Lundi 19 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

RUGBY – Vivre un match à l’Eden Park

Par Le Petit Journal Auckland | Publié le 17/04/2013 à 14:34 | Mis à jour le 17/04/2013 à 13:32
Ce week-end, les Blues d'Auckland affrontaient les Hurricanes de Wellington, à domicile. Mais ce n'est pas tant le match en lui même qui fut impressionnant, même si la rencontre avait aussi son charme, mais bien le lieu : l'Eden Park. Un stade mythique pour les amoureux de sport.
 
60.000 places. Certains pourraient penser que l'Eden Park la joue petits bras face aux 98.000 places du Camp Nou de Barcelone ou aux 96.000 places du Maracaña de Rio. Mais la réputation de l'Eden Park d'Auckland, ne se juge pas aux nombres de visiteurs qu'il peut accueillir, mais bien au poids historique qu'il représente. L'Eden Park est le stade de la plus grande équipe de Rugby du monde, les All-Blacks. Il est donc au rugby, ce que le Maracaña, et son équipe nationale du Brésil, est au football : un temple. Mais pour revenir aux nombres de places, il ne faut pas s'y tromper. La Nouvelle-Zélande compte 4 millions d'habitants, dont 1,4 million à Auckland, la plus grande ville du pays. Par rapport à la population kiwie, l'Eden Park est un donc un très grand stade. Pas souvent plein d'ailleurs?
 
C'était notamment le cas pour le match de ce week-end. Et c'est le cas pour de nombreux, si ce n'est tous les matchs de rugby, joués par les Blues d'Auckland. Le match qui les opposait les Aucklandais à l'équipe de la capitale Wellington, se jouait dans le cadre du Super 15. Un championnat qui se déroule de février à août où cinq équipes néo-zélandaises, cinq équipes australiennes et cinq équipes sud-africaines s'affrontent sur le terrain. Ensuite, les quatre premiers se retrouvent dans la phase d'élimination directe, sur trois jours. Les Chiefs (Hamilton, Nouvelle-Zélande) sont les tenants du titre. Et c'est en voyant ces oppositions que l'on comprend pourquoi les All-Blacks, les Wallabies (Surnom de l?équipe d'Australie) et les Springboks (Afrique du Sud) font partie des meilleures équipes de rugby du monde.
 
Samedi soir, les Blues d'Auckland ont écrasé les Hurricanes de Wellington, 28 à 6. Les Aucklandais marquant quatre essais, zéro pour les visiteurs. Contrairement à la France, le rugby de l'hémisphère sud est très ancré vers l'offensive. Le spectateur ne s'ennuie donc jamais puisque le jeu est toujours au rendez-vous ! Le spectacle est se passe aussi à l'extérieur du terrain, voire du stade ! Entrer dans l'Eden Park, peut vous mettre la chair de poule, tellement il est chargé d'histoire. Une fois dans l'enceinte, c'est le mélange des couleurs de maillots qui surprend. Samedi, le bleu et le jaune se côtoyaient sans souci. Aucune animosité, juste de l'amitié et beaucoup d'affection pour ce noble sport. Dans les tribunes, les drapeaux jaunes, flottaient au milieu d'une vague bleue. Et sur le terrain, c'était le show : de la musique lors de chaque arrêt de jeu, les spectateurs se prêtaient au jeu des écrans géants en dansant devant les aller-retour de la caméra, les danseurs au milieu du terrain exécutant saltos et autres pas de danse à la mi-temps ou encore les flammes jaillissant le long du terrain à chaque essais marqué?
 
Bien plus que du sport, aller voir un match de rugby à Auckland, c'est une fête. Un moment que peu de gens ont l'occasion de vivre dans leur vie. Donc si vous êtes de passage dans le coin, essayez de vivre l'expérience de l'Eden Park. Lepetitjournal.com vous le promet, vous ne le regretterez pas !
 
Arthur Police (www.lepetitjournal.com/Auckland) mercredi 16 avril 2013
Le Petit Journal Auckland

Le Petit Journal Auckland

Pour tout savoir sur l'actualité à Auckland et la vie de la communauté française et francophone expatriée en Nouvelle-Zélande : culture, emploi, sorties, bons plans... News, city-guide and up-to-date event calendar in Auckland.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Auckland

FORMALITÉS

Nouvelle-Zélande : comment obtenir mon ETA ?

À compter du 1er octobre 2019, tous les voyageurs aériens issus de 60 pays différents, dont la France, devront posséder un “Electronic Travel Authority” (NZeTA) avant de se rendre en Nouvelle-Zélande.

Expat Mag

Notre-Dame: point d'étape sur un chantier titanesque

Lundi redémarre le gigantesque et complexe chantier lancé après l'incendie qui a ravagé la toiture de Notre-Dame de Paris, interrompu le 25 juillet dernier en raison des risques de contamination...

Sur le même sujet