Lundi 10 août 2020

SUFFRAGE DAY – Célébration du droit de vote des femmes en Nouvelle Zélande

Par Lepetitjournal.com Auckland | Publié le 19/09/2012 à 18:00 | Mis à jour le 21/11/2012 à 12:35

La journée du 19 septembre 1893 peut paraître anodine pour certains. Pourtant, c'est une date clé dans l'évolution ainsi que la reconnaissance des droits des femmes.  Evènement majeur de la fin du XIXème siècle puisque, par la législation de 1893, les Kiwi(e)s ont obtenu le droit de vote, montrant la voie à de nombreux pays, majoritairement européens.

(Photo: Parliamentary Service)

Un mouvement dans l'air du temps
L'initiative avait été amorcée dès les années 1870 sans trop d'engouement de la part de leurs partenaires masculins, aux systèmes de pensée traditionnels et étriqués. L'exemplarité de la Nouvelle Zélande n'était en effet pas assurée. Il a par conséquent fallu que le mouvement soit porté par des femmes ambitieuses, à la morale outrancière et aux comportements inadéquats, presque vulgaires pour la majorité des représentants masculins.

Ainsi, Kate Sheppard, dans la lignée des suffragettes françaises emmenées par Hubertine Auclert, qui a fondé en 1876 la société "le droit des femmes", devenant en 1883 "le suffrage des femmes", décida d'entamer la lutte pour l'égalité des droits politiques. Le mouvement pour le droit de vote des femmes, incluant "Women's Christian Temperance Union", lancé dans le début des années 1890 a également tancé la pudeur, la candeur péremptoire et la retenue exacerbée, considérés comme des vertus indispensables. Le mouvement houspillait donc le manque d'égalité dans la sphère politique tout en revendiquant une évolution des m?urs à travers notamment la fin de la prohibition, l'interdiction de l'alcool.

Une application retardée
Des lois ont été présentées devant le Parlement en 1891 et 1892 mais ont été successivement bloquées par la Chambre Haute, le Legislative Council, qui de 1853 à 1950 avait le pouvoir de réviser, amender ou interdire la mise en application des lois. Le Premier ministre de l'époque Richard John Seddon et quelques-uns de ses ministres étaient plus que satisfaits de la décision négative de la Chambre Haute. Cependant, ils ne pouvaient prévoir que deux des membres du Legislative Council allaient changer d'avis lors du troisième passage de la loi en 1893. Les femmes ont été accueillies peu après, le 28 Novembre 1893 à Takahupa, pour leur premier vote. L'impulsion fut complète avec l'entrée en vigueur de la législation de 1919, permettant aux femmes de se présenter aux élections législatives et l'élection d'Elizabeth McCombs, première femme parlementaire du pays.

Le Parlement a célébré en 1993 le centenaire du droit de vote des femmes en Nouvelle Zélande par la plantation, devant le New Zealand Parliament Buildings house, des camélias blancs Kate Sheppard", donation du National Council of Women ainsi que d'un buste de Kate Sheppard au Parlement par la New Zealand Women's Christian Temperance Union.

Cette journée du 19 septembre est également le reflet de l'avant-gardisme de la Nouvelle Zélande, qui a pourtant assumé un certain retard dans quelques domaines, comme le droit au mariage pour les homosexuels, néanmoins en cours de discussion et porté par une parlementaire du Labour Party, Louisa Wall.

Filip Milo (www.lepetitjournal.com/auckland.html) jeudi 20 septembre 2012

le petit journal auckland

Lepetitjournal.com Auckland

Pour tout savoir sur l'actualité à Auckland et la vie de la communauté française et francophone expatriée en Nouvelle-Zélande : culture, emploi, sorties, bons plans... News, city-guide and up-to-date event calendar in Auckland.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
TOURISME

10 choses qui rendent Chennai célèbre

4ème ville d'Inde, capitale du Tamil Nadu mais surtout petite pépite en mal de notoriété, Chennai, anciennement Madras mérite qu'on s'y attarde un peu !

Sur le même sujet