Vendredi 18 octobre 2019
Wellington
Wellington
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le tueur de Christchurch met à mal les autorités néo-zélandaises

Par Sarah Nicoud | Publié le 19/08/2019 à 07:58 | Mis à jour le 20/08/2019 à 11:46
Tueur Christchurch Nouvelle-Zélande

Les autorités néo-zélandaises furent récemment montrées du doigt par la communauté internationale après avoir autorisé des correspondances écrites à l'auteur des attentats de Christchurch.

Une lettre de six pages de l’auteur des attentats de Christchurch fût récemment publiée sur un site controversé dédié aux suprémacistes blancs. Dans le document daté du 4 juillet, l’auteur des attentats de Christchurch affirme notamment avoir voyagé pendant un mois en Russie en 2015. Il y évoque un "grand conflit" en préparation, qui peut être interprété comme un appel à prendre les armes.

En Nouvelle-Zélande, la mise en ligne de ce courrier a suscité un vif émoi auprès des familles des victimes et a mis les autorités néo-zélandaises en porte à faux vis-à-vis de la communauté internationale.

La Première ministre, Jacinda Ardern, s’est très vite saisie de l’affaire et a promis d’interdire toute correspondance écrite à Brenton Tarrant. 

Le terroriste australien est détenu à la prison de haute sécurité d’Auckland et sera jugé en mai 2020 pour le meurtre de 51 personnes et crime contre l’humanité.

 

44495340_10215115051863043_5136023541547794432_o

Sarah Nicoud

Après son aventure Australienne il y a deux ans, Sarah part à la conquête de la Nouvelle-Zélande pour une expérience de vie enrichissante. Elle est heureuse de partager avec les lecteurs du Petit Journal Auckland sa curiosité vis-à-vis de l’actualité.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet