Mardi 16 juillet 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Vol retardé ou annulé : la solution pour être enfin indemnisé

Par Article Partenaire | Publié le 01/07/2019 à 17:00 | Mis à jour le 01/07/2019 à 17:25
vol retardé ou annulé indemniflight

Beaucoup d'expatriés se retrouvent souvent confrontés à de nombreux aléas liés au voyage en avion, tels qu'un retard, une annulation, ou encore un surbooking. Il est aussi fréquent que les demandes d'indemnisation auprès des compagnies aériennes suite à ces types de désagréments soient fastidieuses et peu de voyageurs sont finalement indemnisés. Comment avoir une indemnisation vol retardé ?L'une des meilleures solutions est de faire appel à un prestataire spécialisé comme Indemniflight. Il vous accompagne de la meilleure des façons dans la réclamation de vos droits auprès des compagnies aériennes.

 

Quels sont mes droits en cas de retard de vol, d'annulation ou de surbooking ?

Les droits des passagers aériens sont souvent méconnus par ces derniers. Mais, il faut savoir que la législation européenne prévoit des règles strictes pour les compagnies aériennes. Si vous avez été victime d'une perturbation de vol, vous pouvez prétendre à une indemnité si vous remplissez certaines conditions. La première de ces conditions concerne la nature du vol. En effet, ce ne sont pas tous les vols qui sont éligibles à une indemnité. Voici les types de vols qui peuvent faire l'objet d'une demande d'indemnité :

  • Les vols vers un pays de l'Union européenne avec une compagnie aérienne de l'U.E. ;

  • Les vols qui ont pris départ dans un pays de l'U.E. quelle que soit la compagnie aérienne ;
  • Les vols à l'intérieur de l'U.E. avec n'importe quelle compagnie aérienne…

 

Les vols couverts sont donc ceux qui ont lieu au sein de l'espace aérien européen. Cet espace regroupe celui des pays membres de l'U.E. et de l'Islande, la Suisse, la Norvège et la région ultrapériphérique.

Le droit à l'indemnisation ne dépend pas uniquement de la nationalité de la compagnie aérienne et de l'itinéraire du vol. Il faut aussi que la perturbation de vol subie soit importante et imputable à la compagnie aérienne.

 

Le cas d'un vol retardé

Pour les vols retardés, l'obtention d'une indemnité n'est possible que si le retard constaté est important. Le retard constaté peut être évalué selon deux approches : le retard au départ et le retard à l'arrivée. Voici les occurrences dans lesquelles vous pouvez demander une indemnité de retard au départ de votre vol :

 

  • Votre vol court-courrier (moins de 1500 kilomètres) a décollé après plus de deux heures de retard ;
  • Votre vol moyen-courrier (entre 1500 et 3500 kilomètres) a décollé après plus de trois heures de retard ;
  • Votre vol long-courrier (plus de 3500 kilomètres) a décollé après plus de quatre heures de retard.

Il est aussi possible d'obtenir une indemnité si votre vol a décollé dans les temps. Pour cela, il faut que le retard constaté à l'arrivée excède les trois heures. À vous donc de faire la différence entre l'heure d'arrivée prévue et l'heure d'arrivée effective pour voir si vous êtes éligible.

 

Le cas d'un vol annulé ou surbooké

Vous pouvez obtenir une indemnité vol annulé si votre compagnie ne vous a pas prévenu au moins 14 jours en avance. Dans le cas échéant, vous ne pouvez pas demander une indemnité. En plus de la prévention du retard, la compagnie aérienne doit vous proposer une alternative acceptable. Si l'alternative qui vous a été proposée ne vous permet pas d'arriver à destination dans les délais, vous pouvez légitimement refuser. Et dans ce cas, vous êtes en droit de demander une indemnité si vous n'obtenez pas une meilleure solution.

En tout état de cause, les indemnisations/retards de vols ne sont envisageables que si la perturbation est évitable. C'est-à-dire si la compagnie aérienne est reconnue responsable du problème du vol. Vous pouvez donc faire votre demande d'indemnisation si la perturbation de vol que vous avez subie est due à :

  • Une grève des pilotes ou autres personnels de la compagnie aérienne ;
  • Un problème d'organisation au sein de la compagnie aérienne ;
  • Une panne technique de l'avion de la compagnie.

 

Toute cause extraordinaire ou externe à la compagnie aérienne n'est pas éligible pour une indemnité. Si vous répondez à tous ces critères, alors vous pouvez faire votre demande d'indemnité. Cependant, il faut souligner que la demande d'indemnité doit se faire dans un délai donné. Ce délai varie selon les pays. Il est d'au moins deux ans (à compter de la date du vol) selon la réglementation internationale. En France particulièrement, vous disposez de 5 ans pour enclencher votre réclamation d'indemnité.

 

Dans quel cas pouvez-vous bénéficier d'une assistance et des services additionnels ?

Si vous êtes en attente de votre vol depuis plus de deux heures, la compagnie aérienne à l'obligation de vous prendre en charge. Cette prise en charge comprend les prestations minimales qui suivent :

  • Des communications (deux appels téléphoniques et fax ou emails) ;
  • Des repas ;
  • Des rafraîchissements…

 

Si votre vol doit être reporté au lendemain, la compagnie prendra en charge vos frais de déplacement et d'hôtel. Si vous ne bénéficiez pas de ces prestations, vous avez le droit de demander le remboursement des dépenses effectuées.

Pour les vols retardés de plus de 5 heures, vous pouvez demander le remboursement partiel ou total de votre billet d'avion. L'autre possibilité qui s'offre à vous dans ce cas est d'être réacheminé sur un autre vol. Si vous avez déjà effectué une partie du voyage, vous pouvez exiger qu'on vous ramène à votre point de départ. Dans tous les cas, vous pouvez toujours demander à être indemnisé pour le préjudice subi.

 

À quelle indemnité pouvez-vous prétendre ?

Le montant de votre indemnité ne dépend ni de votre nationalité ni du coût de votre billet d'avion. Il varie selon la distance du trajet de votre vol :

  • Pour un vol d'une distance de 0 à 1500 kilomètres, vous pourrez prétendre à 250 euros d'indemnisation ;
  • Pour un vol d'une distance comprise entre 1500 et 3500 kilomètres, vous pourrez prétendre à 400 euros d'indemnité ;
  • Pour un vol dont la distance est supérieure à 3500 kilomètres, vous pourrez prétendre à 600 euros d'indemnité.

 

Malgré cette obligation, beaucoup de compagnies aériennes sont réticentes au moment d'indemniser leurs passagers. De nombreuses demandes sont ignorées et les voyageurs finissent souvent par abandonner, réalisant que les frais d'avocats sont bien plus élevés que l'indemnisation en elle-même.

 

Indemniflight: un accompagnement professionnel pour obtenir votre indemnisation

Conscient de ce problème, Indemniflight se donne pour mission de venir en aide aux voyageurs dans leurs demandes d'indemnisation.

Une équipe d'experts prend l'entière responsabilité de votre dossier pour obtenir l'indemnisation qui vous est due. Pour commencer, vous pouvez vérifier sur le site d'Indemniflight si vous êtes éligible à une demande d'indemnisation, et estimer la hauteur des frais de cette dernière. Après avoir réuni les justificatifs nécessaires, Indemniflight prend en charge tous les échanges avec la compagnie aérienne. En cas de litige, les avocats de la société défendent vos droits devant le tribunal jusqu'à obtenir gain de cause (une procédure qui est gratuite pour vous).

Avec l'aide d'Indemniflight, vous mettez toutes les chances de votre côté pour percevoir l'indemnité à laquelle vous avez droit. De plus, vous bénéficiez d'une assistance rapide. De fait, en déléguant vos démarches de réclamation complexes, fastidieuses et stressantes, vous gagnez du temps et de l'énergie. Avec Indemniflight, vous n'avez aucuns frais à engager. Si la demande est concluante, votre indemnisation vous sera reversée, minorée d'une commission de 30 %. Et en cas d'échec, vous n'aurez absolument rien à payer. Durant toute la procédure de réclamation, vous serez assisté par un conseiller. Vous pouvez aussi suivre l'évolution de votre dossier directement en ligne. Soulignons que vous obtiendrez votre indemnité au même moment où elle sera versée par la compagnie aérienne.

 

Quels documents fournir pour réclamer votre indemnité avec Indemniflight ?

Afin de mener à bon port votre réclamation, vous devez fournir à Indemniflight certains de vos documents de voyage. Il vous faudra donc :

  • Le billet d'avion ;

  • La confirmation de réservation de vol ou l'e-billet ;
  • La ou les cartes d'embarquement ;
  • L'attestation de retard de vol ;
  • Les éventuels justificatifs des dépenses effectuées pendant le temps d'attente…

 

Que retenir de ce guide ? Vous pouvez être victime à tout moment d'une perturbation de vol. Les perturbations de vols peuvent faire l'objet d'une demande d'indemnisation si certaines conditions sont vérifiées. Pour vérifier si vous êtes éligible à une indemnité, vous pouvez contacter Indemniflight. C'est un prestataire spécialisé dans la défense des passagers aériens lésés dans leurs droits. Ses experts en droit aérien effectuent toutes les démarches de réclamation à votre place. Ils s'impliquent dans votre dossier et mettront tout en œuvre pour le succès de votre requête. Toutes les prestations qui vous sont fournies sont gratuites. Indemniflight est rémunéré à hauteur de 30 % de votre indemnité dans le seul cas où votre demande aboutit. N'hésitez donc pas à solliciter son expertise si vous souhaitez bénéficier du meilleur accompagnement lors de votre réclamation vol perturbé. 

 

 

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Bloulou ven 26/04/2019 - 21:50

Bonjour seule une assurance voyage peut couvrir ces frais .

Répondre
Commentaire avatar

yaelandre mer 24/04/2019 - 08:10

Bonjour je trouve cet article sur les retards très instructif mais que en est il pour les autres désagréments et les conséquences indirectes? Exemple les vacances ratées allant de plusieurs jours ou la totalité du voyage par le retard ou l annulation du vol mais aussi suite à la perte de bagages avec outre le nécessaire vital de ne pas pouvoir remplacer tous les matériel sport , loisir et parfois de travail perdus ? Cela m est arrivé la compagne a mis 10 mois au termes de dizaines de réclamations avant d' accepter de me rembourser le maximum selon la convention de Montréal. soit à peine 50% de la valeur de mes bagages et 0 € sur les vacances ratées liées a cette perte expliquant que ce préjudice n' est pas couvert. Quelqu’un peut il me dire vers qui et comment me retourner en France contre cette compagnie. Merci beaucoup.

Répondre
Commentaire avatar

Lionheart.971 jeu 25/04/2019 - 18:01

Ils ne sont pas pris en compte si je ne dis pas de bêtises, car seul le billet est remboursé par la compagnie selon moi? ou on peut avoir une indemnisation si il y avait une escale et que l'on rate le vol suivant... Mais de la à se faire rembourser l'intégralité des vacances pour un vol retardé ou annulé de 1 jour ça doit etre bien compliqué ! Les bagages j'espère juste que ça ne m'arrivera jamais !! Vous voulez vous retourner contre quelle compagnie ? Sinon il suffit de contacter Indemniflight ci dessus et le tour est joué =)

Répondre

Expat Etudiant

L'École polytechnique lauréate du label « Bienvenue en France »

Mme Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a décerné le label « Bienvenue en France » (« Choose France Certification ») à l'École polytechnique.

Le Mag

Stockholm Appercu
SOCIÉTÉ

Notre guide pour profiter de Stockholm durant l’été

À Stokholm durant quelques jours ou pendant tout l'été ? Suivez notre guide pour être certain.e de profitez au maximum de votre expérience stockholmoise...