Pike River : 9 ans après la plus grande catastrophe minière de NZ

Par Sarah Nicoud | Publié le 28/05/2019 à 05:57 | Mis à jour le 28/05/2019 à 06:12
Pike River Mine Nouvelle-Zélande

Mardi dernier, soit huit ans et six mois après la plus grande catastrophe minière en Nouvelle-Zélande, les familles des victimes ont enfin pu assister avec émotion à la réouverture de la mine de Pike River, dans l’île du Sud.

Pike River est à ce jour la plus grande catastrophe minière qu’ait connue la Nouvelle-Zélande. Plusieurs explosions de gaz ayant coûté la vie à 29 travailleurs néo-zélandais en 2010.

C’est l’agence Pike River Recovery Agency qui a ouvert les portes de la mine en début de semaine dernière, soit près de neuf ans après le plus gros accident meurtrier sur un lieu de travail en Nouvelle-Zélande.

Regarder ces portes s'ouvrir et voir la lumière entrer dans ce tunnel sombre pour la première fois depuis des années était incroyablement émouvant - famille des victimes

Un moment d’émotion intense et un symbole fort pour les familles des 29 victimes.

 

(source : Stuff)

 

44495340_10215115051863043_5136023541547794432_o

Sarah Nicoud

Après son aventure Australienne il y a deux ans, Sarah part à la conquête de la Nouvelle-Zélande pour une expérience de vie enrichissante. Elle est heureuse de partager avec les lecteurs du Petit Journal Auckland sa curiosité vis-à-vis de l’actualité.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Auckland !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Nicolas Roger

Rédacteur en chef de l'édition Auckland.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale