes (il n'existe pas de chiffres officiels). De nombreux rassemblements ont suivi cette marche, conduisant le gouvernement à utiliser la force et les armes pour réprimer les protestations. Les affrontements ont provoqué la morts de 92 personnes au 22 juin, selon le journal vénézuélien « Alba Ciudad », qui met régulièrement à jour la macabre liste des noms des défunts et les causes de leur mort. 

Delphine Thébaud, www.lepetitjournal.com/bogota, jeudi 29 juin 2017 

Inscription gratuite à notre Newsletter 
Page Facebook
Page Twitter
Expat Guide Bogota

logofbbogota

Lepetitjournal Bogota

Le média des francophones et francophiles de Bogotá : actualité, culture, sorties, bons plans, petites annonces. Tout sur Bogotá et la Colombie en français !
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Bogota

TOP 10

10 phrases qui agacent les expatriés en vacances en France

Votre esprit est déjà aux vacances en France : la tournée des amis, les apéros qui s’éternisent, les barbecues au vert…Aucun nuage à l’horizon, si ce n’est LA réflexion qui dérange. Florilège.   

Expat Mag

Athènes Appercu
ENVIRONNEMENT

Le premier sanctuaire pour dauphins créé sur une petite île grecque

Le premier sanctuaire permanent qui permet de protéger les dauphins sauvés de la captivité a été créé récemment par l'Archipelagos Institute of Marine Conservation. L’institut a choisi pour refuge...

Sur le même sujet